11
Juin
15

Valls doit dégager





Oui vous avez bien lu, Manu le Chimique n’a plus sa place au gouvernement. La République exemplaire voulu par François d’Hollande a encore une fois pris du plomb dans l’aile. Et, cette fois, c’est Manuel qui est à la manœuvre. Le gars emmène ses enfants à un match de football où aucune équipe française n’est représentée aux frais du contribuable et il croit qu’il va s’en tirer juste en remboursant 2.500 €?

Un Paris – Poitiers, Poitiers – Berlin, Berlin – Poitiers, Poitiers – Paris en jet privé, c’est 15 à 20.000 € donc c’est la somme qu’il doit rembourser à la France. Le contribuable français n’a pas à financer les loisirs de Manu et sa clique…

Je tiens à rappeler qu’il y a quelques années, un ministre de droite avait très justement démissionné après avoir fait affrété un jet pour se rendre à une conférence internationale dans les îles. J’avais alors applaudi cette juste réponse, preuve que je place l’intérêt du pays et la morale au-delà des considérations politiciennes.

Quand je pense que la gauche a fait chier Sarkozy pendant cinq ans parce qu’il avait dîné au Fouquet’s sans que cela n’ait coûté un seul euro au contribuable et que là, la gauche cumule faute morale sur faute morale, franchement, c’est juste un gros scandale…

Alors oui Valls doit dégager et oui il doit se retrouver devant un tribunal. N’importe quel employé ou patron de boite privée aurait été poursuivi pour abus de biens sociaux dans une pareille situation. Il ne peut donc pas y avoir une justice différente pour les politiques. Je demande donc au Parquet de Paris d’ouvrir une information judiciaire à l’encontre de Manuel Valls. Et en attendant que la justice passe, il devra démissionner de son poste et se mettre en retrait de la vie politique.

Il devra in fine rembourser les 15 à 20.000 € qu’ont coûté le jet (y compris la partie soit disant payée par le PS qui est financé en partie par le contribuable), les frais de taxis/chauffeurs, les places au match ainsi que le salaire des agents de sécurité mobilisés à tort pour l’occasion.

La France est une République et ce genre de touristes l’esquinte. C’est ce genre de comportements inacceptables qui fait le lit des extrêmes. Il faut donc les dénoncer et les combattre jusqu’à ce que démission s’en suive! Faute avouée n’est ni remboursée ni pardonnée…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier