5
Jan
06

Une seringue sans aiguille





Seringue

Incroyable, vous avez bien lu, dans peu de temps, l’aiguille de la seringue qui venait vous transpercer la peau pour vous injecter un vaccin ne sera plus qu’un mauvais souvenir, cela s’appelle le progrès! En effet, un laboratoire vient de mettre au point un procédé révolutionnaire permettant d’injecter le liquide dans les pores de la peau sous la simple pression d’un gaz.

Pour en savoir plus, c’est ici.





12 commentaires pour “Une seringue sans aiguille”
  1. Phil2B dit :

    … reste a savoir si les vaccins sont bons pour la sante…

  2. Draky dit :

    Ils le sont.
    Ou alors on repart dans la théorie du complot malgré les preuves scientifiques 🙂

  3. Olivier dit :

    Lol 🙂
    Non non pas de théorie du complot ici 😉

  4. Draky dit :

    Argh, tu me censure par avance ? :p
    Je mate Prison Break, c’est sympa pour faire du parano (mais très bien fait, je te recommande) 🙂

  5. Olivier dit :

    Lol 🙂
    Non pas de censure pour Draky, je voudrais pas avoir de pbs avec le CSA ensuite pour avoir censuré la gauche 😉

  6. Phil2B dit :

    bah, au dela du « complot » on peut quand meme reflechir a la pertinence – dans notre univers occidental stable (pas de guerres, pas de famines, pas de problemes d’hygiene etc.) – de la necessite d’introduire de force une maladie dans le corps, non ?

    dans un cadre hygienique deplorable je comprends, mais la, il vaudrait mieux laisser l’immunite naturelle se developper. de toutes facons, on n’arrivera jamais a se vacciner contre toutes les maladies…

  7. Sophie dit :

    Je suis belonephobe…de façon assez extrême
    comment puis-je bénificier de cette révolution

  8. Olivier dit :

    Je pense que ce système n’est pas adapté à tous les produits et tous les types d’injection. Il faudrait contacter le distributeur pour en savoir plus…

  9. Gilles dit :

    Et demander à son médecin aussi 😉

  10. bregman dit :

    Ouf ! la phobie de l’aiguille sera enfin terminée !!

  11. Jeannine dit :

    blélonéphobe à l’extrême, même une piqûre faite à la télévision me fait de l’effet, (transpiration des mains, suée du visage)je ne peux pas aller seule ni au labo, ni chez l dentiste. Bon sang que je suis malheureuse, déja la veille de l’intervention j’angoisse

  12. Gilles dit :

    Y’a pire comme allergie : aux couches, pour un bébé



L'autre monde | Thème liquide par Olivier