27
Sep
10

Voies sur berges : le projet de trop





Hier soir, le journal de propagande locale de 19h sur France 3 nous apprend que la municipalité a engagé une grande concertation publique pour rendre les voies sur berges complètement piétonnes. On reproche souvent à Sarkozy d’être proche des médias, ce qui est sûr, c’est que sur France 3, ils sont très potes avec Delanoë. Pas un soir sans un petit reportage favorable à la municipalité. Même dans le choix des témoignages de riverains dont l’avis était soit disant partagé, c’était vraiment à sens unique.

Bref, autant le dire tout de suite, je suis absolument contre et comme le disent les socialistes à propos du projet de réforme des retraites, si je suis élu un jour, je rétablirai la circulation automobile sur les voies sur berges. J’irai même plus loin puisque je les élargirai, tout comme le périphérique. Contraindre la circulation automobile comme le fait la municipalité parisienne depuis 10 ans, c’est contraindre l’économie de manière insoutenable. Est ce que Delanoë a songé au temps perdu par les parisiens qui bossent dans leur voiture? Et qu’on ne vienne pas me parler des transports en commun. Ils sont sâles, mal sécurisés et très irréguliers, sans parler des grèves…

Enfin, il y en a vraiment marre de cette municipalité qui a fait exploser les impôts locaux pour financer ce genre de projets destinés aux touristes. Nous on s’en fout de Paris plage, de la nuit blanche et de ses illuminations à la noix. Arrête de dépenser notre pognon Bertrand, tes caisses sont vides! Baisse plutôt les impôts et prend de vraies mesures pour aider les automobilistes : création de parkings, élargissement du périphérique et des voies sur berges, suppression des voies de bus, etc…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier