18
Mai
13

Virgin Mégastore : la fermeture d’un mythe





Le Virgin Mégastore, il y a encore quelques années, c’était le lieu où tout Paris se bousculait pour acheter le dernier CD ou DVD, un vrai temple de la consommation culturelle de masse. J’aimais bien le choix énorme et les choses improbables qu’on pouvait y trouver.

Aujourd’hui, tout cela est terminé. Internet a révolutionné la manière de consommer la culture et le Virgin Mégastore va fermer ses portes. Cette fermeture annoncée s’accompagne de son cortège funèbre de vautours venus se gaver sur ce qu’il reste de la bête. Je vous invite à lire cet article ahurissant de rue 89. Il est symptomatique d’une partie de cette France qui consomme de manière anarchique et pleure quand cette anarchie se retourne contre elle. Ce sont les mêmes qui manifestent pour préserver leurs acquis sociaux le matin, pleurent le soir quand ils voient des usines qui ferment à la télé et se ruent sur Internet pour acheter « malin » à prix cassé. Le français est paradoxal, il voudrait le beurre, l’argent du beurre, la crémière et bientôt la crémerie!

Aujourd’hui, quand on sort sa carte bleue, on fait souvent un acte citoyen. On a le pouvoir de décider du sort de son pays, ni plus ni moins! Cela se fait à tous les niveaux : lorsque l’on voyage sur Ryanair plutôt qu’Air France, lorsqu’on achète des fringues fabriquées en Chine plutôt qu’en France, lorsqu’on achète des légumes qui viennent du bout du monde plutôt que du producteur régional, etc…

Avec Internet, on a le choix. L’achat devient un acte militant. Ce que les français ne mesurent pas, c’est le poids de cet acte sur leurs impôts. Car avec plus de 3 millions de chômeurs, ce sont des milliards de cotisations sociales et d’impôts sur le revenu qui ne rentrent pas, mais moins de TVA avec une consommation moindre, sans parler des régimes de retraites qui ne s’équilibrent pas. Tout cela pèse très lourd, on ne s’en rend pas compte mais si la France avait 1 million de chômeurs au lieu de 3, la note serait beaucoup moins salée au final. Alors quand vous achetez un produit, songez y! Ce n’est pas du racisme, c’est du bon sens. Observez ce que font nos voisins en la matière, c’est stupéfiant. Les allemands par exemple roulent tous en Volkswagen ou BMW et volent sur Lufthansa. Pourquoi est-ce que les français ne voient pas plus loin que le bout de leur nez? Créer de la croissance et de l’emploi localement, cela bénéficie à très court terme à tous…





Un commentaire pour “Virgin Mégastore : la fermeture d’un mythe”
  1. Medorius dit :

    Très juste!
    La citoyenneté clamée à tout bout de champ commence par le civisme de chacun d’entre nous. Achetez Français, même si cela coûte – parfois – un peu plus cher.
    La nation est en péril: on ne s’en rend pas assez compte et on râle contre l’autre.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier