Climat

Un froid sibérien…


En ce moment, toute l’Europe se les gèle! Curieusement, la gauche ne l’a pas encore reproché à Sarkozy qui n’a rien fait pour améliorer le climat, c’est vrai quoi, il aurait pu brancher le radiateur pour réchauffer la France. En tout cas, moi j’en ai marre du froid! Depuis l’été 2010, on n’a pas eu un mois de temps stable au dessus de 25°C à Paris. C’est vrai que depuis novembre, le thermomètre n’était jamais descendu en dessous de zéro mais bon, c’est pas une raison, là c’est vraiment le pompon. La seule chance, c’est qu’on n’a pas encore eu beaucoup de neige en région parisienne.


Paris, sous la pluie…


En sortant ce matin dans la rue comme chaque samedi pour aller faire mes courses de nourriture de la semaine, j’ai pu constater qu’il pleuvait une nouvelle fois sur Paris! On entend depuis quelques jours le même refrain selon lequel 2011 aurait été l’année la plus chaude de l’histoire. C’est peut être vrai d’un point de vue politique mais d’un point de vue climatique, j’ai des doutes. L’été n’a vraiment pas été chaud et l’hiver très prématuré puisqu’il fait froid depuis fin septembre! Alors c’est sûr qu’on prend la moyenne nationale et qu’en Corse, le baromètre ne descend jamais en dessous de 10°C à part dans les grottes de l’arrière pays mais à Paris, l’année n’a pas été chaude… Voilà, c’était le dernier post de l’année, pour ne rien dire, une fois n’est pas coutume…


L’île de France sous la neige…


Comme chaque année, à la première chute de neige, l’île de France est complètement paralysée. Et comme chaque année, les services chargés de l’entretien des routes sont complètement débordés. Je souhaite donc remercier Jean-Paul Huchon pour cette situation absolument inacceptable en 2010 dans un pays développé comme la France. Chaque année c’est la même histoire. En tant que Président de la Région Île de France, il se doit d’apporter des solutions à ce genre de problèmes. Pourtant, chaque année, les franciliens sont bloqué sur les routes!


Hiver glacial, été brûlant : vive 2010!


Cette année, on pourra dire qu’on aura été vraiment servis au niveau climatique. Tout avait commencé par un hiver glacial et très long de fin novembre à mi mai ponctué de plusieurs chutes de neige (avec une fréquence jamais vue depuis des décennies à Paris). Et voilà que nous sommes passés de l’hiver glacial à la canicule sans printemps. Au lieu de se faire en douceur, la floraison s’est faite de manière brutale et la pollution au pollen a explosé. Je ne vous raconte pas l’effet sur mes bronches. C’est l’allergie galopante depuis deux mois.


Vive le réchauffement climatique!


Voilà un titre accrocheur qui va m’attirer plein de trafic! Bon en même temps, c’est de la pure provocation car je suis bien entendu contre le réchauffement climatique. Après, c’est vrai que j’en ai un peu assez du froid qui balaye notre pays depuis deux mois. Cela fait quand même plusieurs années de suite que l’on a de la neige à Paris. Cela ne se passait jamais ainsi dans les années 90 ou au début des années 2000 où la neige était rarissime à Paris. Au delà de la neige, les températures descendent allègrement sous la barre des zéro degrés et ce pendant plusieurs jours.


La France sous la neige…


Ce qui est amusant en France, c’est qu’à chaque fois qu’il neige, on a l’impression que c’est la première fois que cela se produit, qu’on avait jamais vu cela avant. Tout d’abord sur les routes qui deviennent impraticables dès le premier flocon. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir du sel en France mais il semblerait qu’on ait toujours les plus grandes difficultés à le répandre… Ensuite sur les trains, depuis vendredi, c’est panne sur panne sous le tunnel sous la Manche. Si la panne est excusable et compréhensible, la gestion de cette panne et les plus de 10-15 heures passées coincées dans le train pour les personnes ayant eu la mauvaise idée d’emprunter sont intolérables. Comment imaginer qu’une société comme la SNCF ne dispose pas d’un plan de continuité de l’activité lui permettant de prendre rapidement en charge les passagers lorsqu’il y a une panne. C’est juste hallucinant, d’autant plus que ce n’est pas la première fois que cela se produit.


L’échec de Copenhague


Et voilà, c’est fait, cela faisait des mois pour ne pas dire des années qu’on nous bassinait avec Copenhague, c’était le sommet de la dernière chance. Les politiques ont préféré laisser passer cette dernière chance, la planète va donc se réchauffer de manière inéluctable avec la bénédiction des politiques. Au moins, contrairement aux armes nucléaires, là, il n’y aura aucun contrôle et s’il y a un problème, on ne pourra pas dire qu’on ne l’avait pas vu venir. Je pense que cet échec était malheureusement prévisible. En effet, aujourd’hui, ceux qu’il faut convaincre de faire des efforts n’en ont pas les moyens ou pas la nécessité immédiate. Le réchauffement climatique, notamment aux Etats Unis, est perçu par beaucoup comme un problème lointain, un peu comme la dette publique en France.


Quel été!


Ce matin encore, il pleut sur Paris. Cela fait plusieurs jours pour ne pas dire plusieurs semaines que cela dure. Entre de petites averses et de véritables déluges tropicaux, les parisiens ne savent plus où ils habitent. Je ne suis pas mécontent qu’il ne fasse pas trop chaud, c’est pas plus mal. Par contre, un peu de soleil de temps en temps, cela serait sympa…


Il fait froid!


