Gauche

Ségolène Royal, future premier ministre?


C’est l’un des scénarios cauchemars redoutés par toute la France : voir Marie-Ségolène Royal arriver à Matignon dès la semaine prochaine si Macron est élu. Hier, lors de son discours à la Vilette, Manu a tendu quelques perches à une Ségolène conquise par l’opportunité de retrouver rapidement un poste. Il faut dire qu’avec le départ d’Hollande, Ségolène se retrouve sur le trottoir, bonne à aller pointer à Pole Emploi. Tous les postes dans des instances internationales sur lesquels elle lorgnait lui sont passés sous le nez, signe que son influence n’est plus ce qu’elle était… Inutile de dire que je suis de ceux qui sont farouchement opposés à un quelconque retour de Ségolène. Le 7 mai, on solde les comptes du PS et on envoie à la retraite tous les éléphants! Autre postulante déclarée, Laurence Parisot.


Soirée arrosée à la Rotonde, le Touquet’s de Macron…


Emmanuel Bobo Macron vient de faire une grosse gaffe. La soirée pour fêter sa victoire à la Rotonde alors que le deuxième tour n’est pas encore passé, c’est une manière de dire à tous les français qui n’ont pas voté pour lui : « je me fous de ce que vous pensez car j’ai gagné! ». Alors Manu Hollande a organisé une petite sauterie avec Brigitte Trogneux et tout le gratin bobo gaucho que compte la rive gauche de Paris. On avait reproché à Sarkozy sa soirée people au Fouquet’s, je pense que Macron va longtemps entendre parler de sa journée bobo au Touquet’s suivie d’une soirée arrosée à la très chic Rotonde! La France qui trime appréciera… Je pense que Macron devrait faire très attention à ce qu’il fait.


La victoire d’Emmanuel Hollande


Hier soir, François Hollande a gagné son pari : enchainer un deuxième mandat! En effet, le passage au second tour de Macron, c’est l’assurance de voir perdurer à la tête de la France la doctrine de l’échec, la social-démocratie façon Hollande. En voyant le résultat, je me suis demandé comment les français pouvaient être à ce point aveuglés par le petit manège de Macron. Le gars a été aux manettes pendant 5 ans, il a mis le pays à genoux et non, ça ne leur suffit pas, ils veulent en reprendre pour 5 ans… Le Français est masochiste! Je salue le bon score de François Fillon qui a bien résisté en dépits de la campagne calomnieuse menée par les médias à son encontre depuis des mois. Sans ce matraquage en règles, nul doute que ce serait lui le prochain président.


Emmanuel d’Hollande


Connaissez-vous Emmanuel d’Hollande? C’est le nouveau surnom d’Emmanuel Macron. Je trouve que ça lui va plutôt bien. En effet, Emmanuel Macron est un imposteur. Moi même je me suis laissé séduire un temps par sa jeunesse et ses airs de réformateur. Mais je sais qu’au fond tout cela est complètement bidon.


Macron sur orbite


Actuellement, il y en a un qui a le vent en poupe, c’est Emmanuel Macron! La défaite de Valls lui laisse un boulevard à gauche. Les problèmes de Fillon vont lui faire gagner quelques électeurs. Finalement, il n’y a que Bayrou qui puisse venir assombrir un peu son horizon. Le conducteur du tracteur n’a pas dit son dernier mot. Il a bien vu l’opportunité qui se présente à lui de se présenter comme un recours dans cette situation.


Equation impossible pour le PS


Après le premier tour de la primaire citoyenne du parti socialiste, le constat est édifiant : participation en berne, parti fracturé mais pris en étau et lourd désaveu pour le pouvoir en place. Commençons par la participation, elle est très faible, bien en dessous des 2 millions d’électeurs. C’est bien loin des 4 millions d’électeurs qui s’étaient déplacés en novembre pour la primaire de la droite. Cela démontre qu’à gauche, il est plus facile de mobiliser pour faire la grève et aller gueuler dans la rue que pour aller glisser un bulletin dans une urne. L’engagement des gauchistes s’arrête à la porte du bureau de vote. C’est cohérent avec l’attitude d’un grand nombre d’agités du bocal à gauche qui passent plus de temps à brasser de l’air qu’à agir… Second constat, le parti est coupé en deux entre la ligne réaliste incarnée par Valls et la ligne utopiste incarnée par Hamon.


Hollande se tâte…


Ira, ira pas? Il rêve d’y aller. Mais il n’a pas envie d’une humiliation. Alors il se tâte le François… Il faut dire qu’avec 7% d’intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle, c’est pas gagné… Il aurait envie de se passer de la primaire car il sait ce qu’il y attend : son bilan, triste et implacable, que Montebourgeois et Hamon vont lui envoyer en pleine poire dès qu’il l’ouvrira. En même temps, il va faire quoi s’il n’y va pas? Soutenir Montebourgeois ou Valls en expliquant qu’ils ont bien fait de le laisser tomber?


Fin de carrière pour Duflot!


Je suis bien content du camouflet infligé par les écolos à Duflot! Cela montre que même à gauche, on ne peut pas prendre les gens pour des cons de manière éternelle. Duflot a cru qu’elle pouvait manger à tous les râteliers sans que cela n’ait la moindre conséquence. Elle s’est complètement fourvoyée! Cette troisième place à la primaire €€LV synonyme d’élimination immédiate et définitive est l’excellente nouvelle de la semaine! Duflot a fait un passage au gouvernement d’Hollande qui ne restera pas dans les livres d’histoire.


Quel avenir pour Hollande?


Plus que six mois à supporter François d’Hollande! Dieu que le temps aura été long! Son bilan lui est implacable : un zéro pointé! Zéro sur le chômage qui explosé, zéro sur la sécurité qui n’est plus assurée, zéro sur le contrôle de l’immigration qui se résume en un mot, la jungle, zéro sur l’image et l’influence de la France dans le monde, très largement dégradée et zéro sur le déficit qui continuent sa fuite en avant malgré l’explosion des impôts! Alors dans ces conditions, le simple fait qu’il songe à se représenter pourrait faire sourire si la situation n’était pas si catastrophique! Non vraiment, le seul avenir pour Papa Hollande, c’est la retraite… A moins qu’il ne préfère un petit passage devant le tribunal car en 5 ans, il s’en est passé des choses pas claires… On sait tous que la clairvoyance n’est pas la qualité première de Papa Hollande, pas plus que la fidélité à ses femmes… euh, à ses idées.


La journée sans Hidalgo


Hier, c’était la journée sans voitures à Paris. Aujourd’hui, Hidalgo et sa clique vont voter la fermeture définitive à la circulation des voies sur berge rive droite. Et ce contre l’avis des riverains et malgré le bilan désastreux de la fermeture rive gauche il y a quelques années. Dans les embouteillages de bon matin, j’entendais un gars de la mairie nous expliquer que cela ne ferait pas baisser la pollution à court terme car le trafic automobile allait se reporter sur d’autres axes qui seraient encore plus pollués. Mais à terme, ils tablent sur l’épuisement des automobilistes pour qu’ils finissent par abandonner leur voiture. Depuis quand c’est en réduisant le débit d’eau que l’on étanche la soif?


NDDL : il faut respecter la voix du peuple!


J’ai suivi avec intérêt les résultats du référendum sur l’aéroport de Notre Dame des Landes. Le résultat est sans appel. L’aéroport sera bel et bien construit et le mieux serait qu’il soit rapidement! Je demande donc à la gauche pétard représentée par Duflot et ses amis d’€€LV de respecter le verdict des urnes. Eux qui sont toujours prompts à distiller des leçons de morale démocratique feraient bien de commencer par se les appliquer à eux mêmes! J’ai été outré d’entendre leurs déclarations remettant en cause la légitimité du scrutin.


Rien ne vas plus!!!


Ah elle sentait bon la France apaisée de François d’Hollande! Souvenez vous, il allait mettre la finance et les riches à genoux, redonner du pouvoir d’achat, en finir avec le chômage, apporter de la sécurité… 4 ans après, le constat est sévère. Ceux qui ont voté pour lui ont la gueule de bois et ceux qui n’ont pas voté pour lui comptent les jours avant le grand départ! Il faut dire qu’il cumule le François. Même dans nos pires cauchemars, on n’aurait pas imaginé cela! Une dette publique qui explose, un chômage qui galope alors qu’il baisse partout ailleurs en Europe, un pouvoir d’achat en berne, des impôts qui ne cessent d’augmenter, une insécurité comme jamais on n’en avait connu depuis la seconde guerre mondiale et un Président qui se prend pour un Roi de France avec ses courtisanes… On aura vraiment tout vu.


Aubry? Comment vous dire? Ras le bol!


Martine Aubry est au chômage technique depuis 5 ans, un peu comme un alcoolique à qui on aurait coupé l’approvisionnement en bière sauf que là, c’est juste une ministre sans ministère (vous me direz, c’est pareil!). Alors elle passe son temps à dézinguez Hollande et le gouvernement pour tenter d’exister. Elle espérait entrer au gouvernement lors du récent remaniement mais elle a été doublée sur la ligne d’arrivée par aussi incompétent qu’elle à savoir Jean-Marc Blayrault! Je comprends qu’elle l’ait mauvaise la Martine, se faire piquer sa place par Blayrault, c’est un peu comme si tu plantais ta tente à Notre Dame des Landes et que tu voyais un Cesna qui venait atterrir sur une piste prévue pour un A380 juste devant ton nez. Tu aurais l’impression d’avoir raté un épisode… Mais voilà Martine, elle a la gueule de bois.


Taubira pas de fermer la porte en partant…


Enfin, elle est partie! On peut dire qu’elle aura mis le temps! Je suis favorable à la déchéance de nationalité pour les ministres ayant mené le pays dans l’abime. A ce titre, je pense donc que l’on devrait retirer la nationalité française à Tata Taubi. Cette personne a mis le pays à feu et à sang avec ses lois, au premier rang des quelles celle sur le mariage pour tous! Je suis en désaccord profond avec Nicolas Sarkozy au sujet de l’abrogation.


Stop au clientélisme et à la démagogie!


Les élections régionales approchent à grand pas. La gauche sent le vent de la défaite qui va emporter les derniers bastions qu’elle occupe encore à savoir les conseils régionaux. Alors on s’organise pour tenter de stopper l’hémorragie. François d’Hollande, l’ami des riches, a ainsi annoncé une baisse de l’impôt sur le revenu. A priori, il devrait rendre 2 milliards d’euros sur les 25 pris en plus chaque année depuis 2012. Cela représente moins de 10% mais surtout, il ne va pas rendre à ceux à qui il a pris le plus.


Valls doit dégager


Oui vous avez bien lu, Manu le Chimique n’a plus sa place au gouvernement. La République exemplaire voulu par François d’Hollande a encore une fois pris du plomb dans l’aile. Et, cette fois, c’est Manuel qui est à la manœuvre. Le gars emmène ses enfants à un match de football où aucune équipe française n’est représentée aux frais du contribuable et il croit qu’il va s’en tirer juste en remboursant 2.500 €? Un Paris – Poitiers, Poitiers – Berlin, Berlin – Poitiers, Poitiers – Paris en jet privé, c’est 15 à 20.


La gauche bling bling


En 2007, la gauche n’a cessé de taper sur Sarkozy parce qu’il avait eu le tort de dîner au Fouquet’s qui est pourtant l’un des lieux emblématiques de la capitale qui contribue à la renommée de Paris dans le monde, renommée mise à mal par ailleurs par la politique catastrophique de Delanoë et de sa première dauphine depuis une grosse décennie. En fait, la gauche était juste jalouse et frustrée. Les politiques sont à l’image de ceux qu’ils représentent. Et à gauche, il y a beaucoup de jaloux et de frustrés. Alors en 2007, plutôt que d’admettre leur défaite écrasante, ils ont préféré salir et détruire car ce qui importe pour la gauche, ce n’est pas que la France s’en sorte non, c’est uniquement qu’elle puisse jouir du pouvoir. A force de taper sur Sarkozy, elle a fini par retrouver le pouvoir après des années de disette.


Une branlée monumentale!


François d’Hollande vient de prendre une énième branlée depuis bientôt trois ans qu’il est arrivé par effraction à l’Elysée. A se demander quand est-ce que cette mauvaise blague va s’arrêter. La gauche a discrédité la France, sali le pouvoir, déshonoré la fonction et terni notre réputation en plus d’avoir plongé notre économie dans un gouffre dont on aura bien du mal à sortir. Quand je repense à toutes les leçons de bonne morale régulièrement distillées par des personnes de petite vertu se disant de gauche mais qui n’ont de gauche qu’une posture politique utilisée pour leur offrir un status qu’ils ne sont pas parvenu à obtenir grâce à leur compétence et leurs efforts dans la société civile. Cahuzac, DSK, Aubry, Belkacem, Guérini, Trierweiler, Dray, Lang, Blayrault, Désir, Jospin, la liste est interminable… Depuis dimanche soir, on voit Jérôme Guedj, le soit disant frondeur, pleurer sur toutes les télés parce qu’il a perdu son petit poste de président de conseil général. Alors il nous dit la larme à l’œil qu’il est temps d’agir si on ne veut pas perdre 2017.


Le FNPS


La formule a fait mouche. Et pour cause! Je suis entièrement d’accord avec. S’il y a bien une politique depuis les années 80 qui avait exploser la côte de popularité du FN, c’est celle de la gauche. A force de verser dans le laxisme d’un côté et le clientélisme de l’autre avec l’argent des français, les électeurs ont fini par se barrer… Crise oblige, les subventions se raréfient alors que les besoins augmentent. Du coup, ceux qui ne sont plus servis ne comprennent pas pourquoi on continue toujours de servir certains et se tournent vers le FN… Il faut dire qu’en la matière, la gauche a fait fort depuis l’arrivée d’Hollande.


La démission de Jean-Pierre Jouyet


Aujourd’hui, la démission de Jean-Pierre Jouyet est inéluctable. Ses mensonges que ses amis qualifient avec une morale bien socialiste de maladresse sont une honte. Ils jettent un discrédit total et durable sur l’Elysée. On savait bien que depuis qu’Hollande est au pouvoir, il s’y passe des choses pas très catholiques. On en a maintenant une nouvelle preuve. Il faut dire que le mensonge, c’est un peu un sport national chez les socialistes.


Un échec total


Le verdict est sans appel. Plus de 95% des français considèrent que la politique de François d’Hollande en matière d’emploi est un échec. Vous me direz, pas besoin d’être très clairvoyant pour le constater. Depuis son arrivée, les chiffres du chômage explosent mois après mois. Et ce n’est pas la création de dizaines de milliers de postes dans la fonction publique qui a permis d’endiguer ce drame… Pourtant, on pourrait penser que François, il a mis le paquet avec son CICE. En fait, il n’en est rien.


L’étincelle qui met le feu aux poudres


Toutes les révolutions ont commencé par un mort. François d’Hollande ferait bien de méditer cette maxime. Lorsqu’un pays est au bord du gouffre, que la classe politique est complètement discréditée et que la justice est synonyme d’injustice, il suffit d’une étincelle pour mettre le feu aux poudres. Souvenez vous des révolutions dans les pays arabes. En Tunisie, tout a commencé par la mort, injuste, d’un homme. La semaine dernière, un homme est mort parce qu’il avait le tort de manifester pour défendre ses idéaux.


La gauche, un mal bien français


En France, on n’a pas de pétrole mais on a la gauche… Voilà ce que pourraient dire nos détracteurs, à raison. Quand on voit comment le couple Hollande Royal s’emploie à plomber la France depuis des mois, on se demande jusqu’où ils vont aller. J’en veux à François d’Hollande de s’accrocher au pouvoir tel un mollusque mort accroché à un rocher après une marée noire mais j’en veux aussi à son ex Marie-Ségolène, qui non contente d’avoir enfin retrouvé un poste, passe son temps à pondre de nouvelles mesures, un peu comme une poule qui pondrait des œufs vides! Alors on a eu le péage gratuit le week end! Super idée bien démagogique. Sans financement bien entendu, sans étude d’impact sur la SNCF non plus, bref une vraie mauvaise idée de gauche.


François Hollande au fond du trou…


Il se voulait un Président « normal ». Deux ans et demi après son élection, jamais un Président n’aura autant défrayé la chronique par ses frasques. On le dit à terre, déprimé, paralysé par la peur. Tout ce qu’il fait est tourné en dérision. Quelle issue désormais pour ce Président anormal? La démission?


La Valls gouvernementale…


A gauche, quand on est à cours d’idées, on fait un remaniement. On dégage deux droits Montebourg et on fait entrer quelques aspirants courtisans en mal de pouvoir dans la Valls. Et cela nous donne le gouvernement Valls 2! Au départ, j’ai été un peu pris de court, je ne m’attendais pas vraiment à ce que Montebourg se fasse dégager comme ça. François d’Hollande vient de couper la branche gauche sur laquelle il était assis. A présent, sa position ne tient plus qu’à un fil.


Hollande désavoué


Nouveau revers pour François d’Hollande dont le pacte a été largement retoqué par le Conseil Constitutionnel. C’est vraiment dur la vie de Président pour lui. Il s’est royalement octroyé deux semaines de vacances. On se demande au passage comment il ose prendre des vacances vu sa piètre performance quand il n’est pas en vacances. Certains diront qu’il est en vacances depuis deux ans, d’autres qu’il fera moins de dégâts en vacances qu’à l’Elysée. Moi je m’interroge sur ce Président normal, qui trompait sa première girlfriend toutes les nuits dans un appartement situé à quelques dizaines de mètres de l’Élysée, qui promettait que le chômage allait baisser alors qu’il ne cesse d’augmenter, qui promettait l’exemplarité alors que ses potes socialistes ne cessent de se goinfrer de Cahuzac à Morelle en passant par DSK et Désir… La gauche déchante et la France trinque.


Hollande démission!


Quelques semaines de recul vis à vis du blog m’ont permis de prendre la hauteur d’esprit nécessaire à l’acquisition d’une conviction, une prévision, pour ne pas dire une certitude : François Hollande n’ira pas au terme de son mandat. De gré ou de force, il sera amené dans les mois qui viennent à quitter l’Elysée. Durant ses deux premières années passées au pouvoir, il a fait puissance 10 ce que la gauche a reproché à Sarkozy pendant 5 ans : une vie bling bling entre vacances luxueuses, utilisation de jets privés, sans compter alors que dans le même temps il serrait la vis aux français comme jamais… un mélange vie publique vie privée jamais entrevu auparavant avec une ex petite amie qui a vécu au crochet de l’Etat alors qu’elle n’avait aucun statut officiel et une amante qui a elle aussi bénéficié de services indus, là encore, du jamais vu depuis Louis XIV peut être… Une politique à vue, digne d’un capitaine de pédalo. Un coup à droite, un coup à gauche. Aucune continuité dans l’action, aucun cap, une seule direction : le gouffre. L’aggravation constante de la fracture au sein du pays entre la France qui bosse et celle qui profite : stigmatisation de ceux qui réussissent et font vivre le pays, octroi de droits et d’avantages supplémentaires aux fonctionnaires, ouverture complète des frontières et renforcement de la politique d’accueil des étrangers… L’explosion des grèves et la désorganisation totale du service public : pas une semaine sans une grève à la SNCF, les transports maritimes, les taxis ou les aéroports.


La déroute socialiste aux municipales


Le parti socialiste ferait bien de faire profil bas et de se remettre en question après ces élections municipales qui ont vu le FN atteindre des scores sans précédent. Quand on dit que la gauche fait le lit du FN, non seulement c’est vrai mais en plus cela s’est vérifié dans les urnes. Et que dire de tous ces élus de gauche qui n’ont pas joué le jeu du front républicain alors que dans le même temps, les éléphants du PS se permettaient de donner des leçons à la droite sur le sujet. Vraiment à gauche, c’est toujours la même chanson, faites ce que je dis, pas ce que je fais! Enfin, cette fois-ci, la déroute est quasi totale et c’est bien mérité au regard des piètres résultats de François Hollande depuis deux ans qu’il est entré par effraction à l’Elysée. J’attends avec impatience les élections européennes et plus encore les régionales de l’an prochain qui vont voir la chute du système Huchon en Ile de France.


François, Julie et Valérie


Et voilà, c’est fini entre François et Valérie. Après 15 jours d’un suspense insoutenable, François a décidé de renvoyer sa Valoche dans la soute à bagage, direction l’Inde. On peut dire qu’après avoir humilié Marie-Ségolène il y a quelques années, François n’est pas très reconnaissant avec celles qui ont boosté sa carrière et l’ont propulsé au pouvoir. Même si je n’étais pas très fan du comportement hautain de Valoche, je trouve que la manière dont elle a été trompée puis larguée par François n’est pas des plus élégantes. On voit bien là les limites du personnage qui agit toujours de manière sournoise et faible. Il me fait penser à Cahuzac, qui avait nié pendant des mois l’existence de son compte en Suisse, puis avait fini par avouer devant l’évidence tout en ne cachant pas son indignation.


Un président socialiste « normal »


Moi Président, je serai fidèle à ma femme, euh à mes femmes. Moi Président, je ferai de l’emploi, euh du chômage ma priorité. Moi Président, je me battrai pour rendre l’impôt plus juste, euh plus important. Moi Président, je ne nommerai pas des personnalités aux postes clés, je les laisserai à mes amis. Moi Président, je n’utiliserai pas les moyens de l’Etat à des fins personnelles, sauf pour m’amener des croissants à 6h du matin chez mon amante car le room service, c’est 24h/24! Moi Président, je ferai en sorte d’être digne des grands dirigeants socialistes qui ont entretenu une double voire une triple vie : François Mitterrand, DSK, … Moi Président, je choisirai des personnalités irréprochables pour être ministres, qui peut mieux combattre la fraude fiscale qu’une personne qui fraude depuis des décennies?


5 ans, c’est long…


Pour François François, le temps doit commencer à sembler très long. Entre une côte d’amour qui frise les 15% et Valoche qui en a marre d’être muselée et promet qu’on va maintenant l’entendre, il ne doit plus savoir où trouver un peu de soutien et de calme. Alors moi j’ai une proposition pour toi mon François. Pourquoi tu ne deviendrais pas Président de la Guyane? Allez on te crée un statut sur mesure rien que pour toi. Tu présides la Guyane et tu as le droit de faire un gouvernement.


On devrait tous renoncer à être de gauche


Fabrice Luchini dit tout en 1 minute sur la gauche, quel talent, bravo! Luchini Président! Etre de gauche, c’est trop de boulot…


L’UMP est trop molle face au PS…


L’UMP est bien trop molle depuis des mois face au PS. Il faudrait chaque jour que les dirigeants de l’UMP se succèdent dans les médias pour cogner sur François d’Hollande et ses ministres dont l’action catastrophique donne de multiples opportunités pour les puncher. Pendant 5 ans sous Sarkozy, les socialistes s’en sont donnés à cœur joie avec une mauvaise foi incroyable pour mettre Sarkozy à terre. Maintenant qu’ils sont au pouvoir et vu la piètre qualité de leur performance, il faut vraiment taper beaucoup plus dur et être dans une opposition frontale. En fait, il faut mettre en place une stratégie d’affaiblissement progressif de François d’Hollande. Cela passe par la mise en cause d’un certain nombre de ministres ayant des casseroles comme Tata Taubi ou Moscoco.


La démission de Cécile Duflot


Ce n’est pas encore officiel mais il est évident que les jours de Cécile Duflot au sein du gouvernement sont comptés. Sa lourde mise en cause de Manu le chimique ne pourra rester impunie. Bon c’est vrai que Manu depuis un an, il se sent pousser des ailes. Il joue aux petites shérifs et séduit une partie de l’opinion qui voit en lui le sauveur. Mais il ne suffit pas de se balader 365 jours par an avec un costume de marié pour donner envie au peuple d’épouser ses idées. Moi je n’oublie que Manu a ordonné à la police de gazer des femmes et des enfants durant la Manif pour tous.


EELV doit claquer la porte du gouvernement


En politique, lorsque les paroles sont déconnectés des actes, la crédibilité s’éteint.  Le moins que l’on puisse dire, c’est que celle de Duflot et ses comparses d’Europe Ecologie les Verts a disparu depuis bien longtemps. Ce weekend encore, les verts ont multiplié les sorties guerrières promettant à Bachar El Hollande le feu nucléaire s’il ne taxait pas le diesel. Bachar El Hollande leur a opposé dimanche soir une fin de non recevoir dès dimanche soir. Résultat, ce matin, les verts ne parlent plus d’ultimatum mais invoquent une nécessaire discussion. Il n’y a que la prothèse Mamère qui a promis de s’exfiltrer du parti s’il n’était pas entendu.


Pauvre Hollande…


Hier, le 4 septembre 2013, François Hollande était à Oradour. Mais bon, le François, il sait déjà pas compter son déficit ou le nombre de fonctionnaires, il faut pas lui demander de retenir la date du jour. Résultat, sur un livre d’or sensé marquer l’histoire, il se trompe de date et signe à la date de mardi alors qu’on était mercredi. Cela montre le niveau de déconnexion de la réalité de ce type. Et quand on voit le message qu’il a osé écrire, quelle honte. Ca fait penser à un lointain parent qui signerait une carte de condoléances sans savoir trop quoi mettre.


Jean-Philippe Désir


Jean-Philippe Désir est un peu le Jean-Marie Le Pen du PS. Conscient du fait que son exposition médiatique est proche du néant, il fait des petites phrases pour exister. Il faut dire qu’il a été à bonne école au travers de son militantisme à SOS Racisme, association d’extrême gauche bien connue pour son combat contre certaines formes de racisme. Alors voilà que ce week end, Jean-Phi Dédé s’est fendu d’une déclaration pour le moins scandaleuse à propos de l’assaut qui se prépare en Syrie. Tout d’abord, il appelle à la cohésion nationale autour du chef de l’Etat. Jusque là, mis à part l’incohérence par rapport à ses positions passées, tout va bien.


Bonnes vacances Tata Taubi!


Ah vraiment la droite n’aura rien épargné à la gauche. Alors que les ministres commencent leurs paisibles vacances, bien ou mal méritées, la droite déclenche une polémique parce que trois jeunes ont été remis en liberté, faute de place dans les prisons. Résultat, Tata Taubi est obligée de lâcher son paréo et rappliquer dare-dare à Paris pour éteindre l’incendie. Elle était passablement excédée hier soir sur France 2 qu’on ose toucher à ses vacances la pauvre Tata Taubi. Heureusement qu’elle n’était pas partie en Guyane pour ses vacances. Sinon, ça nous aurait encore coûté un aller-retour en jet… Il y a un an, Tata Taubi disait qu’il fallait sortir du tout carcéral.


Les vacances de Pépère et Blayrault


Ces derniers jours, les médias se sont fait l’écho des vacances de Pépère et Blayrault. Jean-Marc aurait poussé une gueulante alors que Pépère voulait restreindre les vacances des ministres pour éviter de renouveler l’image désastreuse de 2012 montrant des ministres se la coulant douce durant tout le mois d’août pendant que la France pointait à Pôle Emploi. Finalement, un compromis a été obtenu par Blayrault qui est parvenu à arracher deux semaines de vacances pour ses pauvres ministres. C’est vrai qu’ils ont été surmenés depuis les dernières vacances en janvier où Aurélie Filippetti était notamment partie se dorer la pillule à l’île Maurice. Et puis, ils ne sont plus habitués à gauche, cela faisait plus de dix ans qu’ils n’avaient pas été au gouvernement alors ça leur fait bizarre de travailler, ce n’est pas dans leur ADN… Pépère, lui, a décidé d’aller à la lanterne, la résidence des premiers ministres à Versailles. Il marche une fois de plus sur les traces de Sarkozy, un modèle pour lui, qui en son temps s’était approprié cette belle résidence.


Le Batho Hollande prend l’eau


Avec le torpillage de Delphine Batho, c’est toute la politique de François d’Hollande qui est en train de couler. Il voulait probablement faire un exemple à peu de frais après la sortie de la ministre sur son budget, il s’est tiré une balle dans le pied. En effet, comment justifier une telle réaction aussi disproportionnée qu’injuste? La ministre s’était juste étonnée de la baisse de ses crédits budgétaires. Rien avec voir avec les prises de position de Montebourgeois ou Duflot quelques mois plus tôt qui n’avaient pourtant donné lieu à aucune sanction! Ceci démontre que François d’Hollande est complètement à la rue.


La gauche puante…


Non vraiment la gauche ne nous aura rien épargné. Hier, coup sur coup, deux repris de justice ont humilié une fois de plus nos institutions. C’est d’abord DSK, l’éléphant qui trompe énormément, qui a étalé toute sa science au Sénat. Il faut croire que la France n’a pas suffisamment d’experts pour être forcée d’auditionner ce type au Sénat. Personnellement, je suis choqué qu’on l’autorise encore à parader ainsi. Il est régulièrement présenté comme un expert mais tout cela reste à prouver.


Faites ce que je dis, pas ce que je fais!


Faites ce que je dis, pas ce que je fais! Voilà une injonction bien connue qui s’applique parfaitement au parti socialiste et à la gauche. Le Point vient de révéler une information qui devrait faire l’effet d’une bombe dans le paysage politique français. En effet, on y découvre que le PS et le FN auraient noué une alliance lors des dernières élections législatives afin de barrer la route à l’UMP dans deux circonscriptions, l’une revenant alors au FN et l’autre au PS. Ces derniers jours, Jean-Philippe Désir n’a eu de cesse de pointer du doigt l’UMP qui serait à son goût trop proche du FN. Mais alors que dire du PS mon Jean-Phi?


Cahuzac : la décadence de la gauche caviar


Jay Cahuzac est maintenant le symbole de la décadance de la gauche caviar, tout comme Dominique Sutra Kama était le symbole de la gauche plumard. Je suis consterné par ses aveux. Il semblait tellement sûr de lui et soutenu par son camp que je doutais sérieusement de sa culpabilité avant ses aveux. Je pensais que Mediapart cherchait encore une fois à faire dans la presse poubelle. Je n’imaginais pas qu’un ministre puisse mentir ainsi de façon répétée, devant les médias et la représentation nationale. Aujourd’hui, il a avoué et démontré toute sa médiocrité.


On nous aurait menti?


Ce qu’il y a de bien avec la politique, c’est qu’il n’y a pas plus prévisibles qu’eux. On sait toujours que leurs paroles et leurs prévisions ne seront jamais tenues, de droite comme de gauche. Dernier exemple en date, le budget 2013! A peine voté, déjà obsolète! Le gouvernement qui prévoyait de ramener le déficit à 3% a annoncé qu’il n’y parviendrait pas. Une fois cette annonce passée, cela signifie qu’il faut s’attendre à une ou deux révisions budgétaires dans l’année.


Le violent dérapage de Yann Galut


Yann Galut est un député PS, intermittent de la politique spectacle. Il s’amuse à prendre des positions pour faire parler de lui. Il s’était déjà illustré il y a quelques semaines en proposant de retirer la nationalité française aux éxilés fiscaux. Il y a quelques jours, il a violemment pris à parti des CRS qui tentaient d’éviter un affrontement direct avec des manifestants de l’association Civitas. Comme vous pourrez le constart sur la vidéo ci-dessous, le gars a complètement pété un câble. Il sort sa carte de député pour faire pression sur les policiers qui réagissent de manière exemplaire.


Le flop pour tous


Hier était organisée la manifestation du flop pour tous par le collectif LGBT. Comme attendu, cette manifestation n’a pas rassemblé au delà de quelques politiques et bobos parisiens. Selon les estimations, il y avait tout au plus 50.000 personnes dans les rues de Paris contre 20 à 30 fois contre le projet de mariage homosexuel quelques jours plutôt. Pourtant, hier il faisait beau à Paris mais visiblement, ce projet n’enthousiasme plus grand monde. On note quand même la présence dans la manifestation d’Eva Joly.


Libération de Cassez : le baobab dans le désert Hollandais


La libération de Florence Cassez arrive à point nommé pour François d’Hollande. Cela faisait six mois qu’il n’avait pas eu une occasion de se mettre en valeur. Il l’a d’ailleurs bien compris et n’a pas tardé à dépêcher le ban et l’arrière ban du parti socialiste devant les journalistes pour tenter de s’octroyer le bénéfice de cette libération. Ainsi, on a pu voir Anne Hidalgo et Valoche faire les belles autour de Jean-Luc Romero. Si l’opportunisme était une discipline olympique, elles se disputeraient la médaille d’or à n’en pas douter! Il ne faut pas s’y tromper, François Hollande n’a pas fait grand chose de déterminant dans ce dossier.


Le double discours de la CGT


Avec l’arrivée de François d’Hollande au pouvoir, la CGT est enfin confrontée à ses incohérences et son double discours qui plombe la crédibilité de l’action syndicale française depuis des décennies. On le sait, le syndicat s’est battu corps et âmes pour faire tomber Nicolas Sarkozy allant ainsi largement au delà de ses prérogatives, le syndicalisme étant normalement déconnecté de la politique, ce qui lui permet d’être indépendant du pouvoir et vraiment utile aux gens qu’il est censé défendre. Les derniers épisodes sociaux démontrent que la CGT est pieds et poings liés avec le parti socialiste. Dans l’affaire Mittal d’abord, la centrale a été complètement inaudible, comme si elle acceptait implicitement la casse de la sidérurgie française. Dans les dossiers Peugeot et maintenant Renault, même son de cloche, une réaction mi-figue mi-raisin qui trahit une position plus qu’ambiguë. Maintenant qu’elle a mis François d’Hollande au pouvoir, la CGT est bien embêtée pour contester sa politique et lui mettre des battons dans les roues.


Les luxueuses vacances d’Aurélie Filippetti


Je suis toujours stupéfait de la naïveté et de la faiblesse des politiques dans certaines situations. Ils pensent pouvoir dire certaines choses et faire en permanence le contraire sans que personne ne trouve rien à y redire… Cécile Duflot s’était déjà prise les pieds dans le tapis il y a quelques années lorsqu’elle avait passé des vacances aux Maldives ce qui avait déclenché une polémique sans précédent à son encontre. Dominique Voynet, bien avant elle, avait montré la voie en pêchant gravement par son absence durant la catastrophe de l’Erika alors qu’elle se dorait la pilule à La Réunion. Cette année, la fautive s’appelle Aurélie Filippetti. Madame le ministre est partie quelques jours durant les fêtes à l’île Maurice, une petite île paradisiaque de l’Océan Indien plus connue pour le faste de ses hôtels 5 étoiles que pour la richesse de son patrimoine culturel. Autant dire que durant ses vacances, Flippetti a surtout bien profité de la vie et ne s’est probablement pas beaucoup souciée du fait que pendant ce temps là, la France crevait la bouche ouverte.


Les voeux de François d’Hollande


Mes chers camarades de gauche, J’ai décidé de m’adresser à vous en cette fin d’année 2012 pour dresser un premier bilan de mon action gouvernementale. Le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai tenu toutes mes promesses : Ségolène a complètement disparu de la scène politique et Valérie n’arrive plus à tweeter depuis que je lui ai pris un forfait sans la data chez Free. Dans l’organisation du pouvoir, avec Jean-Marc Ayrault, j’ai trouvé un premier ministre à la hauteur de mon incompétence. Il est régulièrement contredit par ses ministres et n’a aucune autorité, ça me laisse les coudées franches pour buller à l’Elysée, il risque pas de me faire de l’ombre. Et puis, j’avais promis de vous divertir, on peut dire qu’on s’est bien marrés. Dès que c’est trop calme, j’envoie Montebourg battre la campagne et hop, il nous déclenche une petite polémique dont il a le secret.


Duflot : l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire en politique


Cécile Duflot a commis une faute lourde cette semaine. Elle a osé demander à l’Eglise catholique de mettre à disposition son parc immobilier pour les sans abris allant même jusqu’à menacer d’actions contraignantes. Cette déclaration très ciblée avait un seul et unique but : discréditer l’Eglise aux yeux du peuple en essayant de faire passer les catholiques pour des gens sans cœur. Le moment est très bien choisi puisqu’en ce moment, l’Eglise est très active dans la lutte contre le mariage pour tous. En allumant ce contre feu, Duflot pensait sûrement affaiblir la position de l’Eglise dans l’opinion. Je suis scandalisé par cette méthode insupportable parce qu’en matière de solidarité, l’Eglise n’a pas de leçons à recevoir de l’Etat.


Ayrault enterre définitivement les 35 heures


Jean-Marc Ayrault a définitivement enterré les 35 heures lors d’une interview en indiquant sans équivoque que le retour à 39 heures n’était plus un sujet tabou. En une phrase, il vient de balayer 10 années d’omerta socialiste sur le sujet. Les réactions depuis cette déclaration choc se multiplient à gauche. Un certain nombre de ministres se sont une nouvelle fois désolidarisés de la position de leur premier ministre, démontrant ainsi une nouvelle fois le manque complet de cohésion au sein de la majorité. C’est bien simple, ce gouvernement a autant de pôles qu’il y a de ministres. Entre les verts qui jouent leur propre partition, Mosco, Sapin et Cahuzac qui tentent de tenir les cordons de la bourse, Montebourgeois qui fait cavalier seul pour assurer sa promo, Valls qui gère aussi sa petite affaire et Ayrault qui fait des déclarations chocs tous les deux jours pour faire croire qu’il a la main, on ne sait plus qui écouter car personne ne dit la vérité.


Les 35 heures, c’est fini!


C’est l’une des propositions explosives préconisées par le rapport Gallois : la fin des 35 heures! La droite en rêvait, la gauche l’a fait! Après le traité européen rédigé par Sarkozy, François d’Hollande s’apprête à mettre en œuvre une autre mesure emblématique voulue par Sarkozy, la fin des 35 heures! Le plus drôle, c’est que c’est un patron de gauche, Louis Gallois, qui est à l’origine de cette initiative qui ne va pas manquer de faire hurler les syndicats. Personnellement, je ne peux que me féliciter de cette mesure. C’est une question de bon sens, on l’attendait depuis 10 ans!


Le gouvernement de débutants, c’est maintenant!


Je suis stupéfait de l’amateurisme du gouvernement en place. Il multiplie les couacs depuis des mois. Entre les erreurs de communication quasi quotidiennes et les lois mal ficelées et mal votées, ça n’arrête pas! Dernier couac de communication en date, celui du ministre de l’agriculture qui se félicitait d’avoir autant de femmes attribuées à des sujets techniques, comme si une femme n’était pas capable de travailler sur un sujet technique de manière efficace et naturelle. Cela suivait le couac de Peillon sur la légalisation du cannabis. Côté législatif, ce n’est pas mieux.


Signez pour la destitution de François Hollande de la Présidence de la République


François d’Hollande a été élu sur une escroquerie intellectuelle. Il a trompé bon nombre d’électeurs avec le soutien des médias à qui il a bien renvoyé l’ascenceur fiscalement depuis. Aujourd’hui, le peuple de France est en train de se rendre compte que celui qui a été porté au pouvoir sous la pression d’une minorité hurlante n’est pas à la hauteur de la tâche. Comme le permet l’article 68 de la constitution portant sur le statut du chef de l’Etat, le parlement peut engager une procédure de destitution.  Afin de forcer le parlement à s’engager au plus vite dans cette voie pour sauver notre pays du gouffre social et économique dans lequel il a plongé le 6 mai, je vous invite à signer cette pétition.


La France des privilégiés une nouvelle fois épargnée…


L’UMP avait déposé un texte visant à revoir le tarif préférentiel dont bénéficient les agents et retraités d’EDF et GDF. Le texte a été rejeté par la gauche. C’est extrêmement choquant car cet avantage coûte plusieurs millions d’euros par an. Et puis comment comprendre que d’un côté, l’Etat s’en prenne aux entrepreneurs qui eux vivent en permanence sur la corde raide en réduisant à néant leurs possibilités de gagner de l’argent alors que de l’autre, il maintient des privilèges énormes pour des agents qui ne connaissent absolument aucune précarité! C’est vraiment dégueulasse et je pèse mes mots. Si les agents d’EDF et GDF ont un tant soit peu d’esprit social et collectif, je leur demande de renoncer à ce tarif.


Le vote des étrangers déjà enterré


François Hollande en avait une des propositions phares de sa campagne. C’était un bon moyen d’incarner les valeurs de gauche que certains présentent comme généreuses et d’autres comme laxistes. Mais voilà, on apprend aujourd’hui que cette proposition de permettre aux étrangers de voter aux élections locales est sur le point d’être enterrée. En fait, il faudrait passer par un référendum ou une réforme de la constitution via le congrès et dans les deux cas, François Hollande a très peu de chances de réunir la majorité des suffrages des électeurs ou celle des 3/5e des parlementaires réunis en congrès. Donc pour éviter un camouflet, il va s’abstenir. L’échéance des municipales approche et pour la gauche, il devient urgent d’attendre.


Où est passé le blocage promis des prix de l’essence?


Durant la campagne présidentielle, François d’Hollande n’avait pas été avare de propositions toutes plus farfelues les unes que les autres. Il nous avait promis de mettre les pétroliers au pas et de bloquer les prix de l’essence. Ses électeurs pensaient donc qu’ils en auraient pour leur argent, ils ne sont aujourd’hui pas déçus du voyage! En effet, en guise de blocage, les prix ont baissé de 5 centimes dans les stations les plus généreuses. Dans un certain nombre d’autres, ils n’ont pas bougé. Alors est-ce que François d’Hollande a escroqué ses électeurs avec de la publicité mensongère?


Nucléaire : le coup de canif de Montebourgeois dans l’accord PS/EELV


La gauche plurielle a vécu dimanche soir un incident nucléaire dont les retombées pour le gouvernement restent encore à évaluer. C’est ce que je vais tenter de faire ici. Arnaud Montebourgeois a pulvarisé l’accord (pulvériser suivant la méthode de sa compagne Pulvar) entre le PS et EELV. Vous savez, c’est l’accord signé entre Aubry et EELV mais pour lequel Hollande ne se sentait pas engagé avant l’élection présidentielle. Il a en effet déclaré très simplement que le nucléaire était pour la France, une filière d’avenir, ni plus, ni moins. Il n’en fallait pas plus pour mettre le feu aux poudres ou plutôt entraîner une réaction en chaîne.


Roms : la gestion gauche de François d’Hollande


La question des Roms est assurément très complexe à gérer. Les socialistes viennent de l’apprendre à leurs dépens. Alors qu’ils avaient tapé sur Sarkozy pendant des semaines, l’assimilant à un raciste quand ce n’était pas autre chose, lorsqu’il avait osé démanteler des camps de Roms, l’une des premières actions concrètes réalisées par ce nouveau gouvernement fut de démanteler plusieurs camps à son tour! Encore une parfaite illustration de la maxime préférée des socialistes : faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait! Bien entendu, les écolos, cocos et autres gauchistes comme Pulvert n’ont pas tardé à crier au scandale. Ils imaginaient peut être que gouverner à gauche garantissait une disparition immédiate et sans douleur des problèmes liés aux Roms.


Cent jours pour rien…


Une fois n’est pas coutume, je suis d’accord avec Mélenchon lorsqu’il dit que François d’Hollande n’a rien fait d’utile durant ses 100 premiers jours à l’Elysée. Je suis particulièrement choqué qu’il ait osé partir en vacances aussi longtemps juste quelques semaines après son arrivée au pouvoir. C’est un manque de respect pour le mandat qui lui a été confié et démontre son peu d’intérêt pour la fonction. Je pense qu’un week end prolongé aurait été largement suffisant. Il peut se targuer d’avoir réduit son salaire de 30% par rapport à Sarkozy mais si on ramène ça au taux horaire effectif, il ne fait pas de doute qu’il coûte bien plus cher à l’heure que Sarkozy vu le nombre d’heures que faisait l’ancien locataire de l’Elysée. Vous me direz, il n’y a pas de quoi être surpris puisqu’on savait très bien qu’Hollande ne ferait rien.


Qui paye pour les coussins de François d’Hollande?


Encore une nouvelle polémique autour du train de vie de la présidence de la République. On apprend que le fort de Brégançon aurait été équipé à grand frais par la très luxueuse maison Kettal, une entreprise espagnole. Apparemment, la société aurait livré 14 cartons, rien que ça, pour redécorer la résidence au goût du Président. Pour information, le moindre coussin chez Kettal coûte la modique somme de 200€. Il y a un certain nombre de points particulièrement choquants dans cette affaire. Le premier est d’avoir recours à une entreprise espagnole pour redécorer une résidence appartenant à l’Etat.


Quand la gauche détruit de l’emploi en France…


Depuis des semaines, Maître Montebourgeois s’agite pour tenter de sauver quelques emplois en France. Pour le moment, on ne peut pas dire que cela ait été couronné de beaucoup de succès, bien au contraire. Ce matin, on apprend une nouvelle complètement incroyable. Le STIF, le syndicat des transports d’île de France, dirigé par JP Huchon, va délocaliser un centre d’appels au Maroc! Pour se défendre de cette décision ahurissante, JP Huchon a dit qu’il ne pouvait rien faire, qu’il était tenu par le code des marchés publics. Il a bon dos ce code des marchés publics.


L’erreur historique de François d’Hollande


Hier, François d’Hollande s’est plié au rituel de la commémoration de la rafle du vel d’hiv. Son discours n’a pas manquer de me choquer. Il a en effet indiqué que la France était la seule responsable de cette rafle et que pas un soldat allemand n’avait été mobilisé. C’est un raccourci historique qui est particulièrement choquant et humiliant pour le peuple français. En quelques phrases, il voudrait nous faire croire que tout cela n’est que l’action coordonnée du peuple français. Bien entendu, il ne parle pas du rôle des allemands dans cette affaire.


Rejet de la fiscalisation de l’IRFM : honte pour les députés de gauche


Les députés ont rejeté jeudi soir la fiscalisation de l’IRFM. Mais qu’est ce que l’IRFM? C’est l’indemnité représentative des frais de mandat. Son montant, d’un peu plus de 6.000€/mois, est censé couvrir les frais de location de la permanence mais aussi certains frais de déplacement. Elle échappe à tout contrôle ce qui fait que si le député ne dépense pas tout, le reste retombe directement dans sa poche sans aucune taxation!


Analyse de l’intervention de François d’Hollande


A la fin de l’intervention d’Hollande en début d’après midi, je me suis dit : « on est mal barrés! ». En effet, Hollande n’est vraiment pas l’homme de la situation. Il est tellement léger et inconscient, incapable de s’extraire du carcan partisan pour s’élever au-dessus de la mêlée socialiste. Sur les heures supplémentaires, c’est vraiment criant. C’est une mesure emblématique de Sarkozy pour donner du pouvoir d’achat.


Rigueur ET Austérité


Jean-Marc Ayrault est un petit comique. Il refuse de parler de rigueur et d’austérité poursuivant ainsi le jeu du chat et de la souris en cours depuis des années entre les hommes politiques d’une part et les médias et l’opinion publique d’autre part. Ceci est caractéristique de la classe politique française qui est incapable depuis 30 ans de faire face aux réalités de notre société. Parler de rigueur et d’austérité, c’est défoncer une porte qui a volé en éclats depuis des années car la situation que nous vivons est déjà bien au delà de ça. Pourtant, les politiques s’y refusent car cela serait assumer ce constat d’échec de leur action. Alors ils passent leur temps à lancer des messages incantatoires qui ne trompent plus personne.


Du courage en politique…


Je suis abasourdi par les premières mesures prises par Vincent Peillon, ministre de l’Education Nationale, avec son acolyte, la transparente Pau Langevin. Alors que les caisses sont vides, ces deux là vont creuser un peu plus notre déficit en créant des milliers de postes de fonctionnaires supplémentaires. Et puis, cerise sur le gâteau, comme les vacances de la Toussaint étaient trop courtes au goût des profs, on les rallonge et maintenant, les élèves auront deux semaines de vacances à la Toussaint. Voilà un nouvel acquis gravissime sur lequel il sera impossible de revenir ensuite car il y aura un blocage des professionnels du tourisme. A mon époque, les vacances de la Toussaint, c’était moins d’une semaine et on s’en portait très bien! Là on arrive à deux semaines.


Jack Lang, victime du syndrome de la place des Vosges?


Vous le savez tous, Jack Lang a été sèchement battu lors des élections législatives dimanche dernier. Cette défaite serait anecdotique si elle n’était pas synonyme de perte de l’immunité parlementaire pour Jack.  C’est là où les choses se corsent, il est redevenu un justiciable comme un autre. Ce qui est amusant, c’est que Jack Lang, comme DSK, habitent tous les deux place des Vosges, un quartier « malfamé » de Paris comme tout le monde le sait. La bonne nouvelle, c’est qu’ils n’occupent pas un HLM mais plutôt des appartements bien situés qui doivent peser assez lourd dans leur assiette d’ISF. Après la chute de DSK, on peut se demander s’il n’y a pas là un syndrome de la place des Vosges, comme si la justice s’acharnait contre les élites du Marais.


La monarchie Royal abdique à La Rochelle


Bravo à Olivier Falorni qui est parvenue à renverser la monarchie socialiste incarnée par Marie-Ségolène Royal à La Rochelle! Elle était tellement folle de rage la Marie-Ségolène qu’elle a complètement bafoué le code électoral en annonçant les résultats avant 20h. Il va être intéressant de voir si elle est poursuivie par la justice. Logiquement, elle devrait l’être mais malheureusement, je doute qu’elle le soit vu le contexte avec Taubira et le PS au pouvoir… Si jamais elle devait être condamnée, cela doit être en tant que citoyenne et donc l’amende devra être payée sur ses fonds personnels et non sur ceux du PS car cela reviendrait à faire payer au contribuable son dérapage! Il conviendra également de la frapper d’une peine d’inéligibilité de quelques années afin qu’elle cesse de se comporter de manière aussi puérile et peu démocratique. Quand on pense que maintenant, elle n’exclue pas de briguer la tête du PS, on croit rêver.


La guerre des roses aura bien lieu


On le savait depuis des mois, ce n’est pas le grand amour entre Marie-Ségolène Royal et Valérie Trierweiler. L’une a partagé la vie de François d’Hollande durant plus de 20 ans et a eu 4 enfants avec lui. L’autre a pris la place de Marie-Ségolène dans le plus grand secret bien avant la présidentielle de 2007 qui avait la candidate Royal s’effondrer sous le poids de la trahison. Dernier épisode de cette saga digne de Dallas, Valérie « Sue Ellen » Ewing-Trierweiler a envoyé un mot de soutien à Olivier « Cliffer » Barnes-Falorni. Voilà de quoi faire enrager François « JR » Ewing-d’Hollande qui, lui, soutient Marie-Pamela Ewing-Royal! Vous n’y comprenez rien?


J’appelle à faire battre Ségolène


Dimanche, j’appelle à faire battre Ségolène Royal et donc à voter pour le candidat dissident du PS, Olivier Falorni. Voici 10 excellentes raisons de voter pour Olivier Falorni : Il a « des convictions au-dessus de la mêlée », ce qui est rare pour le PS où en général, les convictions se trouvent en dessous de la ceinture. Il s’appelle Olivier comme moi, il faut bien être solidaire entre Olivier. Ségolène Royal est soutenue par deux partis extrémistes : EELV et FDG. Il faut donc faire un front républicain contre sa candidature. Ségolène Royal ne veut pas être élue pour être députée mais pour accéder au perchoir donc elle est bien moins intéressée par ce qui se passe dans cette circonscription que son concurrent.


Mélenchon, au tapis par KO


La soirée d’hier a réservé, comme à son habitude, son lot de surprises. La contre performance de Jean-Luc Mélenchon en est une! Ce qui est sûr, c’est que cette défaite m’a fait très plaisir. Jean-Luc Mélenchon s’est très mal comporté depuis des mois. Il a régulièrement insulté 90% de la population n’ayant pas voté pour lui, des électeurs du PS à ceux du FN. Bref, le retour de bâton qu’il vient de se prendre en pleine poire n’est que légitime.


Le doublement du plafond du livret A


François d’Hollande l’avait promis, il va le faire! Le plafond du livret A va être doublé pour mobiliser l’épargne et permettre la construction d’un nombre accru de logements sociaux. Cette mesure est déjà très contestée pour un certain nombre de raisons relativement valides : Cette mesure ne devrait pas permettre de mobiliser une épargne bien supérieure au niveau actuel car il n’y a que 9% des livrets A qui sont au plafond à l’heure actuelle. Vu le taux d’intérêt actuel du livret A et sa clientèle cible, on n’imagine que ce nombre ne devrait pas exploser donc l’épagne supplémentaire mobilisée ne sera que de quelques milliards tout au plus. Le logement social ne souffre pas d’un problème de financement mais de la difficulté à trouver des terrains et exécuter la construction car lancer un projet immobilier en France, c’est à peu près aussi compliqué que décoder le génome humain. Il faut X autorisations et dossiers, bref, cela prend beaucoup de temps.


George Pau Langevin, ministre à temps partiel…


Quand on regarde l’agenda de George Pau Langevin, on se rend compte qu’elle passe beaucoup de temps en campagne pour les législatives. J’ai eu le tort de lui reprocher sur Twitter : @Pau_Langevin Consterné de voir le temps que vous passez à faire campagne… Il faudrait retenir ce temps de votre fiche de salaire… — L’autre monde (@bloglautremonde) Mai 31, 2012 Et sa réaction fut des plus virulentes : @bloglautremonde on n’est pas obligé de travailler le soir! — George Pau Langevin (@Pau_Langevin) Juin 1, 2012 Il suffit de regarder son compte Twitter pour se rendre compte qu’elle passe énormément de temps sur le terrain en campagne : Le premier juin à Sarcelles Visite à Sarcelles pour soutenir @ch_brun. Nous avons besoin d elle pour donner une majorité au changement twitter.com/Pau_Langevin/s… — George Pau Langevin (@Pau_Langevin) Juin 1, 2012 Le 31 mai aux cafés politiques à Paris En direct du café politique services publics avec @jeanmallot #circo7515 twitter.com/Pau_Langevin/s… — George Pau Langevin (@Pau_Langevin) Mai 31, 2012 Le 24 mai à Pantin avec Elisabeth Guigou Réunion à Pantin avec Jacques Salvator @BertrandKern et @Pau_Langevin pour réussir le changement avec @fhollande !


La CGT au bord de l’implosion?


Les médias en ont très peu parlé durant la campagne présidentielle mais il y a une crise de gouvernance à la tête de la CGT depuis des mois déjà. En cause, la succession de Bernard Thibault à la tête de la centrale. Depuis qu’il a annoncé son départ, Bernard Thibault pousse la candidature de Nadine Prigent car il souhaite qu’une femme prenne les rênes du syndicat. Il se heurte à l’hostilité des partisans d’Eric Aubin, autre candidat, qui ne veulent pas entendre parler de cette candidature. Cette nouvelle crise à la tête de la CGT tombe au plus mauvais moment. En effet, la CGT avait l’occasion de reprendre l’initiative dans les discussions avec le nouveau gouvernement de gauche.


Ca chauffe à la cours d’Hollande


Ah Hollande et ses femmes, il y aurait de quoi écrire un roman. Je suis tombé ce matin sur cet article très intéressant de l’Express qui raconte les relations ultra tendues entre Marie-Ségolène et Val. A la cours de Hollande, Dieu seul sait qui est vraiment la reine…


Batho lâche enfin son HLM…


Delphine Batho a enfin résilié le bail de l’appartement qu’elle occupait dans un HLM depuis 2001. Elle louait un vaste appartement de 108 m² pour 1.524€ par mois dans le 19e arrondissement de Paris soit environ 40 à 50% en dessous des prix du marché. Pour sa défense, elle disait qu’elle avait volontairement payé un surloyer, sauf que le montant de ce surloyer laissait malgré tout son loyer bien en dessous des prix du marché. La RIVP qui lui louait ce bien l’avait invité à quitter les lieux mais elle s’y était toujours refusée. Assurée d’obtenir un ministère, elle aurait résilié le bail après la victoire de François d’Hollande.


A propos du nouveau gouvernement…


Je n’ai pas eu un grand enthousiasme en entendant la liste des ministres pour le nouveau gouvernement. En voyant que Fabius prenait les reines du ministère des affaires étrangères, je me suis dit qu’il ressuscitait plus vite que ses victimes du sang contaminé. Ensuite, mettre Taubira à la justice, c’est une déclaration de guerre pour la police. Il va de nouveau y avoir plein de place dans les prisons… Après, Duflot au logement, c’est une grave erreur politique. Le logement est le problème majeur de notre société avec l’emploi et on y met une jeune femme complètement inexpérimentée sur le sujet. Bref, la situation n’est pas prête de s’améliorer.


Du rififi au PS


François d’Hollande est en train de découvrir qu’être un leader, cela ne se décrète pas, cela se vit, cela s’incarne… En nommant Ayrault au poste de premier ministre, Hollande a lourdement mécontenté Martine Aubry qui lorgnait sur le poste depuis des mois. Du coup, vexée, elle aurait refusé de prendre la tête d’un grand ministère. Pour Martine, c’était Matignon ou rien. Et bien, cela ne sera rien! En représailles, Martine Aubry aurait barré la route à des proches d’Hollande pour les investitures aux législatives. Faouzi Lamdaoui, chef de cabinet d’Hollande durant la campagne, a ainsi vu une adjointe de Delanoë lui griller la politesse dans la Somme.


Comment Hollande prépare les français à son futur échec


Cette semaine, il y a eu un certain nombre de déclarations de proches de François d’Hollande indiquant que la situation qu’ils avaient découvert était pire que ce qu’ils imaginaient. Cette mauvaise foi est en fait une tactique pour commencer à préparer psychologiquement l’électorat de gauche au fait que les cadeaux annoncés ne seront finalement pas au pied du Sapin de Michel, futur ministre des finances. Bien entendu, le PS ne pouvait rien ignorer de la situation des comptes publics puisqu’ils sont par définition « publics ». De plus, d’éminents membres du PS occupent des postes stratégiques depuis des années à la Cour des Comptes et à la commission des finances de l’Assemblée Nationale. Donc s’ils ne connaissent pas l’état réel des finances, c’est qu’ils ont passé plus de temps en campagne qu’à bosser ou alors qu’ils sont franchement incompétents ce qui n’a rien de rassurant. Quoiqu’il en soit, dans quelques jours, François d’Hollande va prendre les reines de la France et s’il échoue, cela sera sa seule et entière responsabilité puisque Nicolas Sarkozy lui transmet une situation bien meilleure qu’en 2007 avec un pays redynamisé même si l’économie est encore lourdement plombée par les 35h d’Aubry.


Qui sera le premier ministre?


C’est un peu la question que tout le monde se pose aujourd’hui. Alors faisons un petit tour de revue des prétendants : Jean-Marc Ayrault : longtemps donné favori, il aurait perdu du terrain ces derniers jours, notamment car François d’Hollande veut incarner une présidence irréprochable et malheureusement pour lui, Ayrault traîne comme un boulet une condamnation de 1997 à six mois de prison avec sursis pour favoritisme. Laurent Fabius : le poste lui aurait été proposé mais il l’aurait refusé, craignant qu’il soit précaïre car le risque d’une cohabitation dès juin est loin d’être écarté. Martine Aubry : elle aurait l’étoffe pour faire le job mais elle risquerait de prendre trop de place. Souhaitant garder le contrôle de la situation, François d’Hollande serait réticent à lui confier les reines du gouvernement. Manuel Valls : c’est l’outsider qui pourrait coiffer tout le monde sur le poteau.


Pas une semaine et déjà tant de polémiques…


Je me souviens du débat du mandat de Sarkozy, c’était assez agité, les journalistes faisaient feu de tout bois. Mais là, ça dépasse vraiment tout avec François d’Hollande. Jamais un Président n’aura mis aussi peu de temps à faire autant parler de lui. Il y a eu tout d’abord l’affaire DSK avec le fameux vrai-faux anniversaire de Julien Dray où toute la fine fleur du Parti Socialiste s’est bousculé. On apprend aujourd’hui que Manuel Valls aurait spontanément rendu visite à DSK le soir du premier tour pour lui faire un salut amical. Autant dire que ceux-là continuent de se fréquenter malgré ce qu’ils ont bien voulu nous faire croire entre les deux tours… Et puis il y a eu la fameuse affaire du jet financé par le PS donc en grande partie à partir de l’argent des contribuables.


Retraite : Hollande revient sur la parole donnée


Il n’aura pas fallu bien longtemps pour que François d’Hollande fasse volte face, ses électeurs apprécieront. Sur la réforme des retraites, alors qu’il avait promis de rétablir la retraite à 60 ans, il vient de faire un grand pas en arrière! En effet, le projet de décret est tellement restrictif que ce rétablissement ne concernera pas plus de 20% de la population! L’entourloupe est sur le nombre d’années effectivement cotisées plutôt que validées. Cette petite astuce terminologique permet à Hollande d’exclure de cette mesure les années de majoration liées aux maternités (deux années par enfant) par exemple. Résultat, la mesure ne concernera pas plus de 150.


Duflot sur orbite


Cécile Duflot n’aura pas traîné pour se positionner en vue d’une entrée au gouvernement de François Hollande. Elle va quitter très rapidement son poste de secrétaire nationale d’EELV le désert et maintenant, elle est probablement déjà en train de négocier. Cécile Duflot a une sacré ascendance : un père cheminot syndicaliste et une mère prof syndicaliste. Il faut savoir aussi que Cécile Duflot a eu une fille avec le frère de Bertrand Cantat. Bref, inutile de faire plus de commentaires sur sa vie privée, le portrait parle de lui même… Cécile Duflot est porteuse d’une écologie radicale. Elle aurait pu se présenter à la primaire écologiste et l’aurait alors probablement emporté mais sachant le score qui l’attendait, elle a eu l’intelligence de laisser cette pauvre Gro Farseth aller se prendre une claque électorale.


Et Eva dans tout ça?


Et Eva dans tout ça? Personne ne se pose la question! Je sais que tout le monde s’en fout du destin de la norvégienne ménopausée la plus célèbre de France mais bon, moi je m’inquiète! Plusieurs possibilités pour Gro. Elle rêve de la chancellerie mais Maître Montebourgeois lui aurait grillé la priorité en lui disant que le seul seau dont elle pourrait raisonnablement s’occuper était le seau d’eau de pluie contenant les larmes des militants écologistes ou mieux les sots du bureau politique d’EELV le désert mais certainement pas les sceaux de la République. Hors de question d’y mettre un juge, elle risquerait de faire agrandir le quartier VIP de la Santé pour y coller des socialistes.


Le jet privé, c’est maintenant!


Hier soir, pour fêter sa victoire, François Hollande n’a rien trouvé de mieux que d’affréter un jet privé, un très luxueux Falcon 900 immatriculé F-GXRM fabriqué par Dassault Aviation et appartenant à la société Foncia. En fait, il n’y avait pas un mais 3 jets privés plus un gros Boeing pour ramener toute la clique d’Hollande et ses amis journalistes à la Bastille. On ne sait pas qui a payé la note mais je doute qu’Hollande l’ait fait sur ses deniers personnels. C’est donc probablement le parti qui a payé et donc comme les frais de campagne sont remboursés par l’Etat, la note est pour le contribuable! Hollande a passé son temps à taper sur Sarkozy. Il a dit qu’il se déplacerait en train.


Le vote de la CGT


La CGT est sortie de ses pré-rogatives en appelant à faire battre Nicolas Sarkozy et donc à voter pour François d’Holande au deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette prise de position pour le moins étonnante démontre une chose : depuis 5 ans, le PS a organisé dans la rue une dictature pour contrer la démocratie des urnes. Le PS s’est allié à la CGT et quelques autres organisations d’extrême gauche comme le DAL, le MRAP ou SOS Racisme pour tenter de bloquer le pays de manière régulière empêchant ainsi la libre expression de notre démocratie. En agissant ainsi, le PS est allé à l’encontre des principes fondamentaux de notre République. Il a bafoué le pouvoir du suffrage universel en tentant d’instaurer un contre pouvoir. Comment accepter qu’un syndicat qui ne représente même pas 10% des salariés dans notre pays puisse peser ainsi sur notre démocratie?


La stratégie du pire


Pour moi, il ne fait aucun doute que ni Bayrou, ni Le Pen, ne vont donner une consigne claire de vote. Et cela pour deux raisons : la première, c’est que cela serait aller à l’encontre de leur discours depuis des mois qui a consisté à rejeter la droite et la gauche, la seconde, c’est que donner une consigne de vote serait une manière de se dissoudre leur électorat dans celui du candidat soutenu et ils ne peuvent pas se le permettre. Ils vont donc poursuivre la stratégie du pire, celle qui consiste à laisser une bonne partie de l’électorat aller choisir la solution de facilité qui est de voter Hollande. C’est un calcul politique risqué mais qui pourrait s’avérer très payant à moyen terme pour Marine Le Pen notamment. En effet, si Hollande passe, elle est relativement assurée d’être au second tour en 2017 car l’exaspération de l’électorat de droite va s’amplifier et une partie de l’extrême gauche passera à l’extrême droite. En clair, la situation va se pourrir et le vote Le Pen en bénéficiera.


La gauche caviar


Voici un site très intéressant qui regroupe tout ce qu’il faut savoir sur François d’Hollande et l’ambiance qui règne au PS, c’est la bible du Caviar : La gauche caviar


De la gauche molle à la gauche folle


De la gauche molle à la gauche folle en passant par la gauche formol, la France peut se féliciter d’avoir l’opposition la plus contre productive qui existe depuis des années! En effet, sur toutes les réformes engagées par la droite, la gauche s’est systématiquement opposée, ralentissant le processus législatif, faisant ainsi entrave à la démocratie. Aujourd’hui, on aimerait tellement l’entendre reconnaître que certaines décisions, certaines réformes étaient nécessaires et ont été bien menées mais non c’est juste impossible car la mauvaise foi est la base de l’engagement à gauche. Pourtant, François d’Hollande a indiqué qu’il ne remettrait pas en cause certaines réformes auxquelles il s’était opposé : service minimum, autonomie des universités… Alors que doit-on en conclure? Que cette opposition était uniquement une posture électoraliste? Ou alors que la gauche remercie la droite pour les réformes engagées même si elle ne peut pas l’avouer à voix haute pour ne pas froisser son électorat?


Ce qui se cache derrière les couv de Libé


Cette semaine, Libé a fait fort avec des couvertures particulièrement scandaleuses. On se serait cru à l’époque de l’Union Soviétique, une honte, un déni de démocratie. On sait que Libé est un journal ancré à gauche. Néanmoins,  la première qualité d’un journal est son objectivité au delà de son impartialité. Là Libé a franchi toutes les lignes, rouges, noires, bleues, vertes! Quand on y regarde de plus près, on se rend compte que la Présidente du Conseil de Surveillance de Libé est occupée par Anne Lauvergeon, ancienne dirigeante d’Areva débarquée en 2011.


La lettre d’Hollande aux électeurs du FN


Mes chers futurs amis, Je le sais, les temps sont durs pour vous, rassurez-vous pour nous aussi. Depuis 10 ans qu’on est dans l’opposition, on en finit par faire n’importe quoi. D’abord il y a eu Ségolène en 2007, une grosse erreur de casting puis DSK en 2011, qui a trouvé des sujets plus agréables à étudier que ceux dont ils étaient censés s’occuper et maintenant, il y a moi, le modeste François d’Hollande. Il faut que je vous le dise, je n’avais pas prévu de me retrouver candidat. Je pensais que Martine ou DSK feraient l’affaire mais la vie en a décidé autrement alors me voilà contraint de représenter le PS. Moi le PS, je le connais bien, c’est un parti dont j’ai été premier secrétaire.


Le front de gauche au tapis


Jean-Luc Mélenchon avait construit sa campagne sur le rejet de la droite, de Sarkozy à Le Pen. En clair, il est contre près d’un français sur deux. Beau programme pour un candidat qui se dit proche du peuple. On se demande de quel peuple il est proche… Et bien lors de ce premier tour, celui qui voulait renverser la table et avait tenu un discours de haine s’est pris sa table en pleine tronche et ça, on peut dire que ça fait vraiment plaisir! Ce gars là passe son temps à donner des leçons à toute la Terre mais sans ses amis communistes, il n’aurait jamais pu se présenter à cette élection. L’alliance de circonstance entre la bête et le monstre n’a débouché sur rien d’autre qu’une belle défaite.


Le rejet d’Hollande


Il existe aussi une France qui rejete Hollande, une France qui ne veut plus de l’incurrie socialiste, elle qui a plongé notre pays dans la pire crise qu’ait connu notre pays depuis la seconde guerre mondiale. La France n’en peut plus d’être pointée du doigt à l’étranger à cause des frasques de la gauche, entre grèves et affaires de moeurs! Comme vous pourrez le constater sur la vidéo ci-dessous prise lors d’un déplacement d’Hollande en province, le rejet est massif. Evidemment, les médias n’en ont pas parlé, honte à eux qui ont pourtant été protégés pendant 5 ans par Sarkozy. Dimanche, votez Sarkozy, c’est le choix de la raison, le choix d’une France forte et fière de ce qu’elle est, la cinquième puissance mondiale!


Pronostics pour le premier tour


Je vais me hasarder au petit jeu des pronostics pour le premier tour : Hollande : 27% Sarkozy : 26% Le Pen : 16% Mélenchon : 13% Bayrou : 12% Je m’abstiens sur les autres mais ils feront tous en dessous de 5%. J’avoue avoir quelques incertitudes sur le poids réel de Sarkozy et Marine Le Pen. Pour ne pas trop me mouiller, je dirai que Le Pen devrait faire un score compris entre 13 et 21%. Pour Sarkozy, cela sera entre 23 et 30%.


Les meilleures blagues sur Eva Joly


Vous le savez tous, j’adore Eva Joly. C’est un peu la Ségolène Royal de 2012. Sans elle, la campagne serait fade. Voici une sélection des meilleures blagues la concernant (certaines sont de moi, mais pas toutes) : Eva Joly est comme une prothèse PIP, c’est une prothèse Mamère défectueuse. On peut être Joly et moche. Eva Joly veut sauver la nature, on peut dire qu’elle n’est pas rancunière car la nature ne l’a pas gâtée.


Hollande, le courage politique…


Je suis tombé sur cette vidéo assez incroyable de cynisme. Hollande qui n’avait bien entendu pas voté le RSA s’y félicite de pouvoir récupérer le bénéfice politique d’une des mesures du quinquennat de Sarkozy. Ce sous fifre d’Hirsch lui sert la soupe de manière assez nauséabonde. Au moins, quand vous voterez dimanche, si vous votez Hollande, vous saurez que vous votez pour un suiveur, un gentil toutou qui n’a aucun courage si ce n’est celui de récupérer les bonnes idées de la droite, hommage…


La présomption de culpabilité


Durant cette campagne, frustrée par son échec, Eva Joly n’aura eu de cesse de défendre un nouveau concept : la présomption de culpabilité. Elle l’a allègrement utilisé contre Nicolas Sarkozy puis maintenant contre Eric Woerth avec qui elle a eu un échange musclé sur Twitter hier. Je suis vraiment choqué qu’une ancienne juge s’autorise à agir de la sorte. On comprend bien qu’avec ses 1%, elle est obligée de faire n’importe quoi pour se faire entendre mais bon là franchement, ça dépasse les bornes. Je propose que le conseil supérieur de la magistrature ouvre rapidement une enquête afin d’aboutir à sa radiation définitive du corps juridique. Il est inconcevable qu’une juge puisse bafouer ainsi l’un des principes fondateurs de notre constitution, principe qui a été suffisamment défendu par la gauche lorsqu’ils étaient éclaboussés chaque semaine par les affaires.


Le zéro de la défaite


Pour Nathalie Arthaud, dimanche, cela sera le zéro de la défaite! Elle a bien mérité ce zéro éliminatoire, elle qui a dû en distribuer tant dans sa carrière de prof, elle est tellement aigrie… Justice!


Questions pour un Poutou


Là je dois dire que le Philou, il a fait fort avec son clip de campagne, digne des Nuls ou des inconnus…


Si Hollande passe, je suis à la rue


Cette phrase n’est pas de moi mais de Françoise Hardy. Dans une interview, elle est revenue sur le souhait de François d’Hollande de taxer les hauts revenus à hauteur de 75%. Sa proposition a été dénoncée par de nombreux artistes comme Jamel Debbouze (pourtant de gauche) et Patrick Bruel. Françoise Hardy a été très transparente sur ses revenus. Actuellement, elle payerait 40.000€ d’ISF pour 150.


Eva pas bien


Avez-vous vu la tête de cette pauvre Eva à la télé depuis qu’elle est sortie de l’hosto? Elle a troquée ses lunettes rouges pour des lunettes de soleil qui lui cachent la moitié du visage comme si elle voulait cacher aux quelques électeurs qui lui restent son visage tuméfié, histoire de ne pas les effrayer. C’est pas une bonne zidée ça? Alors moi je dis, n’aie pas peur Eva, vas y, retire les lunettes de soleil! Tu vas voir, il y en a certains qui vont être tellement tristes pour toi qu’ils vont aller mettre un bulletin « Gro »! Et puis honnêtement, avec 1.


Gro chute


Gro s’est cassée la figure hier soir dans l’escalier d’un cinéma. Après avoir chuté depuis des mois dans les sondages, elle aurait perdu l’équilibre en apprenant que Nicolas Hulot refusait d’appeler explicitement à voter pour elle. Il a la rancœur tenace le Nicolas… Son conseiller en communication lui demandant sans arrêt de retirer ses lunettes rouge pour lui permettre d’y voir plus clair sur les attentes des gens, elle n’a peut être pas vu que le sol se dérobait sous elle, c’est un peu le principe de l’escalier mais tout le monde ne connaît pas. Peut être que Gro est plus habituée aux ascenseurs, moins écologiques mais plus sûrs… Aucune revendication reçue sur cet attentat Si cela se trouve, c’est un coup de Mélenchon qui voulait lui remettre les idées en place pour qu’elle appelle à voter pour lui au second tour, même s’il n’y est pas. On ne sait pas quel film elle est allée voir. Peut être Cloclo… Et en voyant la scène finale où il s’électrocute dans la baignoire, elle s’est dit que vraiment, le nucléaire avait fait des dégâts insupportables sur la patrimoine français.


Hollande renonce à la Présidentielle


C’est un choc complètement inattendu, François d’Hollande a décidé de retirer sa candidature, il renonce ainsi à l’élection présidentielle. A gauche, c’est la stupéfaction la plus totale. Le bureau politique du parti socialiste va se réunir dans les heures qui viennent pour décider d’une solution alternative. Premièrement, se rallier à Mélenchon, ce qui paraît probablement le plus crédible étant donné que le code électoral ne permet pas de remplacer un candidat comme ça au pied levé. Deuxièmement, faire pression sur le conseil constitutionnel pour obtenir une exception et permettre à Martine Aubry de se présenter en tant que candidate par défaut. Si cette deuxième option était retenue, après avoir été la candidate par défaut de DSK aux primaires, Martine Aubry serait donc la candidate par défaut de François d’Hollande aux présidentielles.


Le double jeu de Mélenchon


Je n’aime pas Mélenchon mais je lui reconnais la qualité d’être un fin stratège. Il sait faire ce qu’il faut quand il faut pour défendre ses intérêts en bon politicien. Tout a commencé par le hold up sur le parti communiste dont il a récupéré le réseau sur un véritable coup de force à partir d’un constat simple : « sans moi, vous n’êtes plus rien, avec moi, vous retrouvez de la voix ». Aujourd’hui, il continue en surfant sur sa petite popularité du moment. Il veut nous faire croire qu’il est libre, qu’il dirige un grand mouvement et qu’il n’est pas à la botte du PS. Mais la réalité est bien différente comme le confirme le très respectable Jérôme Cahuzac.


Les JOLY idées de Gro


Gro Farseth a encore fait fort… Elle propose de légaliser le cannabis pour couper l’herbe sous le pied des trafiquants. On peut dire qu’elle ne manque pas d’humour. Peut être qu’elle a du mal à aller se fournir maintenant qu’elle est connue et qu’elle préfèrerait que cela soit légal… Dans le même registre, pourquoi ne propose t’elle pas la suppression des radars et du permis à point pour en finir avec le fléau des automobilistes qui roulent sans permis? Et puis, pour endiguer la pauvreté et le chômage, pourquoi ne pas légaliser le travail au noir aussi? Et puis, pour régler les problèmes d’immigration et la question des sans papiers, on peut aussi supprimer la notion de nationalité et nous considérer tous comme des citoyens du monde. On s’assurera juste que les martiens ont bien des papiers avant de débarquer sur la terre.


La voix de la raison


Ah Bernard, je l’adore, il n’a jamais sa langue dans sa poche et il nous sert toujours de grandes analyses. Là, je suis 100% d’accord avec lui. Hollande n’a pas l’étoffe et l’expérience pour être Président, c’est clair! Je ne comprends même pas qu’on se pose la question!


Qu’aurait fait d’Hollande?


Aujourd’hui, François d’Hollande nous parle beaucoup de ce qu’il va faire pour la France. Mais il ne nous dit jamais ce qu’il aurait fait durant le quinquennat du « candidat sortant », formule qu’il utilise à souhait et démontre son peu de respect pour la fonction présidentielle. Moi je vais vous le dire ce qu’il aurait fait : En Libye, il ne serait pas intervenu. Il aurait laissé le peuple libyen se faire massacrer puis quand tous les pays auraient fini par y aller, il aurait peut être suivi le mouvement de manière timide. En Géorgie, il ne serait pas intervenu non plus. Il aurait laissé les russes faire ce qu’ils voulaient, pas d’ingérance!


Quand Mélenchon parlait d’Hollande


Mélenchon aime au moins autant François d’Hollande que Galouzeau aime Sarkozy, la preuve ci-dessous :


PS : La grand improvisation…


Avec Hollande, c’est un spectacle d’improvisation permanente. La semaine dernière il nous annonce la création d’une tranche de 75% d’impôt pour les revenus au delà de 1 million d’euros par an. Il fait croire ainsi qu’il va mettre les riches au pas. Et cette semaine, gros recadrage de Laurent Fabius qui indique que cette mesure n’avait pas vocation à s’appliquer de manière définitive et qu’il y aurait probablement un plafond. Et le plafond, ça vous dit quelque chose? Cela s’appelle le bouclier fiscal!


Hollande et la parité…


Ah les petites phrases de campagne, j’adore ça! François d’Hollande en a fait une belle cette semaine. A propos de la parité homme-femme, il a indiqué que c’était « un bon principe que d’avoir autant d’hommes que de femmes dans un gouvernement » avant d’ajouter : « cela ne veut pas dire que les responsabilités seraient les mêmes ». Bah oui, c’est vrai quoi, on ne va quand même pas filer un poste de premier ministre à Marie-Ségolène… Il faudrait quand même pas abuser! Sauf qu’au PS mais aussi en dehors du PS, il n’y a pas que Marie-Ségolène. Si François d’Hollande avait un peu d’ouverture d’esprit, il irait chercher les talents à droite comme Sarkozy l’a fait avec la gauche.


La France, laissez la vous racketter ou quittez la!


François Hollande a clairement choisi de stigmatiser une nouvelle fois les riches en décidant de taxer à 75% ceux dont les revenus dépassent 1 million d’euros. Il n’aime pas les riches, il le confirme par cette mesure très symbolique puisqu’elle ne touchera pas grand monde… Je suis vraiment scandalisé par cette attitude. Contrairement à certains pays, en France, lorsque l’on devient riche, c’est souvent le fruit de plusieurs générations de travail acharné. Ce n’est pas le fruit de magouilles car tout est tellement contrôlé que les fraudeurs au fisc finissent toujours par se faire attraper s’ils restent en France. Donc ceux qui sont là ont mérité leur richesse et elle ne doit rien à François d’Hollande. Pourquoi est-ce que François d’Hollande ne donne pas toute sa fortune à l’Etat et va louer un appart dans un quartier difficile si c’est si honteux d’être riche?


Voyez grand, votez Gro!


Une petite affiche de campagne, pleine d’humour :


L’écologie, c’est la solution…


J’ai suivi lundi soir l’émission politique sur TF1. On a pu écouter avec François Bayrou qui nous a présenté pendant pas loin de deux heures toutes les difficultés de sa famille entre son gendre, son petit fils, son chien, son tracteur et ses convictions, c’était vraiment grandiose. Il pensait sûrement faire croire aux gens qu’il était proche d’eux, qu’il partageait les mêmes problèmes. Bel exercice de communication politique mais personne n’est dupe. Et puis est venu le tour de Gro Farseth. Alors là, c’était le pompon… Elle a commencé à s’exciter comme une dinde quand on a osé l’interroger sur les sondages en menaçant de quitter le plateau si cela continuait comme ça.


Le pédalo prend l’eau


On dirait que le vent est en train de tourner et que le pédalo prend l’eau… Depuis début février, la dynamique a complètement changé de camp. La gauche est complètement inaudible. Actuellement, les seules choses dont on parle à gauche, c’est d’une part, le parachutage de Marie-Ségolène avec son concurrent local qui n’en démord pas et se présentera coûte que coûte, un peu comme Rachida Dati vs François Fillon  dans le VIIe sauf que Rachida ne risque pas l’expulsion de l’UMP, contrairement à l’ami de Marie-Ségolène qui risque d’être viré du PS et d’autre part, la levée de l’immunité parlementaire de Guerini. Dans les deux cas, la gauche se prend les pieds dans le tapis d’un point de vue démocratique. Elle n’a pas fait le ménage assez vite avec Guerini et elle le fait bien trop vite dans le cas du parachutage de Marie-Ségolène. Je suis stupéfait de la manière dont les partis gèrent les affaires, notamment à gauche.


Où est passée la gauche?


Je ne sais pas ce qui se passe mais depuis deux semaines, on n’entend presque plus parler de la gauche. Où sont passés Hollande, Farseth et Mélenchon? Sont-ils partis en pèlerinage à Oslo, Fukushima ou Gandrange pour se rappeler des fondamentaux de leur programme? C’est vraiment bizarre. Du coup, Sarkozy occupe 90% du terrain! Les 10% restant sont laissés à Bayrou qui nous rejoue une énième fois le coup de la grande cohésion nationale autour de lui et Marine Le Pen avec ses 500 signatures.


L’arrogance Hollandaise


Depuis quelques jours, François d’Hollande a un peu changé d’attitude. Il est devenu particulièrement arrogant et suffisant. C’est aussi incroyable qu’insupportable. Cet homme voudrait se faire passer pour le messie, le seul recours, l’homme providentiel… Il voudrait nous faire croire qu’avant lui, tout était échec et désillusion mais qu’avec lui, tout va devenir rose! A la primaire socialiste, même s’il ne l’avait pas claironné, c’était lui le plus fort, il le savait déjà. Et maintenant, c’est encore lui le plus fort.


Royal sacrifiée sur l’autel de la démocratie Hollandaise


Encore un titre excellent, je ne suis pas peu fier de moi, je crois que je pourrais postuler pour faire les titres à la Une de l’Equipe qui est quand même la référence en matière de jeux de mots pourris. Hier, François d’Hollande a réuni quelques partisans au Bourget pour tenter de faire décoller sa campagne. Tout le monde pourra apprécier la symbolique du lieu choisi : le Bourget, aéroport où atterrissent tous les jets des hommes d’affaire fortunés. Peut être que François voulait transformer son pédalo en planeur, histoire de donner un peu de hauteur à une campagne qui ne cesse de s’écraser depuis des semaines… Malheureusement, François a oublié une personne clé dans son discours : son ex-femme Marie-Ségolène Royal. On lui promettait les premiers rôles après la primaire socialiste, il semblerait qu’à l’arrivée, si elle hérite du secrétariat d’Etat aux anciens combattants, cela sera une grande victoire pour elle… Ceci démontre l’incapacité de François à faire la différence entre vie privée et vie publique lorsqu’il s’agit de sentiments. En revanche, lorsqu’il s’agit de pognon, là il n’y a plus aucun problème, il tape à bras raccourcis sur les riches et le monde de la finance, oubliant au passage qu’il est lui même un très grand bourgeois, meilleur représentant du « faites ce que je dis, pas ce que je fais »!


La politique du pédalo


François Hollande pratique la politique du pédalo. C’est une métaphore tout à fait appropriée à mon sens. Il avance de manière très lente et sinueuse comme un pédalo. Il n’y a aucune ligne directrice et l’horizon semble lointain. Va-t’il arriver au port? Personne ne le sait, surtout si Gro Farseth monte sur le pédalo au deuxième tour, il risque de couler avec ses idées… Pas facile de faire avancer un pédalo tout droit, surtout lorsque certains pédalent à contre sens, on tourne en rond.


Qui agace le plus les français?


Qui est ce qui agace le plus les français parmi les politiques? La réponse est tombée et c’est… Marie-Ségolène Royal-d’Hollande. Elle devance d’une courte tête DSK et Gro Farseth, signe que les français sont très lucides et n’aiment pas plus les juges que les donneurs de leçons ou encore les adeptes du « faites ce que je dis, pas ce que je fais ». Je suis très satisfait de ce classement. Aucune personnalité de droite dans le trio de tête, les français ne s’y sont pas trompés, la droite est du côté des responsabilités alors que la gauche est du côté de la glande et de la polémique. Je sens qu’on va bien se marrer avec Gro Farseth en 2012.


Le PS déraille complètement


Depuis quelques jours, la chenille des élus du Panzer Socialist a déraillé! Ils s’en prennent à l’Allemagne avec des relans xénophobes parfaitement stupides, comparant l’attitude de Merkel à celle d’Otto Von Bismarck et Sarkozy à Daladier. C’est parfaitement scandaleux. Je ne comprends pas que les médias ne s’en émeuvent pas plus. Qu’est ce qu’on n’aurait pas entendu si la droite avait comparé François d’Hollande à Pétain dans ses négociations avec les verts? Cela aurait été tout aussi inapproprié de mon point de vue.


Irresponsable parti socialiste


Hier, le Parti Socialiste a suivi sa tactique habituelle depuis 25 ans qui est de taper sur la droite dès que les chiffres du chômage remontent. Bien entendu, le PS ne formule aucune auto-critique et oublie qu’il a à des moments clés entrepris des réformes qui ont durablement plombé l’emploi et la compétitivité dans notre pays. En outre, comme à son habitude, le PS ne propose aucune solution. Le PS est le parti de la contestation permanente, pas celui des solutions. La solution du PS à la crise et au chômage? Les RTT, les augmentations et les primes.


La solitude du juge


On connaissait la solitude du juge d’instruction dans sa fonction. On connaît maintenant grâce à Gro Farseth la solitude de la juge dans sa personnalité. Elle se retrouve complètement isolée à gauche et contestée au sein même de son parti. Cela n’a rien d’étonnant pour cette personne peu encline à faire des concessions alors que c’est l’essence même de la politique. Elle est arrivée avec ses idées de juge, pensant qu’elle avait la peine miracle qui allait s’appliquer à tous comme une évidente rédemption. Elle va terminer sa carrière au ban de la politique, condamnée à l’isolement.


Le Parti Sociophobe


Sous ses airs de parti proche du peuple et des attentes des français, le parti socialiste n’en est pas moins le parti de la casse sociale. C’est pourquoi j’ai décidé de le renommer parti sociophobe. Dans les années 2000, le parti socialiste est à l’origine du plus grand plan social jamais organisé en France avec les 35 heures. Pour faire plaisir aux intouchables fonctionnaires, le PS leur a offert les RTT. Comme il ne pouvait pas faire autrement, il a aussi imposé ses RTT au secteur privé. Le problème est que contrairement au secteur public, le secteur privé est soumis à la concurrence internationale et en quelques années, la France a été complètement désindustrialisée au profit de l’Allemagne et des pays d’Europe de l’est.


Un éléphant, ça trompe énormément


Encore une fois, je ne suis pas peu fier du titre de cette note. Quelle meilleure qualification pour François Hollande que celle de Babar? Babar, c’est le roi des éléphants, éléphants qui obstruent l’avenir du PS depuis des années. Et un éléphant, qu’est ce que ça fait? Et bien, ça trompe bien entendu. Babar, il avait commencé avec sa femme, Blanche Neige et maintenant, il veut continuer avec les français.


Tout sauf Hollande?


François d’Hollande est de plus en plus contesté, à droite comme à gauche. Certains le comparent au capitaine d’un pédalo en pleine tempête, d’autres à Babar, le roi des éléphants, et pourquoi par Porcinet pendant qu’on y est? Après Blanche Neige en 2007, le PS s’est trouvé un nouveau zéro de dessins animés, sauf que pour le moment, il fait plus peur qu’autre chose. Certains à gauche penseraient même qu’il faudrait mieux reprendre du Sarkozy pendant 5 ans plutôt que de se taper la gauche demi molle de Babar. Si même les amis de Babar le laissent tomber, même les enfants ne croiront plus au Père Noël. Babar d’Hollande, c’est un peu le top du pire de ce qui se fait en politique : l’ENA, adepte du cumul de mandats, toujours ministrable mais jamais ministre, proche de Blanche Neige pendant des décennies avant de la laisser tomber à l’orée du bois en 2007, bref, Babar, on sait qu’on peut compter dessus, surtout depuis qu’il a fait son régime, on va faire des économies sur les frais de bouche de l’Elysée… Le seul problème, c’est que Babar, il n’existe qu’à la télé.


La Hollande prend l’eau


Ces derniers jours, François d’Hollande a cumulé les mauvaises nouvelles. Saura t’il s’en relever? Sarkozy, qui n’est toujours pas candidat, fait une remontée époustouflante dans les sondages. Il faut dire qu’après ses succès en Libye et dans la crise de l’euro, François d’Hollande fait bien pâle figure. On ne l’imagine pas trop allant négocier avec les européens… Mais les mauvaises nouvelles ne s’arrêtent pas là. Hollande s’est senti trop fort à un moment et il a refusé de négocier avec les écolos.


Eva Joly


Je passe la parole à Médorius pour une note de réflexion sur Gro Farseth. Je vois, sur télématin, la candidate des verts à la présidentielle, avec ses lunettes de clown. Si elle a oublié l’histoire de France, comme le lui a à juste titre reproché François Fillon, quand elle voulait exclure l’armée du défilé du 14 juillet, elle a aussi, après bien des décennies en France, oublié aussi la langue française. Je ne parle pas seulement de l’accent, mais des fautes grossières de français et de grammaire. Pour un juge de ce niveau, c’est quand même invraisemblable! Hélas, le fond est conforme à la forme.


Sortie de route pour Huchon


Jean-Paul Huchon vient d’être pris en excès de vitesse sur l’A13 au volant de sa Saab de fonction payée par l’argent du contribuable. Il roulait tranquillement à 171 Km/h au lieu de 130 Km/h soit un excès de vitesse de plus de 40 Km/h au dessus de la limite autorisée. Au niveau des sanctions, JP risque une amende modeste pour son rang, jusqu’à 750€. En revanche, son permis lui a immédiatement été confisqué et il pourrait être suspendu pour 3 ans. Je pense qu’après un tel acte, Jean-Paul Huchon ne peut que démissionner de son poste. La sécurité routière est une grande priorité nationale.


Hollande, sans surprise


Sans surprise, François d’Hollande a emporté haut la main la primaire socialiste avec près de 57% des voix, exactement comme je l’avais prédis! Cette victoire démontre une nouvelle fois que celui qui gagne, c’est celui qui part le plus tôt et qui surtout en a le plus envie. D’Hollande a construit sa victoire il y a plusieurs années lorsqu’il a quitté la tête du PS. C’est là qu’il a commencé à préparer sa candidature et s’est positionné petit à petit au fil du temps comme l’homme de la situation. Martine Aubry, elle, s’est positionnée tardivement comme une candidate par défaut et les socialistes ne s’y sont pas trompés. Contrairement à ce qui a été dit hier soir, les partisans de Martine Aubry ont parié sur le mauvais cheval et ils n’auront donc pas leur place dans le futur gouvernement de François D’Hollande.


La victoire de François d’Hollande


Je ne crois pas prendre un risque inconsidéré en prédisant la victoire de François d’Hollande demain pour le second tour de la primaire. La première est mathématique, il va récupérer les larmes de Marie-Ségolène, la gauche droite de Manu, une larme de Bailey’s et le vote de Maître Montebourgeois. Avec ça, s’il dépasse pas les 55%, j’y comprends rien… Ensuite, il y a un fort rejet de Martine Aubry dans l’électorat bobo socialiste parce qu’elle représente une gauche trop dure et austère à leurs yeux. Je suis très amusé par les ralliements opportunistes dont a bénéficié François d’Hollande. Il n’y a que celui de Manu qui me semble à peu près acceptable. Marie-Ségolène le soutient car elle ne veut pas sombrer dans l’oubli et elle a encore une dent tenace contre Martine Aubry après le bourage des urnes lors de l’élection au poste de premier secrétaire.


La Pulvarisation d’Arnaud Montebourgeois


Maître Arnaud Montebourgeois vit une belle histoire avec la journaliste Audrey Pulvar depuis quelques temps déjà. La journaliste martiniquaise, anti sarkozyste primaire, a une influence non négligeable sur Maître Montebourgeois. Il convient d’étudier le parcours de celle qui se verrait bien un jour première dame de France. Son père est un ancien professeur de mathématiques mais surtout fondateur du mouvement indépendantiste martiniquais, mouvement bien implanté localement. Il conviendrait de demander à Maître Montebourg sa position sur les revendications de son potentiel futur beau père. Accordera t’il l’indépendance à la Martinique s’il arrive un jour au pouvoir?


Un exemple de démocratie


A gauche, ils sont très forts pour faire passer les vessies pour des lanternes. Leur primaire serait un succès de démocratie? A bien y regarder, les choses semblent plus complexes… Tout d’abord, au niveau de l’organisation, entre les bureaux de vote organisés dans des arrières salles de bars, les ruptures de stock sur les bulletins, les contributions versées de manière aléatoire et l’adhésion aux valeurs de gauche pas toujours signée, on peut s’interroger sur le sérieux de cette élection. Ensuite, la démocratie, c’est l’ouverture et là force est de constater qu’au niveau des candidats comme au niveau du programme, tout était totalement verrouillé! Alors oui, quand le parti socialiste ouvrira ses primaires à la société civile, là on pourra parler de démocratie voire même de démocratie participative mais lorsque les primaires se résument à un échange policé entre Maître Montebourg, François d’Hollande, Marie-Ségolène, Manu Valls, Martine 25h Aubry et Jean-Michel Bailey’s, cela fait plus penser à un petit arrangement entre amis qu’à une vraie élection démocratique. En 2012 comme avant, on prend les mêmes recettes qui ne marchent pas et on recommence!


Les urnes débordent


Alors que François d’Hollande rêve d’une victoire au premier tour, tout le monde se demande si ces élections internes seront une nouvelle fois entachées d’irrégularités comme lors de l’accession d’Aubryau poste de premier secrétaire du parti. Il faut dire que le PS avait fait fort. Un parti peuplé d’éléphants avec des élections irrégulières, il n’en fallait pas plus pour faire de Martine Aubry, la despote d’un nouvel état d’Afrique! Depuis le PS a tenté de faire son printemps arabe mais les éléphants sont toujours là. Il faut dire que c’est plus difficile de faire bouger un éléphant que de mettre Ben Ali en fuite, le Modem et le parti de gauche n’ayant toujours pas offert l’hospitalité aux éléphants déchus. J’ai reçu dans ma boîte aux lettres le tract de propagande m’invitant à aller voter ce jour.


Hollande, l’autre pays de la dette


François d’Hollande, c’est l’autre pays de la dette. Alors que l’ancien dernier secrétaire du PS va être investi dans quelques jours pour les présidentielles (c’est pas un scoop et l’info ne venant pas de Rama Yade, c’est du solide). Est ce une mauvaise nouvelle pour la France? Difficile à dire… Entre la peste et le choléra, difficile de choisir… Il faut dire qu’Aubry, on en a bien soupé et on n’a pas envie de se la cogner cinq ans, elle serait capable de nous mettre aux 25 heures. Alors François d’Hollande, c’est la dette qui va encore se creuser. Imaginez la situation de la Corrèze, département le plus endetté de France, grandeur nature, ça va donner.


François d’Hollande


François d’Hollande vient encore de s’illustrer par une de ces propositions dont lui seul a le secret… Ce grand bourgeois nous propore se recréer les 70.000 postes dans l’éducation nationale supprimés depuis 2007. Il démontre une fois de plus qu’il est prêt à raconter n’importe quoi pour ratisser large et gagner quelques électeurs. Il faut dire que le corps enseignant est historiquement très marqué à gauche et donc il ne restera pas insensible à cet appel du coeur… François d’Hollande, je l’appelle ainsi car il se comporte comme un noble, dépensier aux dépens des autres, n’hésitant pas à surendetter le pays, mériterait que l’on fasse un petit inventaire de sa gestion. D’après sa copine Marie-Ségolène, son département serait même le plus endetté de France, c’est dire si François est le champion de la gestion. François compte peut être rétablir le franc pour réduire le poids de la dette, à l’instar des grecs qui devraient rétablir le drachme dans les mois à venir.


Le retour de DSK


Le retour de DSK en France, c’est l’événement du jour! Nuée de journalistes à la sortie de l’avion, hourras des fans en délire qui retrouvent enfin leur poulain, tous y étaient, même Jack Lang! Il faut dire que le Jack, il était un peu orphelin Place des Vosges depuis quelques mois! Avec son voisin DSK coincé aux US, il ne savait plus qui inviter à ses soirées. Maintenant, ils vont pouvoir rattraper le temps perdu. Avec tout ce qu’il a laissé dans ce procès, on ne sait pas si DSK pourra continuer à habiter dans ce quartier bobo où se concentrent un certain nombre de grandes fortunes de gauche.


Rocard se lâche


Quand Michel Rocard prend la parole, ce n’est jamais pour ne rien dire! Il a étrillé tour à tour DSK et Marie-Ségolène pour le plus grand plaisir de François d’Hollande. Selon Michel Rocard, DSK souffrirait d’une maladie mentale qui l’empêcherait de contrôler ses pulsions. Je ne commenterai pas cette information sur le fond mais sur la forme, un tel aveu vient plomber DSK… Pour Marie-Ségolène, il tape tout aussi fort : « le droit de dire n’importe quoi est un droit fondamental de la personne humaine ». Et chbing, elle vient de perdre 10 points dans les sondages…


Le PS, toujours inaudible…


Ce week end, le PS était réuni pour son université d’été à la Rochelle. Comme depuis des années, il n’en est pas ressorti grand chose, à part les divisions intestines entre quelques éléphants sevrés de pouvoir qui n’en peuvent plus de piétinier l’oeuvre de Sarkozy dans leur enclos doré. Il faut bien être lucide, au PS, tout le monde voudrait diriger mais personne n’en a la capacité et l’envergure. En fait, il n’y en a qu’un qui a suffisamment d’intelligence dans le lot, c’est Manuel Valls. Mais il est encore un peu jeune et ne dispose pas d’un réseau suffisant pour museler les historiques comme Hollande et Aubry. Donc il devra attendre son tour mais son tour viendra, vous verrez.


La nouvelle Ségolène!


Cette année, Ségolène est bien silencieuse. Qu’à cela ne tienne, on lui a trouvé une remplaçante. Non contente d’avoir battu à plat de couture Nicolas Hulot, Eva Joly enchaîne bourde sur bourde. La suppression du défilé militaire du 14 juillet, il fallait quand même y penser. Elle a fait fort là, elle dépasse toutes nos espérances, quel talent! Je sens qu’avec elle, on tient notre nouvelle Ségolène, on va bien se marrer!


Huchon, coupable mais pas responsable…


Le conseil d’Etat a rendu un jugement très équivoque à l’égard de Jean-Paul Huchon puisqu’il est condamné à payer plus de 1,6 millions d’euros mais dans le même temps, il peut conserver la tête de la région Ile de France. Cette décision est très surprenante puisque sa culpabilité est établie et reconnue mais pour autant, malgré l’ampleur de la peine financière, il n’est pas impacté dans ses responsabilités. En gros, la décision revient à dire : « vous avez le droit de faire n’importe quoi au niveau communication du moment que cela ne se fait pas sur un budget public ou que vous remboursez si vous êtes pris la main dans le sac ». Face à cette décision, j’invite Jean-Paul Huchon à démissionner sans délai, faute de quoi c’est l’image du PS qui aurait encore à souffrir d’une affaire vraiment scandaleuse. Il faut dire que Huchon n’en est pas à son coup d’essai après sa condamnation pour l’emploi fictif de sa femme, c’est un récidiviste. Je ne sais pas comment il va faire pour rembourser les 1,6 millions d’euros cette fois-ci.


Va-t’elle y aller?


Depuis des mois, Martine Aubry fait mariner la presse sur son éventuelle candidature aux primaires. Elle dit qu’elle prend le temps de la réflexion, qu’elle se réserve. Cette indécision pourrait être prise comme un manque d’envie et tout le monde le sait bien, pour être élu, il faut plus que du talent, il faut de l’envie. Donc Martine Aubry n’a pas vraiment d’envie et d’ambition et c’est un problème pour le PS qui se retrouve avec comme unique alternative le plus petit dénominateur commun à savoir François Hollande, l’ami de Jacques Chirac. Moi il m’impressionne ce François Hollande, c’est quand même le seul gars à être devenu ami avec Jacques Chirac alors qu’il n’est plus président, une amitié belle et désintéressée, échangée contre un soutien dont il se serait bien passé, il a vraiment tout compris. J’espère que Martine Aubry ne va pas y aller même si je suis convaincu du contraire.


Vert de terre


En ce moment, c’est la primaire chez les verts. Tout le monde se demande à quel niveau se situe la raclée que va prendre Eva Joly. Vous me direz, c’est bien mérité. Les français ont horreur de leur justice car elle ne les protège pas et se place trop souvent du côté des coupables. Alors une juge à la tête de la France, vous n’y pensez pas! J’ai été très amusé par la dernière polémique autour de cette primaire.


Hold-up de Mélenchon sur le PCF


Jean-Luc Mélenchon est un fin stratège. Son parti n’ayant pas la surface financière et l’ancrage populaire nécessaires pour figurer honorablement à l’élection présidentielle, il a décidé de faire main basse sur le PCF. Cette alliance qui ne dit pas son nom est une aubaine pour l’ancien éléphant du PS échappé du zoo depuis quelques années. Elle va lui permettre de récupérer 2% de voix en plus mais surtout un réseau local et des finances très importantes. C’est ainsi la seule chance pour ces compagnons d’infortune de dépasser les 5% synonymes de remboursement des frais de campagne. Sans ces 5%, c’est la fin annoncée du PCF dont les caisses sont aussi vides que l’idéologie et le début de la fin pour le parti de gauche dont la ligne politique mène tout droit au précipice ceux qui la suivent.


Bling bing!


Le loyer de l’appartement où DSK va séjourner en liberté surveillée en attendant un éventuel procès serait de plus de 30.000 dollars par mois. Je pense que tous les français apprécieront l’étendue des moyens de celui qui imaginait sûrement il y a encore 10 jours devenir dans un an le président de la République. Quand on sait combien il est difficile de se loger en France, il y a une certaine indécence dans le montant de ce loyer. Ce montant est probablement amplement justifié vu l’emplacement, la qualité des prestations et la surface du logement mais ce qui l’est beaucoup moins, c’est le choix. DSK est-il si déconnecté de la réalité qu’il ne se rend plus compte qu’en agissant ainsi, il heurte une seconde fois la sensibilité des gens.


Martine s’est bien remise


Une fois le choque médiatique passé, Martine Aubry s’est finalement bien remise de la chute de DSK. Samedi soir, on pouvait la voir joyeuse sans aucune retenue dans la corbeille du Parc des Princes où Lille a été sacré champion de France de football! Je ne sais pas si DSK a un abonnement à Canal+ dans son appartement de luxe loué par la société de sécurité pour lui servir de prison dorée mais je suis sûr qu’il aurait apprécié l’image. Finalement, ce qui est bien avec les politiques, c’est qu’ils sont capables de feindre toutes les émotions en très peu de temps. En cette fin de festival de Cannes, nul doute que Martine aurait eu une bonne place sur le tapis rouge autour des acteurs sur le retour, en devenir ou parvenus. Mais à part la couleur du tapis, l’image n’aurait pas vraiment plu à son électorat (si tant est qu’il existe encore)!


Qui a les clés de la Porscherie?


Tout le monde sait ce qu’est une Porscherie? Ce n’est pas un endroit où l’on stocke des porcs mais un garage à Porsche. Depuis que l’on a vu Dominique Gaston André Strauss Kahn grimper dans une Porsche, toute la gauche se demande si la cours de l’Elysée va se transformer en Porscherie en 2012. L’action Citroën a plongé de plusieurs pourcents, personne ne sait à qui ils vont pouvoir refourguer leur stock de C6 maintenant que la prime à la casse est terminée et que le président veut rouler en Porsche! Ce qui est intéressant dans cette affaire, c’est de voir qu’au fond, de gauche comme de droite, les hommes politiques ont un train de vie très clinquant, assez déconnecté des réalités des français. Après, il ne faut pas en vouloir à DSK, lorsque l’on est né à Neuilly sur Seine et que l’on a été maire de Sarcelles, même si le parcours peut sembler atypique, en Porsche, ça roule!


Hommage à Patrick Roy


Patrick Roy nous a quitté. Je souhaite lui rendre un vibrant hommage, à lui l’homme de gauche, qui avait toujours le mot pour rire. Il était revenu il y a quelques semaines à l’Assemblée, malheureusement pas pour longtemps. Si tous les députés étaient aussi drôles que lui, notre démocratie serait moins pâle. Pour rendre hommage comme il se doit à cet amoureux du metal, lui qui voulait donner des yeux à la justice, deux titres cultes : Antisocial de Trust et Enter Sandman de Metallica, RIP!


La justice de Cahuzac


Jérôme Cahuzac, président socialiste de la commission des finances de l’Assemblée Nationale, a dérapé vendredi dernier. Alors qu’il aurait été pris parti par un groupe de jeunes, il aurait répliqué en assénant deux gifles à un jeune, une réaction « adaptée et proportionnée » selon lui. Personnellement, je pense que si les députés commencent à s’exprimer par la violence, c’est la faillite de nos institutions. Jérôme Cahuzac aurait très bien pu utiliser son rôle de député pour déposer une plainte contre ces jeunes qui l’avaient insulté plutôt que de répliquer de manière violente. La France est un état de droits où nul ne saurait se faire justice soi même. Le jeune ayant reçu les giffles pourrait déposer une plainte pour violence sans ITT.


Duflou géographique…


Cécile Duflot n’a vraiment pas de chance. Elle passe son temps à donner des leçons à tout le monde et elle a fait une belle boulette qui démontre sa grande connaissance des dossiers. En effet, elle ignore que le Japon se trouve dans l’hémisphère Nord. Bientôt, elle va nous dire que sa copine Eva Joly vient d’un pays chaud situé au sud de l’Afrique. http://www.youtube.


Touche pas à Max!


Maxime Gremetz a encore foutu le bordel à l’Assemblée, tout cela pour une histoire de voitures mal garées! Bon sur le fond, il a raison, il y en a marre des voitures mal garées. Si les politiques étaient efficaces, on pourrait se garer correctement! Comme à son habitude, Max, il ne se démonte pas. Seul contre tous, il reste droit dans ses bottes. C’est un vrai, on l’aime tous pour ça.


Un projet si vague…


Vous avez peut être raté cet énième lapsus de Martine Aubry. Dimanche sur France 2, à propos de son projet socialiste, elle parle d’un projet extrêmement vague. Son inconscient l’a trahi, une nouvelle fois… Bravo Martine, heureusement que tu es là pour nous faire rire car Ségolène est étrangement muette ces derniers temps et on commençait à s’ennuyer.


Pour la gauche aussi, les 35 heures ont vécu…


Manuel Valls vient de jeter un pavé dans la marre des 35 heures de Martine Aubry. Il a déclaré : « Oui, nous devrons déverrouiller les 35 heures » puis « Cela doit permettre aux Français, pour ceux qui ont la chance d’avoir un emploi, de travailler davantage, deux heures, trois heures, sans avoir recours forcément aux heures supplémentaires qui ont beaucoup coûté à l’Etat et à l’économie française ». En clair, il propose purement et simplement de permettre de revenir rapidement aux 39 heures sans avoir recours aux heures supplémentaires. Je pense que Manuel Valls est l’un des rares socialistes à être capable de prendre des positions pragmatiques, en phase avec le monde qui change. Il est clair que cela ne va pas faire rire Martine Aubry mais bon, elle aussi devrait évoluer sur ce sujet puisqu’après tout, il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis. 2012 verra donc la fin des 35 heures, que cela soit un candidat de droite ou de gauche qui passe.


Le PS au chevet de la dictature


Maître Roland Dumas, éminent membre du parti socialiste, ancien ministre des affaires étrangères, condamné en première instance à six mois de prison ferme dans l’affaire Elf, vient d’apporter un soutien de poids à Laurent Gbagbo. Il dénonce l’ingérence française dans les affaires ivoiriennes. Je suis absolument stupéfait de cette prise de position de la part d’un cadre du parti socialiste. Comment est ce que le parti socialiste peut cautionner une telle prise de position? On attend toujours les réactions de Ségolène Royal, Martine Aubry et Benoît Hamon qui sont toujours prompts à donner des leçons à Nicolas Sarkozy et la droite lorsqu’ils discutent avec des dirigeants pourtant bien plus respectables que Laurent Gbagbo. Je pense que le PS devrait engager une procédure d’exclusion de Roland Dumas, sa position n’étant pas soutenable par rapport à la ligne directrice du PS, parti qui se doit d’avoir des positions démocratiques.


Huchon bientôt inéligible?!


Quelques jours après la fin de la gestion catastrophique de la tempête de neige pour laquelle j’avais chaleureusement remercié Jean-Paul Huchon, on apprend que JP serait de nouveau dans la tourmente. En effet, le STIF dont il est le président a mené une vaste campagne de promotion pour vanter la grandeur de son action auprès de la population il y a un peu plus d’un an. Bien entendu, l’utilisation de fonds publics est absolument interdite pour vanter l’action d’un homme politique, particulièrement en période électorale. Je me souviens de cette campagne, notamment dans le métro, elle m’avait particulièrement choqué. Le STIF s’était alors payé des affiches immenses où le message était particulièrement ironique et irrespectueux lorsque l’on subit la réalité de leur action au quotidien. Régulièrement Jean-Paul vante les mérites de son action mais au quotidien, tout le monde peut vérifier que la situation est loin de s’être améliorée alors que les impôts locaux, eux, ont explosé!


Merci Marie-Ségolène!


L’UMP devrait remercier Marie-Ségolène Royal d’exister. Pourquoi? Parce qu’elle dépasse toujours les attentes. Elle est toujours là pour mettre le bordel au PS. Elle a un tel goût pour le pouvoir qu’elle n’arrive pas à se contrôler et elle arrive à mettre la zizanie même quand tout est réuni pour que cela se passe bien. Son gros problème au fond, ce ne sont pas ses idées, elles sont dans la droite ligne du PS, à savoir assez plates et proches du néant, non, son problème, c’est sa personnalité.


Retraites : le PS remercie Sarkozy


Par la voix de Manuel Valls, le PS prend clairement position et affirme que l’augmentation du nombre d’années de cotisations est inévitable. C’est une manière d’avouer que contrairement à ce qui a été dit durant toute la période de contestation, le PS n’aura pas les moyens de revenir sur la réforme mise en place par Nicolas Sarkozy. C’est de la raison et du bon sens. Manuel Valls semble en avoir encore un peu mais il est bien seul au PS. En fait, il y a surtout beaucoup d’hypocrites au PS. Ils savent très bien que la réforme était inévitable mais ils ont soufflé sur les braises de la contestation pour essayer d’en retirer un peu de popularité.


Aubry n’est pas frêche


Martine Aubry a la mémoire courte. Elle fait partie de ces personnalités politiques qui retournent leur veste au gré du vent. Georges Frêche est décédé et hop Martine nous gratifie d’un vibrant hommage, bien sincère, comme on les aime. Il faut dire que Georges Frêche ne risque pas de se retourner dans sa tombe, il n’en n’aura pas vraiment la place le pauvre. Ah Georges Frêche et ses petites phrases, cela va presque nous manquer, enfin non, cela ne manquera à personne en fait. Et puis, il nous reste Mélenchon.


Cécile Duflot, polémiste sans programme


Je passe la parole à Médorius pour une note sur Cécile Duflot. Cécile DUFLOT était ce matin à Télématin, il y a peu dans Le Monde ou sur les antennes. La jeune secrétaire des Verts s’y entend pour attaquer le gouvernement et le Président de la République et leur programme écologique. Elle avait ainsi attaqué la taxe carbone, la trouvant insuffisante, pour ensuite applaudir à sa suppression. On attend toujours de sa part un programme écologique digne de ce nom. Peut-être est-il plus juteux pour elle de seurfer sur ses succès électoraux, gagnés sur la critique acerbe et sans nuance du programme gouvernemental et une posture gauchiste!


Faut-il en vouloir à la gauche d’être gauche?


Voilà un titre porteur! Souvent, face à l’obscurantisme de certaines personnalités de gauche, je m’interroge et me demande comment est ce que la France a pu tomber si bas, comment est ce que certains ont pu laissé les clés de la maison France à des gens aussi irresponsables. Sur les retraites par exemple, c’était une régression sociale de passer de 65 à 60 ans. Bien sûr sur le coup, tout le monde était content. Mais c’était un cadeau empoisonné car le retour de baton va être très violent pour rééquilibrer les comptes publics. Pareil sur les 35 heures!


Martine Aubry dans la tourmente


En politique, l’un des plus grands travers est l’hypochrisie. Martine Aubry vient d’en faire l’amère expérience. En pleine polémique sur les expulsions de Roms, Martine Aubry aurait saisi la justice pour obtenir le démantèlement d’un camp de Roms avec le concours de la force publique dans sa région. Je dois avouer que je suis estomaqué de voir comment celle qui se drape depuis des mois dans une robe de virginité sociale aurait pu se compromettre de la sorte dans l’entreprise inhumaine et violente qu’elle dénonce à longueur de journée. Souvenez vous la semaine dernière, la main sur le coeur, elle dénonçait la politique de Nicolas Sarkozy. A quand une révélation sur des horaires de travail abusifs à la Mairie de Lille?


L’appart de Fadela Amara


Si l’on en croit les révélation d’une certaine presse, Fadela Amara hébergerait son frère dans son appartement de fonction, appartement qu’elle n’occuperait pas personnellement par ailleurs. Cet appartement disposerait d’une vue sur la Tour Eiffel (ça c’est pour l’anecdote car sur le principe, cela ne change rien) et d’un cuisinier (certains diront que cela fait toujours un emploi, moi je pense que cela fait surtout une charge inacceptable). Si cette histoire est vraie, non seulement Fadela Amara doit démissionner sur le champ mais en plus, elle devra être poursuivie pour abus de biens sociaux. N’importe quel patron du secteur privé qui logerait un frère dans son logement de fonction serait très certainement poursuivi par le fisc en justice pour abus de biens sociaux. Pourquoi en serait-il autrement pour Fadela Amara? Il faut donc qu’elle clarifie très vite la situation et que le cas échéant elle en tire toutes les conséquences.


Mélenchon pète les plombs


Je vous invite à regarder cette vidéo grandiose de Jean-Luc Mélenchon. Il pète complètement les plombs face à un étudiant en journalisme venu lui poser quelques questions. Pour résumer, les meilleurs passages : « La réouverture des maisons closes est un débat sans aucun intérêt »; « Cela ne concerne personne dans mon quartier »; « Personne s’est dit tiens je préfèrerais aller dans une maison close que d’aller chercher les putes au coin de la rue »; L’étudiant : « Mais le problème, c’est qu’elles sont dans les bois les prostituées » Réponse de Mélenchon : « Mais j’en ai rien à faire. », « Avec moi, vous parlez de choses sérieuses »; « Tu fermes ta petite bouche, tu me parles de politique »; « Vous trouvez digne de parler à un homme comme moi »; « Vous me prenez pour qui? »; « Petite cervelle ». Vraiment du très grand Mélenchon!


Nouvelle défaite pour Martine Aubry


On nous promettait depuis des mois un tsunami, un grand chelem. Le grand chelem, on l’a eu mais c’était en rugby la veille au stade de France, pas pour le parti socialiste. Martine Aubry subit un nouveau revers électoral de poids après les élections européennes puisqu’elle perd deux régions par rapport au bilan socialiste précédent : la Réunion et le Languedoc-Roussillon. J’ai été très amusé par le discours décalé de Georges Frêche qui appelle à un renouvellement de la politique. Je suis bien d’accord avec lui, il serait bon de commencer à renouveler, à commencer par lui car la date de péremption est largement dépassée en ce qui le concerne. Pareil pour Marie-Georges Buffet qui nous ressert très courageusement son discours éculé sur l’interdiction des licenciements et des délocalisations.


La volte-face de Martine Aubry


Comme vous le savez, en politique, les discours ne valent que dans les oreilles des électeurs qui ont la faiblesse de les écouter… Martine Aubry vient de nous en donner une nouvelle preuve en appelant à voter contre l’UMP et donc pour Georges Frêche en région Languedoc-Roussillon. Ainsi, malgré ses nombreux dérapages verbaux et son exclusion du PS, Georges Frêche vient de bénéficier d’un soutien aussi inespéré qu’inatendu. La candidature officielle du PS n’était donc qu’une vaste farce pour sauver les apparences durant la campagne mais en réalité, le PS s’est vite rendu compte qu’il était incapable de battre Georges Frêche et donc en toute logique, il le soutient. Je trouve cette démarche particulièrement choquante. Ils auraient mieux fait de s’entendre avec Georges Frêche dès le premier tour, cela aurait été navrant mais au moins ils auraient été cohérents. Là cela donne vraiment un piètre image de la politique.


Ne votez surtout pas Huchon!


Jean-Paul Huchon est président de la région francilienne. Il est également président du STIF (le syndicat qui gère les transports publics en IDF). Malheureusement, Jean-Paul Huchon ne connaît le prix du ticket de métro. Il préfère les acheter par paquet de dix. Manque de bol, il ne connaît pas plus le prix du paquet de dix puisqu’il annonce un prix de 15€ alors que le carnet coûte 11,60€. Et visiblement, il ne sait pas faire une division par dix sinon il aurait vite trouvé le prix unitaire.


Sainte Cécile, priez pour nous…


Ce que j’adore avec les verts, c’est qu’ils passent leur temps à donner des leçons d’écologie à toute l’humanité alors qu’ils sont loins d’être exemplaires sur le sujet. Dernière prise la main dans le sac : Cécile Duflot! En Décembre, elle nous racontait sur un ton très sérieux dans le train qui l’emmenait à Copenhague qu’elle ne prenait jamais l’avion, que cela polluait trop et que cela ne la dérangeait pas de se taper 14h de train pour faire Paris-Copenhague. Manque de bol, deux jours plus tard, elle faisait le trajet retour en avion, loin des caméras bien entendu. Et voilà que Sainte Cécile revient des Maldives après de belles vacances en amoureux! Comme tout le monde le sait, les Maldives sont probablement l’archipel le plus menacé à l’heure actuelle par la montée des eaux.


Le double discours du PS


Ce qui est bien avec la gauche, c’est que l’incohérence est profondément ancrée dans le discours de ses représentants politiques. Souvenez vous, en début d’année, ils tapaient tous sur Sarkozy et le gouvernement parce qu’ils jugeaient que le montant du plan de relance était insuffisant, qu’il aurait fallu dépenser au moins deux fois plus. Aujourd’hui, ce sont les mêmes qui tapent de nouveau sur Sarkozy à propos du grand emprunt. Ils jugent cette fois-ci que cela sera de l’impôt en plus pour demain. Bien entendu, l’argent qu’il aurait fallu mettre en plus dans le plan de relance lui n’aurait pas constitué de l’impôt en plus pour demain, n’est ce pas? Franchement, il y en a marre de cette gauche aussi minable qu’incohérente qui passe son temps à dire tout et son contraire dans le seul but d’exister et de se faire entendre face à la droite qui fait enfin avancer le pays.


Ségolène torpille le PS


C’est maintenant une certitude, Ségolène Royal souhaite torpiller le parti socialiste. Suite à la sortie d’un livre faisant état de fraudes massives lors de l’élection du premier secrétaire, Ségolène en remet une couche en déclarant qu’on pourrait « saisir les tribunaux sur les fraudes ». Elle n’a donc toujours pas digéré de s’être faite voler la victoire par Martine Aubry et souhaite donc en découdre devant les tribunaux. Ce qui est sûr, c’est que c’est très bon pour la droite à 6 mois des élections régionales. Le PS va continuer de se déchirer autour de querelles internes de pouvoir oubliant ainsi de se focaliser sur ce qui intéresse les français à savoir les solutions à la crise. On ne peut donc que remercier Ségolène Royal d’être là.


Où est le PS?


Ce ne sait pas si vous avez remarqué mais depuis deux mois environ, on entend de moins en moins parler du PS. Ils sont inaudibles. A part quelques éclats au sein de l’appareil dirigeant du parti, on n’entend plus aucune déclaration sur le fond. Le malaise de Sarkozy? Tout le monde s’en fout au PS. J’imagine qu’ils ne savent pas comment se positionner par rapport à cela.


Excusez nous pour Ségolène…


Je crois qu’il est temps pour la France de s’excuser auprès des pays visités par Ségolène Royal. En effet, partout où elle passe, elle donne une piètre image de la France, l’image d’un passé révolu, celui du « faites ce que je dis, pas ce que je fais », celui de la bravitude, celui du « tous ensemble… pour moi! ». Bref, Ségolène ne représente pas la France, elle ne représente qu’elle même. Elle ne représente même pas le parti socialiste qui n’en a pas voulu à sa tête et a préféré Martine Aubry, c’est dire… Alors puisqu’elle ne représente plus rien, pourquoi est ce que les médias ne se contentent pas de faire passer ses interventions dans les émissions de bêtisiers? Il y a quand même des choses plus intéressantes à raconter au 20h que les aventures de Ségolène.


Enfin une tête au PS!


 Je passe la parole à Malicio del Toro pour une note sur l’intervention de jeudi soir de Martine Aubry. Il a visiblement été bien plus convaincu que moi par sa prestation. Pour moi, elle portera à jamais la responsabilité de la catastrophe des 35 heures et tout ce qui va avec… J’attendais avec interêt l’intervention télévisée de Martine AUBRY, même si Arlette CHABOT est toujours aussi désolante de médiocrité, de manque d’humour, d’absence d’autorité, d’incapacité à relancer le débat sur les vrais problèmes. Voilà au moins un chef, qui a la stature pour incarner l’opposition! L’ennui, c’est précisément qu’on ne va pas assez au fond sur les débats cruciaux: tous sont à peu près d’accord pour relancer l’investissement et, probablement, faire plus que les 26 milliards budgétés . Mais on ne sortait pas, avec une idée claire et solidement argumentée de deux débats essentiels: faut-il relancer la consommation?


Toujours aussi gauche…


Je voyais toute à l’heure à la télé quelques images des manifestations en France de soutien à la cause palestinienne. Et qui retrouve t’on dans le cortège? Olivier Besancenot! Et là, je me suis dit qu’il faisait vraiment feu de tout bois. Il est vraiment dans tous les bons coups. Si on augmente le prix du tabac, est ce que Besancenot sera là?


Au PS, rien ne va plus…


Le PS serait-il en train de vivre ses dernières heures? La crise sans précédent qui touche le plus important parti politique de la gauche française risque d’être à l’origine d’une scission. En effet, comment peut-on imaginer à présent que ceux qui se déchirent depuis des mois pour la direction du parti puissent demain se retrouver? Ce qui est sûr, c’est que Ségolène Royal et Martine Aubry ont perdu la raison depuis longtemps. Alors qu’il faudrait calmer le jeu et se rassembler, elles jettent de l’huile sur le feu par communiqués interposés. C’est vraiment irresponsable et cela démontre bien l’appétit sans faim ni fin des politiques pour tout ce qui ressemble au pouvoir.


Chute royale!


Le parti socialiste a vécu une soirée de rebondissements. Longtemps donnée gagnante, Ségo est finalement battue sur le fil de 42 voix (sur plus de 137.000) par Martine Aubry. Apparemment, le scrutin aurait été entaché d’irrégularités et les partisans de Ségo crient au scandale. Ils demandent un nouveau vote des militants. Bien que je ne me sente pas très concerné par ces affaires, n’étant pas militant au PS, il ne me semblerait pas complètement fou qu’un nouveau vote ait lieu vu le très faible écart et les rumeurs de fraude.


Pauvre PS


Lorsque l’on voit le niveau du débat au PS en ce moment, on a vraiment envie de pleurer ou de rigoler suivant ses convictions politiques. C’est bien triste de voir le niveau du débat politique à gauche. Le débat d’idées a été mis au frigidaire depuis très longtemps. Le PS est désormais englué dans une guerre des chefs où l’on se dispute chaque parcelle de pouvoir jusqu’à la mort politique. Le plus pathétique dans cette affaire, c’est que ni Delanoë, ni Royal, ni Aubry ne sont en manque de responsabilités politiquement parlant puisqu’ils occupent tous des postes très importants mais cela ne semble pas leur suffire et ils sont prêts à en découdre quelqu’en soit le prix pour l’image de leur parti. Ils passent leur temps à nous servir le même discours sur la nécessité de réhabiliter le débat politique et ils ne ratent pas une occasion de porter des coups toujours plus bas à leurs adversaires.


La claque!


Les militants socialistes étaient appelésaux urnes hier pour soutenir une motion. 6 motions étaient en lice parmi lesquelles celles de Royal, Delanoë, Aubry et Hamon. Et vous ne devinerez jamais qui l’a emporté? C’est Ségo! A croire que les socialistes n’en ont pas encore assez. Ils sont quand même très forts au parti socialiste.


On prend les mêmes et on recommence!


Au parti socialiste, comme ils ont enfin compris que leur programme n’intéressait personne, ils ont décidé de faire parler d’eux avec leur guerre pour le pouvoir! En ce moment, c’est la traditionnelle université d’été. Qui est-ce qui occupe le devant de la scène? Royal, Delanoë, Hollande, Aubry et Moscovici! Ils sont quand même forts ces socialistes. Cela fait vingt ans qu’on voit toujours les mêmes têtes.


Pauvre Ségolène


J’ai été très amusé par la réaction de Ségolène Royal vis à vis de Nicolas Sarkozy à la suite de la libération d’Ingrid Bétancourt. Elle doit vraiment être très malheureuse et seule en ce moment. C’est à se demander si elle n’aurait pas voulu être sortie de la jungle du PS par un chevalier de droite? Un peu de patience Ségolène, dans quelques mois, tu n’auras plus aucun ami au PS, ils auront enfin compris que la victoire n’est pas possible avec toi car tu représentes la France du passé, celle qui tape sur le patronat devant les caméras et reconnaît la nécessité de faire travailler plus les enseignants en petit comité, celle qui veut taxer les riches tout en habitant un appartement cossu de Boulogne-Billancourt. Voilà, tu représentes cette France pourrie qui fait de la politique par besoin sans aucune conviction ou volonté de faire le bien. Heureusement, bientôt, on ne parlera plus de toi qu’au zapping de Canal + et dans les coktails du PS où les éléphants demanderont des nouvelles de toi en disant : « qu’est ce qu’elle nous a fait rigoler la Ségo… Même François, il est parti tellement il en pouvait plus ».


Max pète les plombs


Une fois de plus, Maxime Gremetz, dit « Max le rouge« , pète les plombs. Il est vraiment énorme. J’adore sa montée en pression en quelques secondes, c’est fabuleux. Et aussi, comment il reste trop serein au milieu des deux officiers de sécurité qui font trois têtes de plus que lui : « personne ne m’a jamais sorti de nul part ». Vraiment, il est grandiose, heureusement qu’il est là pour mettre l’ambiance. Son coup de coude est peut être de trop mais bon l’autre fait un beau plongeon derrière.


La gauche campagnarde


Je suis vraiment stupéfait par la bêtise de certains dirigeants de gauche et notamment Pierre Moscovici, Bertrand Delanoë et Ségolène Royal. Nous sommes en 2008, à peine un an après l’élection présidentielle et déjà, ils se positionnent pour 2012. Pour Bertrand Delanoë et Ségolène Royal, il s’agit de briguer le poste de premier secrétaire du PS puis l’investiture aux présidentielles et pour Pierre Moscovici, de prendre le poste de premier ministre si jamais un président socialiste était élu. Quand je vois cela, je m’interroge sur la réalité de leur fonction actuelle. Il me semble que lorsque l’on est député ou maire d’une grande ville, on a autre chose à faire que d’écrire des bouquins ou faire des émissions de radio pour faire campagne. Ces gens sont en campagne permanente, c’est insupportable.


Besancenot chez Drucker


Olivier Besancenot, le leader de la LCR, était l’invité de « Vivement Dimanche » l’émission dominicale de France 2 présentée par Michel Drucker. J’ai regardé quelques extraits de l’émission sur Dailymotion. Je suis très choqué qu’une émission de divertissements du service public soit devenu l’espace de quelques heures une tribune politique pour le leader d’un parti qui prône une idéologie violente, révolutionnaire et totalitaire. Sur la forme, je trouve choquant que les deniers publics puissent servir à alimenter la propagande de la LCR. Quel formidable écran de pub que ces plus de deux heures sur le divan rouge de Drucker pour la LCR! Tout cela payé par nos impôts!


Le Tibet selon Mélenchon


Grandiose, une interview de Jean-Luc Mélenchon qui s’enflamme sur le Tibet et tacle Robert Ménard. Une fois n’est pas coutume, je me sens relativement proche de son point de vue, au moins sur le fait qu’il ne faut pas tout mélanger et que certains profitent de cette opportunité pour se faire une bonne publicité. Après sur l’indépendance du Tibet, c’est probablement plus complexe et il faut des négociations internationales pour trancher.


Nuit blanche à Abidjan


J’ai trouvé l’information sur l’excellent bakchich.info. Jack Lang fait la fête au Queen’s à Abidjan avec son grand ami, le démocrate Laurent Gbagbo (prononcer L’eau rend paquebot). Voici la vidéo, ça vaut son pesant de cacahuètes, trop fort le Jack, quel déhanché!


Baupin est vert


J’écoutais tout à l’heure Denis Baupin, le candidat vert à la Mairie de Paris qui est également bien connu pour avoir fait de la vie des parisiens un enfer avec ses travaux permanents et ses voies de bus. Il se gaussait du résultat des verts qui ne récoltent pourtant que 6,78% des votes. Au final, les verts ne devraient avoir que 9 conseillers municipaux contre 23 dans l’équipe précédente mais Denis Baupin voit dans ce vote un véritable plébiscite de sa politique et il entend bien la poursuivre avec notamment le prolongement du tramway et des aménagements du boulevard périphérique. Aussi je me dois d’indiquer à Denis Baupin que lorsque le nombre de conseillers municipaux baisse, c’est que la représentativité diminue et donc l’influence décroît. Nous ne sommes pas dans un système totalitaire où moins l’on est nombreux à penser quelque chose et plus on a de poids pour peu que l’on possède la force. Par conséquent, il peut ranger au placard ses jolis projets d’extensions du tramway et d’aménagements du périphérique car cela ne se fera pas durant cette mandature.


Le retour de Frêche


Incroyable, plus d’un an après avoir été exclu du PS pour des propos absolument scandaleux, Georges Frêche pourrait être prochainement réintégré au parti socialiste. Le plus amusant dans l’histoire, c’est que celui qui tirait récemment à boulets rouges sur François Hollande l’encense à présent. Ah comme j’aime la politique, ce monde où l’on ne dit toujours ce que l’on pense mais où l’on ne pense jamais ce que l’on dit. Georges Frêche a tellement retourné sa veste qu’elle a craqué comme le dit la chanson de Dutronc. Quand à François Hollande, il s’est fait taillé tellement de costards depuis la présidentielle qu’il va pouvoir ouvrir une boutique de prêt à porter quand il ne sera plus premier secrétaire du PS…


Strauss-Kahn au FMI


Dominique Strauss-Kahn a été élu à la tête du FMI. C’est donc un candidat de moins à l’élection présidentielle de 2012 en France. Quelle manoeuvre habile de Nicolas Sarkozy qui a poussé la candidature de DSK il y a quelques semaines. Maintenant, il va falloir trouver un poste à Ségolène Royal et Laurent Fabius. Est ce que Nicolas Sarkozy ne serait pas finalement l’agent de l’ANPE le plus efficace de France? Capable de trouver des postes dorés pour les quinqua et les sexagénères.


Que reste t’il de la gauche?


Alors que le terrain médiatico-politique est occupé de manière quasi totale par l’action de Nicolas Sarkozy, on peut s’interroger sur ce qu’il reste de la gauche en France? François Hollande continue de tousser dans son coin mais plus personne ne l’écoute. Maître Arnaud Montebourg organise sa fête de la rose fanée. Le postier par intérim Besancenot essaye de ratisser plus large depuis qu’il a fait le rêve d’une révolution rouge en France. Bref, il ne reste plus grand chose de la gauche. Est ce bien?


Ségolène Royal pète les plombs sur France 2


Hier soir, Ségolène Royal a encore fait une petite sortie dont elle a le secret. Elle a utilisé sa technique bien connue : « j’énonce une contre vérité avec colère et détermination pour convaincre mon interlocuteur et les téléspectateurs ». Elle avait déjà fait cela avec l’histoire des enfants handicapés scolarisés lors du débat avec Nicolas Sarkozy. Elle s’était faite ramasser après vérification par la presse. Là c’est encore plus gros, elle s’excite sur le temps de parole alors que c’est encadré de manière ultra rigide par le CSA. Bravo Ségolène, continue à nous faire rigoler, il y a des colères saines qui sont drôles!


Allez Max le rouge!


Maxime Gremetz est arrivé deuxième hier dans la 1ère circonscription de la Somme avec 21.06% des voix contre 25,83% des voix à Jean-Yves Bourgois de la droite. Si on fait un calcul rapide, cela sera probablement très serré au deuxième tour mais Maxime Gremetz devrait l’emporter à condition de bénéficier d’un bon report des voix socialistes et communistes. Je ne suis pas devenu communiste dans la nuit mais j’ai une affection particulière pour Maxime Gremetz. C’est un vrai personnage, toujours la petite phrase qui va bien, toujours un humour bien placé. Cela serait vraiment dommage qu’il ne soit pas réélu.


Colères à gauche


Il y a ceux qui ont la défaite joyeuse, comme Ségolène. Et puis, il y a ceux qui rigolent beaucoup moins comme Olivier Besancenot qui avait un ton particulièrement violent hier soir à la télévision, violence qui s’est retrouvée dans les manifestations et notamment dans celle de la place de la Bastille à Paris où des jeunes dont certains portaient les couleurs de la LCR s’en sont pris violemment aux forces de l’ordre. Je pense qu’on ne dénonce pas assez la violence qui entoure par nature l’idéologie véhiculée par les partis d’extrême gauche. Cette violence se retrouve souvent dans le discours et les prises de position des leaders de la LCR et de LO. Hier soir, elle s’est traduite dans les faits. Il serait bien que les dirigeants de la LCR condamnent de manière ferme et directe ces incidents ou alors il faudra envisager la dissolution de ce parti à partir du moment où il est associé de manière significative à des actes délibérés de violence vis à vis des forces publiques.


Qui pour reconstruire à gauche?


Il faut bien faire un constat aujourd’hui, le parti socialiste ne dispose pas d’un leader capable de lui faire gagner l’élection présidentielle. Ceci ne date pas d’hier. C’est la troisième élection présidentielle perdue par la gauche en 12 ans. Comme il est difficile de trouver un héritier à François Mitterrand. En fait, je crois qu’au delà du programme, lorsqu’il s’agit de choisir un président, les français choisissent avant tout un caractère, un charisme, une stature et force est de constater qu’aussi bien Lionel Jospin que Ségolène Royal n’avaient pas ce qu’il fallait pour réussir. Il ne faut pas chercher plus loin les raisons de la défaite.


En 2002 déjà…


Arnaud Montebourg, l’ami de François Hollande, en avait déjà sorti une belle en 2002 (voir la vidéo ci-dessous). Et en 2007, votera t’il Bayrou?


Joyeux Noël!


Et non ce n’est pas encore Noël! Ceci dit, j’ai une petite perle pour vous. L’homme politique dans toute sa splendeur et sa mauvaise foi. Allez Noël, il faut être beau joueur, tu as été pris la main dans le sac, cela ne sert à rien de nier. Regardez la première vidéo qui montre Noël arrivant en voiture puis prétendant être venu difficilement à vélo. Puis regardez la seconde vidéo qui montre le même Noël qui nous sort la théorie du complot.


Clémence pour Huchon


Jean-Paul Huchon, le président PS de la région Ile de France, a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à six mois de prison avec sursis, 60.000 euros d’amende et un an d’inéligibilité pour prise illégale d’intérêts. Il aurait attribué des marchés publics à trois entreprises employant son épouse. L’avocat de Jean-Paul Huchon indique qu’il fera appel de cette décision afin de pouvoir conserver ses fonctions, l’appel étant suspensif. On peut dire que cette décision est d’une grande clémence. Pourquoi ne pas envoyer en prison de manière ferme ces politiques qui profitent des deniers publics pour leur intérêt personnel?


Ségolène sur TF1


J’ai regardé un peu hier soir Ségolène sur TF1. J’ai trouvé qu’elle était meilleure que d’habitude, une fois n’est pas coutume. Cela ne veut pas dire que je voterai pour elle mais je pense que cette intervention va lui faire marquer des points dans l’inconscient collectif. J’ai été particulièrement saisi par l’échange émouvant avec une personne en situation de handicap. La situation de notre pays vis à vis du traitement accordé aux handicapés est tout simplement honteuse, n’ayons pas peur de le dire. Au niveau des sondages, je sens depuis 2-3 jours une légère remontée de Ségolène.


Marie-George vous ment


Je regardais tout à l’heure l’émission « J’ai une question à vous poser » sur TF1. J’ai été particulièrement choqué par le discours nauséabond et mensonger de Marie-George Buffet! En gros, le trou de la sécurité sociale est le fait des lobbys pharmaceutiques qui se sucrent sur le dos des patients et de la France. C’est toujours la même rengaine du grand capital qui tue la société française. Alors je me suis renseigné et le résultat se passe de commentaires! Vous le trouverez ici à la page 11.


Alors Ségolène?!


J’ai regardé hier avec attention le discours de Ségolène. Je n’ai pas été emballé. Je l’ai trouvé lisse. Vous allez me dire que cela ne vous étonne pas venant de moi. Mais sérieusement, où est passée Ségolène? Elle s’est complètement fondue dans le moule du PS.


Montebourg a retourné sa veste


Regardez cette petite vidéo qui date du 2 septembre 2006. On y découvre qu’Arnaud Montebourg, le porte parole suspendu de Ségolène Royal, est loin d’être un soutien de la première heure. En fait, j’ai vraiment le sentiment qu’il s’est rallié dans l’espoir de récupérer un poste de ministre en cas de victoire de Ségolène. Comme d’habitude, Jean-Luc Melenchon est au top!


Enfin!


Georges Frêche, le président de la région Languedoc-Roussillon, a enfin été exclu du parti socialiste. Cette décision fait suite à ses propos sur les « blacks » de l’équipe de France de football. Le parti socialiste aura mis le temps pour prendre cette juste décision qui s’imposait. A présent, je pense qu’il faut aller plus loin et forcer Georges Frêche à démissionner de tous ses mandats puisqu’il n’a plus le soutien de son parti. Il a été élu sous la bannière du PS, il doit donc se représenter devant ses électeurs afin d’obtenir une nouvelle légitimité qu’il a perdu en étant exclu du PS. J’espère cependant que les électeurs ne feront pas la bêtise de l’élire à nouveau.


Jusqu’où ira t’elle?


Ségolène Royal a encore déconné. Elle a déclaré à Gérald Dahan qui se faisait passer pour un dirigeant politique canadien que les français ne seraient pas contre l’indépendance de la Corse, tout cela en rigolant. C’est un scandale. Le PS doit la suspendre sans délai et se trouver un autre candidat, plus digne de représenter la gauche. La vidéo contenant l’enregistrement sonore est ci-dessous :


Tais toi Ségolène


Ségolène Royal est en train de devenir madame « une connerie par jour ». Il faut vraiment qu’elle se taise parce qu’à ce rythme là, même si aujourd’hui, elle n’a pas une grande légitimité sur le plan international, elle va finir par tendre nos relations diplomatiques avec un grand nombre de pays. Et puis que dire de ses propos sur les femmes battues. Elle a dû se faire cogner par François trop souvent pour sortir de telles énormités. Elle est en train de perdre la boule.


Déconne pas José!


J’entends tout à l’heure à la radio que José Bové, l’arracheur de maïs transgénique, compte se présenter à l’élection présidentielle. Franchement, je trouve cela complètement ahurissant. Voilà que l’extrême gauche va être représentée par Marie-Georges Buffet, Olivier Besancenot, Arlette Laguiller et José Bové! Pourquoi pas Clémentine Autain, Patrick Braouezec ou Maxime Gremetz pendant qu’on y est? Non franchement, on voit bien là le désir d’exister de ces hommes et femmes qui ne savent pas se retirer au profit d’autres. C’est la quête de l’existence médiatique qui guide ces hommes et ces femmes plus que le désir réel de gouverner.


Justice à la chinoise


Ségolène Royal vient de nous donner un bel exemple de sa conception de la justice. Ce pauvre Maître Arnaud Montebourg, son porte parole de campagne, vient d’être suspendu pour un mois pour sa note d’humour sur François Hollande. J’étais plié de rire en voyant cette vidéo. Le ton de Montebourg est léger mais au fond, il a bien raison, l’un des défauts de Ségolène Royal, c’est François Hollande! Et puis que dire de cette justice à deux vitesses qui suspend Montebourg dans la journée alors que Georges Frêche qui a tenu des propos absolument odieux à deux reprises cette année vient à peine de prendre congé du PS en attendant de passer dans quelques semaines devant la comission des conflits du parti. Je ne suis pas fan de Montebourg mais je condamne cette justice expéditive, il faut parler vrai et Montebourg l’a fait, bravo!


Pauvre de vous


Pauvre de François Hollande qui n’aime pas les riches bien qu’en faisant partie, des riches, puisqu’il est soumis à l’ISF. En outre, son couple a monté en 2000 une SCI « La Sapinière » qui rassemble notamment l’appartement familial de Boulogne (92). Pour quelqu’un qui n’aime pas les riches, voilà deux faits qui démontrent qu’il a un train de vie de riche et qu’il a mis en place des mécanismes fiscaux optimisés puisque la SCI présente des avantages fiscaux, notamment dans le cadre d’une succession. Alors voilà monsieur Hollande, vous êtes démasqué une bonne fois pour toutes. Vous n’êtes qu’un petit bourgeois qui donne des leçons à tout le monde mais qui au fond apprécie bien sa condition de riche. Vous êtes une honte pour la politique.


Ne la sortez plus!


Ne sortez plus Ségolène de France! C’est la honte! Ségolène Royal n’a rien trouvé de mieux que de déclarer à propos de la justice chinoise qu’elle avait, je cite : « rencontré un avocat qui me disait que parfois les tribunaux chinois sont plus rapides qu’en France. Vous voyez, avant de donner des leçons aux autres pays, regardons toujours les éléments de comparaison. ». Et voilà une nouvelle déclaration royale!


Que fais tu JP?!


Alors qu’il y a un mois, il créait l’espoir en se présentant à la présidentielle 2007. Il vient de me décevoir profondément en s’alliant avec Ségolène Royal. Derrière cet accord de façade, une basse tractation sur un soutien réciproque pour les candidats respectifs des deux partis aux prochaines législatives. Ceci permettra à Jean-Pierre d’avoir son siège de député dans le territoire de Belfort. Ce marchandage politique me désole. Du coup, je ne sais pas pour qui je vais voter au premier tour.


Triomphe Royal


Hier, Ségolène Royal a été officiellement intronisée candidate PS et PRG pour l’élection présidentielle de 2007. Une fois de plus, j’ai été abasourdi par l’incroyable hypocrisie de ses deux adversaires d’hier, Laurent Fabius et Dominique Strauss-Kahn. Tous les deux arboraient de grands sourires de circonstance. Ils sont quand même très forts ces hommes politiques, ils s’entretuaient il y a quelques jours encore et maintenant, ils seraient presque devenus les meilleurs amis du monde. Restons lucides, Laurent Fabius et Dominique Strauss-Kahn font semblant de se rassembler mais au fond d’eux mêmes, ils ne croient pas en Ségolène. Ce n’est pas bien grave car il y a encore plus de gens qui ne croient pas en eux.


La voie Royal


Cela y est, Ségolène Royal a reçu dans les urnes ce qui était envisagé depuis des semaines dans les sondages : une victoire par KO au premier tour face aux dinosaures du parti socialiste que sont Laurent Fabius et Dominique Strauss-Kahn. Ce qui m’a le plus surpris dans ce vote, c’est la poussée de Laurent Fabius. Je l’imaginais en dessous des 10%, il est presque à 20%, preuve qu’il garde malgré tout une place de choix dans le coeur des militants socialistes et preuve aussi qu’il reste une aspiration forte pour une position à gauche dans le parti socialiste. Le score de Dominique Strauss-Kahn est décevant, il n’a pas su convaincre incontestablement. Ségolène sera donc la représentante du PS au premier tour en avril 2007. Nul doute que son sexe va avoir une influence sur le futur vote.


Ségolène et les professeurs


La polémique est en train d’enfler. Ségolène Royal a fait une proposition que je trouve très juste et pleine de sens : faire travailler les professeurs 35h au collège. Ainsi tous les collégiens pourront bénéficier d’un soutien scolaire inclus dans la scolarité et non via des entreprises fournissant des services payant comme Acadomia par exemple. Je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous :


Jean-Pierre Chevènement candidat en 2007


Jean-Pierre Chevènement, le dirigeant du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC), vient d’annoncer sa candidature pour l’élection présidentielle de 2007. C’est une bonne nouvelle pour la droite, beaucoup moins pour François Bayrou et la gauche, qui viennent de perdre entre 5 et 10% de voix en une soirée. Je peux vous le dire, cela va en surprendre plus d’un, j’avais voté pour Jean-Pierre Chevènement au premier tour en 2002. Ce n’était pas forcément le choix du coeur mais celui de la raison, celui d’un programme. Je n’avais pas du tout envie à l’époque de soutenir Jacques Chirac dès le premier tour, assez peu motivé par son charisme déclinant. J’avais donc voté Jean-Pierre Chevènement, j’avais trouvé son programme assez intéressant et un certain élan autour de sa candidature.


Musique de campagne


Voici la musique qui accompagne les meetings de Dominique Strauss-Kahn, marrant non? Et maintenant, écoutez celle qui accompagne Ségolène Royal, pas mal non plus.


Jack tire la langue


Jack Lang ne sera pas candidat à la candidature PS pour l’élection présidentielle. Il vient de l’annoncer. Quelle grande et bonne nouvelle! Jack Lang s’était déclaré l’année dernière. Depuis, l’eau a coulé sous les ponts et Jack est revenu à la raison. Il a compris qu’il était bon pour faire la fête de la musique mais beaucoup moins pour faire la fête de la diplomatie.


Cela ne sera pas Mr Hollande


J’aurais pu titrer cette note « Hollande, l’autre pays du fromage » mais bon, cela n’aurait pas été très approprié. Donc François Hollande, affaibli par le triste constat, qu’il ne parvenait pas à rassembler autour de sa candidature, tout comme ce fut le cas pour Lionel Jospin, a décidé de s’éviter d’être ridiculisé par madame Hollande ou plutôt devrais je dire Ségolène Royal. Je ne voudrais pas me livrer à une analyse politique de bas étages comme certains commentateurs de radios mais il apparaît désormais clairement qu’il y a un rejet au sein du PS des dinosaures, de la vieille garde des loosers. Le parti socialiste a bien compris qui portait le poids des précédents échecs électoraux. Ainsi, l’espoir aujourd’hui est incarné par un sourire, une joie de vivre, un certain regard sur la France, un certain désir et surtout une ambition. Cette ambition a fait défaut à Hollande et Jospin qui n’ont jamais incarné autre chose que la critique de la droite et l’échec de la gauche.


Bravo Yoyo!


Lionel Jospin a décidé de ne pas être candidat à la candidature socialiste pour 2007. Quelle sage et bonne décision tu viens de prendre Lionel. Tu viens de t’éviter une deuxième humiliation qu’aurait été la défaite face à Ségolène ou pire face à Sarkozy. Ce qui est beaucoup moins élégant en revanche, c’est le tacle sur Ségolène lorsque tu dis : « Il y a un choix que je ne ferai pas en faveur d’un ou d’une, pour être plus précis, des candidats. ». Cela fait un peu : « Tu n’as pas voulu que cela soit moi, et bien, cela ne sera pas toi non plus.


Pourquoi Jospin ne doit pas représenter la gauche


Un certain 21 avril 2002, Lionel Jospin a décidé de se retirer de la vie politique. Il tourne ainsi le dos à un destin tragique. Il incarne alors la défaite d’un électorat, la défaite d’un idéal, la défaite de la gauche. Aujourd’hui, il reviendrait à la vie politique comme une rose et entendrait représenter la gauche, cinq ans après. Que les choses soient claires, la France ne saurait confier son destin à un homme qui, après l’avoir malmené pendant des années, l’a abandonné du jour au lendemain. On ne donne pas le pouvoir aux gens qui fuient, on donne le pouvoir à ceux qui assument la défaite, font face, et se remettent au travail, à la disposition du pays.


La petite phrase


Ah les universités d’été et leur florilège de petites phrases! Je retiens celle de Laurent Fabius en direction de Ségolène Royal : « Voici mon projet et non pas mon projet c’est Voici ». Quel sens de l’humour ce Laurent, quel talent! C’est sûr qu’avec son physique, Laurent Fabius n’aurait pas trop sa place en couverture de Voici…


Avis de tempête à La Rochelle


Le PS se réunit à partir d’aujourd’hui à La Rochelle dans le cadre de sa traditionnelle université d’été avec en toile de fond la désignation du candidat socialiste pour 2007 prévue dans quelques semaines qui alimente déjà tous les débats. Seul le chevalier Lionel semble tracer sa route vers le sacre attendu prenant ainsi le contre pied de la chanson que je lui avais consacré il y a un an déjà. Le plus amusant dans cette petite guerre interne pour le pouvoir, c’est que tous se sentent investis d’une mission suprême pour diriger le pays, comme s’ils étaient les seuls capables de le faire. Même François Hollande, le lâche, l’ami des riches, se croit capable d’être président, on aura tout vu. Je pense que l’on va bien s’amuser une fois de plus et que la hauteur du débat va être inversement proportionnelle à l’enjeu pour notre pays, malheureusement…


Vivre en terrain hostile


L’information vient d’être rendue publique, François Hollande et Ségolène Royal habitent un appartement en rez de chaussée à Boulogne-Billancourt dans le 92. Ceci confirme ce que je pensais sachant que j’ai déjà croisé à plusieurs reprises Ségolène Royal poussant son caddy au grand magasin Carrefour de la Porte d’Auteuil. François Hollande, qui n’aime pas les riches (voir vidéo ci-dessous), vit donc au milieu des riches. En effet, le 16e regroupe le plus grand nombre de foyers fiscaux soumis à l’ISF. Boulogne n’est pas non plus en reste, bien loin d’être une banlieue populaire où François pourrait s’épanouir, à moins que cette haîne des riches ne soit qu’une façade et que finalement, vivre au milieu des riches, ce n’est pas si mal lorsque l’on a soit même les moyens de se payer un appartement dans une banlieue bourgeoise…


Qu’est ce que tu fous Jack?


Jack Lang aurait rencontré aujourd’hui à Damas Bachar Al Assad, le président Syrien. Je ne sais pas au nom de qui ou de quoi Jack Lang se permet d’aller discuter avec le président Syrien. En tout cas, j’espère qu’il ne parle pas au nom de la France car il ne dispose d’aucun mandat au niveau national lui permettant de porter le drapeau de la France à l’étranger de la sorte. Il n’est pas ministre des affaires étrangères, il n’est pas non plus président de la République, il n’est pas ambassadeur de France en Syrie et il n’est pas non plus membre du groupe d’amitié franco-syrien. Il se croit peut être assez fort pour résoudre la crise à lui tout seul et espère probablement ensuite en récolter les fruits à l’horizon 2007 mais c’est une position dangereuse que je condamne avec la plus grande force. Cela me fait un peu penser à l’épopée de Didier Julia pour les otages en Irak.


Quand Ségo se veut plus royaliste que le roi!


Il y a ceux que l’on voit dans toutes les émissions, devant toutes les caméras des journaux télés, qui ont toujours la bonne idée pour faire de l’avenir un succès mais n’ont jamais par le passé été en mesure d’être efficaces de manière positive dans l’action. Et puis il y a celles que l’on entend peu, que l’on voit moins, qui ont probablement pas mal d’idées mais n’ont pas l’arrogance insupportable de les imposer comme les seules idées valables du haut de leur incompétence reconnue. Je crois que Ségolène Royal fait partie de la deuxième catégorie. Elle a une certaine éthique dans sa manière de se montrer et de porter ses idées, elle semble passer plus de temps à agir qu’à paraître. Pourtant, cette semaine, elle s’est égarée sur le terrain vague où s’amuse Nicolas Sarkozy depuis des mois déjà, terrain vague préalablement occupé par Jean-Marie Le Pen qui a depuis été balayé par le karcher de l’éboueur Sarkozy. Et oui, il faut dire qu’il n’y a pas de place pour tout le monde sur le terrain vague de l’insécurité.


La gauche prépare la riposte


Tremblez hommes politiques de droite, la gauche prépare la riposte et dans peu de temps, le pouvoir va vous échapper! En effet, la gauche s’est réunit aujourd’hui pour discuter. Tout cela m’amuse bien. Le PS a déjà du mal à s’entendre en interne, alors à quoi bon allez discuter avec les verts et Marie-Georges, si ce n’est pour ajouter de la confusion? On parle déjà d’un contrat pour 2007, s’agira t’il d’un contrat dernière embauche? Non, je plaisante, pour signer le contrat, il faut être élu et la gauche n’aura pas le pouvoir en 2007.


Mitterrand, dix ans déjà!


Il y a dix ans, François Mitterrand disparaissait. La gauche se retrouvait brusquement orpheline. Dix ans après, la succession est toujours ouverte, mais que reste t’il de l’héritage? Les enfants continuent de se déchirer, chacun faisant dire à la mémoire de Mitterrand une chose puis son contraire. Tonton doit se retourner dans sa tombe de voir ses disciples se conduire ainsi. De Mitterrand que j’avais rencontré à trois reprises, je garde l’image d’un homme très charismatique.


Synthèse au PS sans Montebourg


Maître Arnaud Montebourg, membre du NPS (nouveau parti socialiste, courant créé en 2002) qui militait pour une VIème République est assurément le grand perdant du congrès du Mans. Isolé au sein de son propre courant, lâché par Vincent Peillon et Henri Emmanuelli, Arnaud Montebourg voit son avenir politique plus indécis que jamais. A part cela, ce qui est bien en politique, c’est qu’ils sont capables de se déchirer pendant des mois, de tout faire pour s’entretuer politiquement et finalement, en quelques heures, ils retrouvent une synthèse et on croirait presque qu’ils sont d’accords sur tout. Une fois de plus, François Hollande aura su rassembler autour de lui. Il a pas mal de défauts par ailleurs mais il a une grande qualité qui fait de lui un personnage incontournable à gauche pour les échéances à venir, c’est celle de savoir rassembler. Quand à Maître Arnaud Montebourg, je lui conseillerais de se relancer dans sa carrière d’avocat, peut être qu’un jour il réussira comme il en rêve depuis longtemps à traduire Jacques Chirac devant les tribunaux.


Pour Fabius et le NPS, la traversée du désert commence


Hier soir, les militants du Parti Socialiste étaient appelés à se prononcer sur les différentes motions en vue du prochain congrès, le but final étant de définir la ligne politique du parti mais aussi qui doit conduire cette ligne. François Hollande, premier secrétaire du parti était opposé notamment à Laurent Fabius qui défendait son propre courant mais également le Nouveau Parti Socialiste, autre courant. Après le vote des militants, il apparaît que François Hollande obtient plus de la majorité des votes alors que Laurent Fabius n’a que 20% et le NPS 25% d’après les informations circulant ici ou là. C’est donc un nouveau camouflet pour Laurent Fabius pour ce qui ressemble maintenant au vu des résultats à un baroud d’honneur. Laurent Fabius a participé au vote négatif pour le projet de traité pour la constitution européenne contre l’avis des militants de son parti. Il voulait récupérer la tête du parti en vue de l’échéance présidentielle de 2007, c’est raté, cela sonne comme un retour de bâton après le 29 mai et c’est bien fait!


A gauche, pendant que les barons s’entretuent, le chevalier Lionel trace son chemin


C’est probablement le fait marquant de la semaine. Alors que la bataille des ténors du PS (parti socialiste) bat son plein, on voit Lionel Jospin revenir petit à petit au devant de la scène. C’est bien simple, à chaque fois que j’ai allumé ma télévision cette semaine, je suis tombé sur Lionel. Tout d’abord sur France 2 puis ensuite sur LCI. Lionel a pris un petit coup de vieux depuis 2002 mais il m’avait l’air assez reposé et prêt à en découdre pour 2007 même s’il ne l’a pas clairement affirmé. Tout ceci m’oblige à vous renvoyer à la lecture de cette petite note qui est encore plus d’actualité aujourd’hui : Lionel Reviens parmi les tiens!


Fabius et Mélenchon à la fête de l’Huma


Oui, vous avez bien lu le titre, Laurent Fabius et Jean-Luc Mélenchon étaient hier à la fête de l’Huma. pour ceux qui ne savent pas ce qu’est la fête de l’Huma, c’est une fête organisée chaque année en Septembre à La Courneuve par le journal communiste l’Humanité. Force est de constater qu’en vue de 2007, Fabius ratisse très large à gauche. A quand Fabius à un meeting de la LCR? En tout cas, à la pêche aux électeurs, Fabius n’est pas le dernier, mais il ne faut pas se tromper d’hameçon car à pêcher en eaux troubles, on finit pas revenir bredouille!


DSK candidat à la candidature!


Et voilà que Dominique Strauss-Kahn entre à son tour dans la course à l’investiture socialiste pour 2007. Bon de toutes façons, je ne sais pas si cette investiture va servir à quelque chose car au final, cela risque de se passer comme pour le référendum, les perdants seront quand même candidats, sûrs que leur avis est plus fort que celui des militants!


L’heure du big bang pour le PS?


Cette semaine, Michel Rocard, dans une interview au Nouvel Observateur a évoqué la possibilité d’une scission du Parti Socialiste. Cette simple évocation n’a pas manqué de faire réagir à gauche. Il faut se rappeler que depuis des mois voire des années, un certain nombre d’éminents responsables du parti se sont démarqués de François Hollande en créant des courants de pensée au sein du PS. Ainsi, l’heure n’est plus vraiment à l’union sacrée autour du premier secrétaire. En fait, certains reprochent la ligne pas assez gauchiste entretenue par François Hollande. D’autres aimeraient bien voir Laurent Fabius quitter le parti suite au cavalier seul qu’il a fait lors de la campagne du référendum.


Jack Lang : Candidat à la candidature pour 2007


Dans la course à la candidature pour la prochaine élection présidentielle de 2007 en France, Jack Lang est le premier à s’être déclaré très officiellement. Il a en effet affirmé sur France 2 qu’il serait « l’un des candidats à la candidature« . On connaît Jack Lang pour avoir été un ministre de la culture dans les années 1980. Il était alors très apprécié des jeunes. On parle moins de ses échecs et notamment de sa gestion de la ville de Blois dont il n’est plus le maire. Enfin, pour un socialiste qui se dit proche des jeunes et des gens en général, je trouve qu’habiter Place des Vosges, l’un des endroits les plus côtés de Paris, ce n’est pas forcément le meilleur reflet de la société qu’il puisse avoir.


A Marie-Georges et Olivier : paroles… et actes!


Deux éléments m’ont paru manquer, dans le débat référendaire de la semaine dernière : votre crédibilité et les nouveaux entrants dans l’Europe. Quelle crédibilité avez-vous, lorsque vous nous annoncez,avec le non,des lendemains qui chantent? Madame, vous êtes communiste : vous portez le nom d’un régime qui a suscité un grand espoir, qui s’est effondré dans l’horreur de ses crimes, la privation de liberté et l’appauvrissement des peuples qui l’ont vécu. Que nous proposez vous aujourd’hui? Vous vous dites européenne, mais vous et votre parti avez milité contre toutes les étapes de l’essor de l’Europe. Vous susciteriez un grand élan populaire?


Par ici la sortie…


Pour Laurent Fabius, il est des lendemains de victoires qui sonnent comme des défaites. Près d’une semaine après la victoire du « non » au référendum sur le projet de traité pour la constitution européenne, Laurent Fabius vient de perdre son siège au conseil national du parti socialiste pour avoir fait campagne pour le « non » allant ainsi contre le vote des militants qui s’étaient exprimés pour le « oui » à la majorité lors du référendum interne au parti quelques mois plus tôt. On peut s’interroger sur la liberté d’expression qui règne au sein du parti socialiste et la stratégie à moyen terme. S’il est vrai que Laurent Fabius se mettait dans une position délicate en faisant campagne contre l’avis de la majorité des militants, il n’en est pas moins vrai qu’en tant que dirigeant politique de premier plan, il était probablement de sa responsabilité de faire campagne en fonction de ses propres idées. On voit mal un homme politique faire campagne contre ses idées profondes, cela ne serait pas très honnête (même si cela a du déjà se produite). Maintenant, quel avenir pour Laurent Fabius et les siens?


L'autre monde | Thème liquide par Olivier