Premier juillet et il fait toujours aussi froid sur Paris. Après avoir vécu sous une chaleur de 40°C pendant une semaine en Turquie, le contraste me saisit. Le climat serait t’il devenu fou? Chaleur pour les uns et inondations pour les autres? Le plus étonnant est cette espère d’accélération du déréglement au cours des dernières années. J’ai l’impression que le climat était plus stable et régulier il y a 15 ans.


Brrrrrrrrrrrrr


Cela y est, l’hiver est de retour! Ce matin, il ne faisait pas plus de 2°C lorsque je suis arrivé au travail, quel froid! Je vais devoir ressortir mon manteau d’hiver. Comme l’an passé à la même période, je parle du froid faute d’avoir des choses plus importantes à commenter.


La météo du moral


Je suis toujours amusé de voir comme le moral des gens autour de moi évolue avec la météo et aussi de voir comme les gens ne sont jamais contents du temps qu’il fait à Paris, comme si c’était toujours mieux ailleurs. J’entendais ce matin des personnes se plaindrent du fait qu’il n’arrêtait pas de pleuvoir ces derniers jours et qu’il commençait à y en avoir marre. Je leur indiquais donc que contrairement à eux, j’étais bien content qu’il fasse moins chaud qu’en juillet et qu’un peu de pluie n’avait jamais tué personne. Ils me répondirent alors que c’était mieux en juillet, que la chaleur n’était pas un problème. Pourtant, je me souviens bien, en juillet, ces mêmes raleurs n’en pouvaient plus de la chaleur. C’est fou comme les gens ont une mémoire sélective lorsqu’il s’agit de maintenir une position cohérente dans le temps.


J’ai chaud!


Il y en a marre de la canicule, il fait trop chaud, c’est insupportable. Il faut faire quelque chose pour refroidir notre Terre, et vite. J’ai trouvé quelques pistes dans cet article du Point. Comme en 2003 lors de la dernière canicule, on ne parle pas beaucoup des morts mais à entendre à longueur de journée les sirènes des pompiers, je me dis que l’on va encore se réveiller avec la gueule de bois dans quelques jours…


Quel temps!


Aujourd’hui, je ne sais pas trop quoi raconter alors je vais m’extasier sur le beau soleil qu’il y a dehors et regretter qu’il n’ait pas pointé son nez dimanche et lundi alors que je ne travaillais pas! J’espère que le week end prochain, il aura la bonne idée d’être là cette fois ci!


La France, ce grand pays


Ce matin, je sors de chez moi, grand soleil, formidable! Je me dis que la neige tombée hier soir n’a pas tenu. Puis j’arrive sur l’autoroute et là, je déchante, la voie de gauche est encore à moitié enneigée. Du coup, les voitures roulent très lentement et comme lorsqu’il pleut, un embouteillage se forme. Je songe alors à ma dernière feuille d’impôts locaux et je me demande où sont encore passés mes deniers. En tout cas, pas en sel pour déneiger l’autoroute à ce que je vois.


Il fait froid!!!


C’est la fin de la semaine, je ne sais pas de quoi parler alors je vais parler du temps! Il fait très froid en ce moment à Paris. Tout à l’heure lorsque je suis sorti du travail, il faisait -2,5°C! Heureusement, le temps est assez sec donc ce n’est pas trop désagréable. Ceci dit parfois, j’aimerais bien faire comme certaines animaux et hiberner. Ou alors vivre sur la banquise loin de la civilisation, des embouteillages, de la violence…


Temps d’automne


C’est probablement le premier dimanche de la saison où il fait si froid. Alors que les dimanche d’octobre avaient été particulièrement chauds pour la saison, aujourd’hui, il fait vraiment très froid! J’imagine que vous n’en avez pas grand chose à faire mais bon, je n’allais pas faire un énième article sur les banlieues, il serait bon qu’on parle un peu d’autre chose même si c’est important! A part cela, j’ai quelques courbatures suite à ma superbe victoire 7-5 dans le troisième set sur frère Palto vendredi dernier.


Les caprices du climat


Aujourd’hui, une petite réflexion sur l’état du climat. D’abord une constatation, en France, l’été aura été plutôt tempéré à Paris. Il y a eu deux périodes assez chaudes fin juin et fin août et pour le reste, c’est resté plutôt modéré sans être frais. Malgré cela, tout le pays a été touché par une vague de sécheresse très forte qu’on avait plus vu depuis des décennies. Ce qui me frappe le plus, ce sont les changements fréquents et rapides de température. On voyait assez peu cela par le passé il y a 10-15 ans.


Katrina, quand le climat s’en prend à W


L’ouragan Katrina a dévasté le sud des Etats Unis ces derniers jours, faisant plusieurs centaines de victimes. En plus des victimes, on déplore des centaines de milliers de sans abris, plusieurs villes ayant été complètement soufflées par l’ouragan. Les images visibles à la télévision montrent un incroyable spectacle de désolation. Mais ce qui m’a désolé encore plus, c’est l’attitude de W face à cette crise. Au lieu d’accepter l’aide internationale, il s’est une fois de plus positionné comme le maître du monde avec sa fierté mal placée et a dans un premier temps refusé toute aide, affirmant que les Etats Unis s’en sortiraient seuls. Je suis vraiment abassourdi par la bêtise de cet homme.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier