Monde

Donaaaaaaald Trump!!!


Il y a une semaine encore, il n’y avait pas grand monde pour parier sur Trump. Et pourtant, il a déjoué tous les pronostics, notamment ceux des journalistes qui soutenaient Clinton depuis le début. L’élection de Trump est un formidable pied de nez à l’élite politico bobo médiatico gaucho qui n’a rien pu faire pour stopper ce populiste. Il faut croire que les journalistes américains sont moins bons que les journalistes français pour faire ou défaire des présidents. Souvenons nous qu’en 2012, François d’Hollande était arrivé au pouvoir par effraction après avoir été soutenu pendant des mois à bout de bras par 99% de la clique journalistique qui opère sur toutes les chaînes françaises. Au départ, j’étais un peu effrayé de voir un gars comme Trump arriver au pouvoir.


Hommage à Mandela


Nelson Mandela nous a quitté et avec lui, c’est une page d’histoire qui se tourne. J’ai eu la chance d’aller en Afrique du Sud à trois reprises et je garde une affection particulière pour ce pays contrasté. Tout le monde savait que la disparition de Mandela finirait bien par arriver car personne n’est immortel. Il avait gardé une fragilité pulmonaire suite à une tuberculose contractée durant ses années à Robben Island. Après de multiples infections ces dernières années, il s’est donc éteint. Les médias bien pensants peinent à lui dresser la statue qu’il mérite pourtant.


Syrie, y aller… ou pas?


Après le massacre de la semaine dernière, la question d’une intervention militaire en Syrie se pose une nouvelle fois avec une grande insistance. Obama avait indiqué que l’utilisation d’armes chimiques était la ligne rouge à ne pas franchir. Il semblerait qu’elle ait été franchie la semaine dernière. Si je suis choqué par les images de corps mutilés par les armes chimiques, je l’étais tout autant par celles de corps criblés de balles. J’ai donc un peu de mal à comprendre cette ligne rouge qui me semble très politique. Car au fond, une victime de guerre est une victime de guerre, quelque soit l’arme utilisée.


Ce que la révolution Egyptienne nous dit…


J’ai été très intéressé par l’évolution de la situation en Egypte avec ce peuple capable de se soulever de manière pacifique pour renverser le pouvoir qu’il a pourtant élu démocratiquement un an plus tôt parce que ce pouvoir n’est pas à la hauteur de ses attentes et parce que la direction prise n’était pas celle souhaitée. Je crois qu’en France, même si le contexte est un peu différent, François d’Hollande et les frères socialistes feraient bien de réfléchir à leur avenir. La manière dont ils sont arrivés au pouvoir par effraction avec une propagande médiatique bien entretenue depuis nous en dit long sur l’Etat de notre démocratie. Je doute que le relai de la justice avec toutes les procédures engagées contre les opposants politiques suffisent à maintenir le peuple de France sous contrôle jusqu’en 2017. Les français ne sont pas dupes et ils se rendent bien comptes que les médias racontent une réalité orientée, différente de celle qu’ils vivent au quotidien. Idem pour la justice, ils voient bien qu’un grand nombre de procédures sont engagées de manière abusive contre des opposants politiques qu’ils soient forts ou faibles.


Le départ de Benoît XVI


Comme beaucoup, j’ai été très étonné par le départ de Benoît XVI avant la fin de son pontificat. Rares sont les chefs d’état à ainsi quitter le pouvoir avant la fin de leur mandat. Certains comme Saint François d’Hollande seraient pourtant bien inspirés de le faire mais je doute qu’il ait le courage de reconnaître son impuissance dans la situation actuelle et qu’il accepte de passer la main à quelqu’un de plus compétent… Mais revenons à Benoît XVI. Ce pape n’a jamais fait l’unanimité, souvent critiqué pour ne pas être en phase avec son temps. Personnellement, je pense que l’on ne peut pas attendre d’un Pape qu’il soit un saltimbanque bradant les valeurs de la communauté qu’il est sensé incarner. Il est vrai que les médias érigent actuellement en exemple des personnes comme Taubira dont la permissivité n’a d’égal que son rejet du peuple de France dans la profondeur de ses racines occidentales.


Résoudre la crise en Syrie


Je ne sais pas vous mais moi cela me met hors de moi de voir qu’un tyran peut balancer des bombes sur sa population sans que personne ne réagisse. Bien sûr tous les diplomates s’indignent mais cela ne va guère plus loin. La solution, je crois qu’elle va peut être passer par l’élection à venir en Russie. Poutine va être élu, cela ne fait aucun doute. Les urnes vont exploser, cela ne fait là non plus aucun doute. Du coup, des manifestations vont se produire pour dénoncer le bourrage des urnes.


L’Iran en position difficile


Soumis depuis des années à des sanctions internationales qui commencent à peser lourd sur son économie, le régime de Téhéran commence à s’agiter pour essayer d’inverser la tendance et reprendre la main sur la scène diplomatique. Après avoir menacé de fermer la détroit par où transite 40% du trafic mondial, voilà qu’ils ont fait un essai de missile longue portée couronné de succès. Israël est donc plus que jamais sous la menace directe des ogives iraniennes. Jusqu’à présent, Israël s’en remettait aux Etats Unis pour gérer la situation et assurer sa protection. Cependant, après des années de sanctions et de négociations infructueuses, Israël voyant le risque se rapprocher de ses frontières pourrait bien finir par décider de se défendre seul. Il ne serait en effet pas bien compliqué pour Tsahal d’anéantir un certain nombre de cibles en Iran.


La révolution de la Vodka


En ce moment en Russie, la jeunesse prépare la révolution de la Vodka. Et c’est Poutine qui va trinquer! Il ne le sait pas encore mais il est probable qu’il ne passera pas l’hiver. Il aurait mieux fait de ne pas soutenir autant les dictateurs du printemps arabe et notamment Bachar qui tiendra finalement peut être plus longtemps que lui… Lorsque l’on confisque au peuple ses droits essentiels, on s’expose inéluctablement à un départ rapide voire sanglant. C’est l’une des leçons de l’année 2011 et elle se vérifiera encore en 2012. Il reste encore pas mal de dictateurs au pouvoir qui n’ont rien à y faire, notamment au Maroc et en Algérie mais aussi dans un certain nombre de pays d’Afrique noire.


C’est une belle journée!


Je n’ai pas eu le temps de l’écrire jeudi mais quelle belle journée pour le monde! Il y eu d’abord la naissance de la fille de Nicolas et cerise sur le gâteau la disparition de Mouammar, tout un symbole! J’ai été un peu choqué par les images montrant Mouammar malmené puis sauvagement abattu. Cependant, je ne vais pas le pleurer. Il aurait mérité un procès en bonne et due forme pour passer en revue tous ses crimes mais cette justice aura eu au moins de le mérite d’être expéditive et transparente, pas comme la justice française… L’homme au pistolet d’or est disparu un jeudi d’octobre dans un conduit d’égout de Syrte. Quel destin grandiose pour ce tyran que de finir au milieu de la merde et des rats.


Abdel déraille


Ce qui est bien avec l’Algérie, c’est l’incroyable duplicité de son pouvoir. Bouteflika, c’est probablement la personne la plus opportuniste et versatile qui existe dans le cercle des dictateurs. Il passe son temps à tenter de tirer parti des situations. Après avoir été très longtemps en froid avec Kadhafi, voilà qu’il accueille maintenant à bras ouverts toute la famille. Pour le moment, on ne connaît pas le tarif de l’hospitalité mais avec Bouteflika, on peut imaginer qu’il va y avoir quelques zéros sur le chèque. A moins que Kadhafi ne possède quelques dossiers compromettants susceptibles de faire chuter Abdel.


Où est passé Mouammar?


Il semblerait que ce lâche de Mouammar ait laissé tomber les siens. Selon une rumeur persistante, il aurait franchi hier la frontière avec l’Algérie à bord d’un convoi de Mercedes Benz (allemandes donc) blindées. La rumeur ne dit pas si c’est la carrosserie des voitures qui blindée ou plutôt le coffre qui est « blindé » de lingots. Quoiqu’il en soit, si la rumeur est vérifiée, il est impensable qu’Abdel héberge Mouammar. L’Algérie ne saurait tolérer sur son sol la présence de ce chien. La solidarité entre dictateurs a ses limites et si Abdel ne veut pas finir ses jours dans les geôles du TPI avec Mouammar, il a intérêt à faciliter son arrestation et son extradition.


Les derniers jours de Kadhafi


Il ne fait maintenant plus l’ombre d’un doute que Mouammar va bientôt quitter le pouvoir par la petite porte. C’est une excellente nouvelle pour la démocratie et une très mauvaise nouvelle pour les derniers dictateurs de la région. Le prochain sur la liste des déchus est Bachar El Assad, puis suivront Abdel en Algérie et Momo au Maroc. Ainsi le pourtour méditerranéen sera pacifié durablement. J’espère que Mouammar va s’en sortir vivant. Cela permettrait de lui offrir un procès en bonne et due forme.


La catastropha!


Et voilà, une fois de plus, je n’ai pas été entendu! Madame Soleil vient d’être propulsée à la tête du FMI. On ne sait pas si c’est une manoeuvre de Sarkozy qui n’en pouvait plus de l’avoir au gouvernement. Je suis stupéfait de la manière dont elle est encensée par les médias. Elle n’était pas peu fière de son bilan ce soir et pourtant il n’a rien de reluisant. La balance du commerce extérieur français est au plus mal, le pays est surendetté et les entreprises n’ont pas vraiment regagné en compétitivité.


Mouammar passera t’il l’été au chaud?


On ne parle plus beaucoup de Mouammar ces derniers jours. Concombreespagnol oblige, les caméras se sont tournés vers la vilaine bactérie, comme si elle était plus nocive que Mouammar. Résultat, on se demande combien de temps cela va durer avec Mouammar. Est-ce qu’il va passer l’été au chaud dans son bunker? Au rythme où se remplissent les cellules du TPI ces derniers temps, il va bientôt falloir songer à faire une extension, il n’y aura plus de suites disponibles pour les VIP, ou du moins plus assez de personnel de chambre pour s’en occuper… Il faudra d’ailleurs prévoir du personnel masculin pour s’occuper de Tata Simone, une fois qu’elle aura quitté sa villa surveillée au nord de la Côte d’Ivoire. Mais bon pour revenir à Mouammar, il tient bon le lascar.


Et voilà!


Depuis le temps qu’on l’attendait, on peut dire que le boulanger aura mis du temps à sortir de la boulangerie. Après avoir roulé l’Afrique dans la farine pendant une décennie, Laurent Gbagbo a fini par déposer les armes et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il se retrouve maintenant dans un sale pétrin avec Tata Simone. Il va probablement avoir le droit à la cours pénale internationale avec tout ce que cela englobe, à moins que la Côte d’Ivoire nous rejoue le coup de la réconciliation nationale dont un certain nombre de pays d’Afrique ont le secret. On remet les compteurs à zéro, on oublie les morts et on continue à s’en foutre plein les poches pendant que le peuple crève la bouche ouverte… En tout cas, c’était marrant de le voir complètement ahuri dans sa chambre de l’hôtel du Golf hier sur LCI. Il avait un peu perdu de son aplomb… Même Tata Simone n’en menait pas large. Je suis aussi amusé de la polémique qui a suivi son arrestation.


Mouammar et Laurent sont dans un Gbagbo…


…qui tombe à l’eau? C’est la question que tout le monde se pose! Lequel va finir mangé tout cru par les crocodiles? Ce qui est sûr, c’est que Robert Mougabé peut préparer quelques chambres d’amis pour accueillir les dictateurs déchus. Personne ne peut dire qui sera le premier au rendez vous des raclures de l’humanité. Est ce que Mouammar se contentera de la suite royale ou il lui faudra une tente bien plantée?


S’il avait su…


Mouammar doit se mordre les doigts de ne pas avoir honoré son engagement d’acheter des Rafales à la France. Le Rafale, tu l’achètes ou il te renverse! Dans la guerre qui démarre, Dassault doit se frotter les mains. Les Rafales vont avoir la possibilité de démontrer toutes leurs capacités sur un terrain militaire. Depuis le temps qu’ils attendaient cela, c’est mieux que le salon du Bourget et cela devrait décider quelques dictatures sur le déclin à investir avant qu’il ne soit trop tard… Bon en même temps, il ne pouvait pas savoir que cela allait se terminer comme ça, c’était pas prévu. Je suis un peu amer de la réaction allemande dans cette affaire.


La France entre en guerre


Au moment où je parle, les rafales et les mirages de l’armée de l’air s’apprêteraient à décoller de leur base pour aller anéantir l’arsenal de Mouammar. Il est assez intéressant de voir comment Sarkozy a repris la main dans ce dossier, comme s’il devait se racheter une virginité vis à vis de l’opinion par rapport à Kadhafi. Ce qui est sûr, c’est qu’à un an des présidentielles, une guerre, c’est probablement ce qui pouvait lui arriver de mieux pour améliorer sa côté de popularité, à condition que cela soit rapide mais pas trop facile car à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Pour qu’il en retire un gros bénéfice politique, il faut donc qu’il y ait un peu d’action mais surtout pas trop de victimes françaises et civiles car sinon, cela se retournera contre lui. Mais regardez Bush, il a attaqué fort l’Irak, et hop réélu en 2004! Une guerre, c’est idéal pour la stabilité politique et la cohésion nationale à court terme.


Le Japon tremble…


…mais y a pas de sushis à se faire! En tout cas, c’est le message qu’on entend en boucle depuis 24 heures à la télévision. Il y a des fuites radioactives importantes, des risques de nouvelles explosions si les réacteurs à l’arrêt ne sont pas refroidisrapidement mais à part ça, tout va bien, le nuage radioactif s’arrêtera à Brest ou Strasbourg suivant le sens du vent, sans passer par la Polynésie protégée par son bouclier anti nucléaire… Franchement, je ne voudrais pas verser dans le catastrophisme mais ça sent vraiment pas bon cette histoire. Il faut dire que prévoir l’imprévisible, c’est toujours difficile. Mais là construire des centrales nucléaires en zone sismique, c’est un peu jouer avec le feu. C’est très facile à dire vu de France où la dernière fois que la Terre a tremblé, les bleus ont fait la grève dans le bus en Afrique du Sud.


Où est passé Mouammar?


C’est la question que tout le monde se pose. Le tyran libyen aurait fui le pays pour une destination inconnue, peut être en Amérique du Sud chez son ami Hugo Chavez ou en Afrique dans une autre dictature au devenir incertain. On s’interroge également sur le sort de ses bagages. Est ce que sa tente est bien arrivée à destination? Quid des barils de pétrole mis de côté ces derniers temps? En tout cas, sur ce coup là, Mouammar aura pris tout le monde de court.


Et de 2!


Finalement, le deuxième coup sera venu de l’Egypte! Moubarak a fini par abdiquer face à la pression populaire. Si tout le monde se félicite de son départ, la suite est très incertaine. L’Egypte, tenue d’une main de fer, était malgré tout l’un des pays les plus « ouverts » de la région en comparaison à l’Iran, la Syrie ou encore la Libye. Plusieurs scénarios sont désormais possibles localement. Le premier est de voir une certaine continuité dans l’appareil du pouvoir avec un soutien et une présence plus ou moins forte de l’armée.


Après la Tunisie, au tour de l’Algérie et du Maroc


J’appelle les peuples d’Algérie et du Maroc à se lever pour renverser leur pouvoir oppresseur qui depuis trop longtemps confisque leurs richesses et leur liberté! Vous ne devez plus accepter de laisser votre destin entre les mains de dictateurs violents dont les seuls objectifs sont le renforcement de leur pouvoir et l’augmentation de leur richesse, tout cela au détriment du peuple! Au Maroc, les opposants politiques sont régulièrement arrêtés et emprisonnés. La jeunesse est livrée à elle même, souvent obligée de se tourner vers le très lucratif traffic de canabis dont la production alimente l’Europe. A côté de cela, la famille royale a la main mise sur le pouvoir et les affaires depuis des décennies. La famille du roi serait parmis les plus riches de la planète selon le magazine Forbes.


Démocratie 1 – Dictature 0


L’ouverture du score est survenue plus vite que prévu. C’est Ben Ali, avec sa fuite précipitée, qui vient de permettre à l’équipe démocrate d’ouvrir le score! Le départ de Ben Ali, c’est la victoire de la rue, de la liberté et de la justice. Il n’aura pas tenu très longtemps. J’ai été assez surpris de sa fuite. Je suis tout aussi stupéfait de sa destination, l’Arabie Saoudite.


Sâle temps pour les démocrates amateurs


Il y a comme un vent de révolte en Afrique en ce moment. Tout est parti de la Côte d’Ivoire. Et maintenant, ce sont la Tunisie et l’Algérie qui sont en proie au soulèvement d’un peuple trop longtemps opprimé. C’est vraiment un sâle temps pour les démocrates amateurs que sont Laurent Gbagbo, Zine Ben Ali et Abdel Bouteflika. Maintenant, on va voir lequel va tomber le premier et lesquels finiront entre 4 planches ou à défaut sur la plage d’un paradis fiscal. Le moins en difficulté pour le moment est probablement Bouteflika.


Le Gbabo prend l’eau


Laurent Koudou Gbabo, né en 1945 dans le village de Mama, s’est autoproclamé président de la République en Côte d’Ivoire grâce à l’appui du conseil constitutionnel local, dirigé par l’un de ses proches, nommé à la tête de l’institution il y a quelques mois (c’est un peu gros mais bien joué). Evidemment, comme le verdict des urnes avait donné gagnant Alassane Ouattara, il y a un peu plus de 50% de déçus en Côte d’Ivoire. Et en Côte d’Ivoire, quand une grosse partie du peuple est déçue, cela amène souvent à la guerre civile. Il faut bien voir que Laurent Gbabo a un lourd passif politique. Si ce n’est pas le pire des dictateurs en poste en Afrique, il dispose malgré tout d’un parcours assez impressionnant. Je regardais hier la cérémonie d’investiture sur LCI.


Le Rafale part au Brésil


C’est historique, le Brésil vient se s’engager à acheter 36 Rafales à Dassault pour un montant total de 5 milliards d’euros. C’est la première fois qu’un pays étranger s’engage à acquérir l’avion militaire français. Plus de 20 ans après les premiers vols de démonstration et près de dix ans après sa mise en service, la France parvient enfin à signer une première commande à l’export. Il faut rappeler que jusqu’à présent, il n’y avait que l’armée française qui était cliente de l’avion. A terme, le Rafale est censé remplacer tous les avions actuellement utilisés par l’aviation militaire et la marine nationale. Le contingent s’élèvera alors à près de 290 unités.


Le coût de la liberté…


Au petit jeu de la libération d’otages politiques, la France risque une nouvelle de payer le prix fort. Clotilde Reiss, enseignante française à Ispahan, a eu le tort de participer à une manifestation de soutien au candidat malheureux des récentes élections présidentielles. Les autorités iraniennes profitent de cette aubaine. Ils organisent un procès dont on connaît déjà l’issue afin de forcer la France à engager des discussions sur un certain nombre de sujets sensibles comme le nucléaire. En clair, la libération de Clotilde Reiss va représenter une carotte. Je vois déjà Nicolas Sarkozy ou Bernard Kouchner allant dans quelques mois à Téhéran pour récupérer Clotilde Reiss tandis que par derrière, l’Irannégociera la suspension des sanctions sur son programme nucléaire voire peut être même des accords de coopération avec Areva.


Le bourbier afghan


Alors que la France vient de connaître sa 29e victime militaire en Afghanistan, on s’interroge de plus en plus sur l’utilité de la présence militaire sur place. En fait, le commandement militaire se trouve face à une situation des plus complexes. Les talibans ont de nouveau tissé des liens avec les populations locales. Ils occupent également une grande partie du terrain au Pakistan voisin où la situation est explosive. Dans ces conditions, quelle stratégie adopter pour amener cette région sur la voie de la démocratie? Un autre fléau ronge aujourd’hui l’Afghanistan : celui de la corruption.


Ils sont forts ces américains!


Jugez en plutôt sur la vidéo ci-dessous. On y voit Barack Obama entouré de son vice président, d’Henry Louis Gates Jr et le sergent James Crowley. Il y a une dizaine de jours, une vive polémique avait secoué l’amérique lorsque Barack Obama avait qualifié de « stupide » l’arrestation de son ami Henry Louis Gates Jr, universitaire. L’arrestation par le sergent Crowley est entourée d’un certain flou, les déclarations de l’universitaire et du sergent étant différentes. Le parti pris d’Obama dans cette affaire n’a pas beaucoup plu à la police qui s’est sentie « lâchée ». Geste fort et intelligent, Barack Obama a invité les deux protagonistes de l’affaire à venir boire une bière en sa compagnie à la Maison Blanche.


A quoi joue Pyonyang?


La Corée du Nord a procédé la nuit dernière à un essai nucléaire sous marin en violation de toutes les conventions internationales. Du coup, toute la communauté internationale s’étouffe. Au petit jeu de la menace nucléaire, je me demande si Pyonyang ne serait pas en train d’essayer de tirer la couverture à lui. En effet, l’Iran qui occupait régulièrement le devant de la scène du théâtre de la menace nucléaire depuis quelques années semble disposé à entrer sur la voie de la discussion avec les Etats Unis. Il est probable qu’à terme l’Iran retire un certain nombre de bénéfices de ces discussions. Pyonyang n’entend pas rester isolé et utilise donc probablement cet essai pour entretenir la menace.


L’Iran et l’occident


Mardi soir, alors que j’allais me coucher vers 23h30, j’allume la télévision pour zapper. Je tombe sur France 3 sur un reportage sur l’Iran. Le ton particulier du reportage me pousse à le regarder. Au bout de quelques minutes, je suis captivé. Je vais donc tenter de vous résumer mes deux dernières fins de soirées devant France 3. Février 2009, c’est pour l’Iran une date anniversaire, celle des 30 ans de la Révolution Islamique qui a vu la chute du Chah d’Iran et l’arrivée au pouvoir de l’Ayatollah Rouhollah Mousavi Khomeini, après un exil en France à Neauphle-le-Château.


Merci George!


George Bush aura marqué les Etats Unis par ce que l’on pourrait appeler ses busheries! La vidéo ci-dessous reprend quelques spécimens bien choisis : Il restera à jamais comme l’un des pires présidents des Etats Unis. Lorsque l’on regarde dans quel état il rend la planète huit ans après en avoir pris le contrôle, le bilan est catastrophique. Il a le génocide irakien sur les mains. Que dire de la situation au Proche Orient qu’il a laissé pourrir? En ce qui concerne la situation climatique, il a joué la sourde oreille.


Historique!


Barack H. Obama est devenu mardi le 44e président des Etats Unis d’Amérique. J’ai suivi la retransmission de la cérémonie à la télévision. J’ai trouvé que c’était très émouvant. C’est dommage que l’on n’organise pas le même genre de cérémonial en France. La passation de pouvoir se résume malheureusement dans notre pays à un simple balais de 607 et une descente des Champs Elysées devant quelques touristes se demandant qui est cet homme qui sort la main pour les saluer… Concernant cette retransmission, j’étais un peu étonné de la présence de Rama Yade et Christine Lagarde sur le plateau.


Gaza…


J’ai tellement écrit sur Gaza depuis trois ans et demi que je ne sais plus quoi dire que le sujet. Je suis lassé de ce conflit qui n’en finit pas. Je ne vais donc pas trop m’étendre sur le sujet, une fois n’est pas coutume. Je crois fondamentalement que la riposte d’Israël est légitime. Le Hamas harcèle Israël depuis des années telle la mouche qui tourne autour de la tête de l’Ours, il fallait bien qu’à un moment ou un autre, la mouche se prenne un coup de patte. D’un autre côté, on peut difficilement s’en prendre au peuple palestinien qui a mis le Hamas au pouvoir.


La France fait ce qu’elle veut!


Les chinois ne sont pas contents que Nicolas Sarkozy ait rencontré le Dalaï Lama. Ils oublient que la France est un pays libre et démocratique où chacun fait ce qu’il veut. Ce n’est pas la Chine qui va nous dicter notre conduite. S’ils ne sont pas contents, ils peuvent très bien boycotter les produits français, ils ont plus à perdre que nous dans cette affaire. Dans les échanges Chine-France, la balance commerciale est largement en faveur de la Chine qui exporte massivement ses produits low cost poor quality en France. S’ils ne veulent plus de nos Airbus et de nos parfums, c’est pas très grave, on les vendra à d’autres, ce ne sont pas les clients qui manquent pour ce genre de produits.


Bush fait son mea culpa


Chose rare dans l’histoire pour un homme de pouvoir du niveau de Bush, il vient de faire un mea culpa sur les erreurs de sa présidence. Il reconnaît notamment que la guerre en Irak était une « erreur stratégique ». Il fait même de cette erreur le plus grand regret de sa présidence. Cette erreur d’appréciation sur la réelle menace que constituait alors Saddam Hussein pour les Etats Unis aura quand même coûté la vie à des centaines de milliers d’irakiens et plusieurs milliers de soldats américains, sans compter les milliards de dollars engloutis dans la guerre. Au final, ça fait cher l’erreur d’appréciation! Il n’en est pas moins que c’est une qualité que de savoir reconnaître ses erreurs.


Barack Obama largement élu à la Maison Blanche


C’est donc sans surprise Barack Obama, natif d’Honolulu (Hawaï), qui prendra le 20 janvier possession de son mandat de 44e président des Etats Unis d’Amérique. Conformément aux 200 derniers sondages réalisés, il a largement emporté l’élection américaine en dépassant allègrement les 300 grands électeurs. Je pense que c’est une bonne nouvelle pour la planète. Nous allons entrer dans une nouvelle ère. C’en est fini du temps des cowboys texans à la W. Les médias insistent aujourd’hui sur la grande ouverture d’esprit des américains qui ont élu une personne de couleur mais pour moi, c’est avant tout un homme charismatique et compétent qui a été élu.


Veillée d’armes …ou aurore attendue?


Je passe la parole à l’éminent Hadrien pour une petite note sur l’élection américaine. Mc Cain ou…Obama. J’entends d’ici les commentateurs d’après coup: « je l’avais bien dit! ». Personnellement, j’aime cette attente de l’événement, cet espoir mêlé de crainte, ce moment magique avant que le rideau se lève, ce pont mouvant et émouvant jeté, entre le passé et l’avenir, sur le temps qui s’envole. Mc Cain, c’est l’image du passé (un passé personnel honorable, certes!


Obama ou McCain?


Nous y sommes presque, j’ai envie de dire enfin! Depuis le début de l’année, on aura été abreuvés comme jamais par les élections présidentielles américaines et je commençais un peu à saturer de voir chaque soir les mêmes refrains au journal télévisé faisant le compte rendu des meetings du jour : « Ladies and gentlemen, the next president of the United States, … ». Comme tous les européens, je suis bien entendu pour Obama. Je n’ai pas creusé en profondeur le programme des deux car je n’aurai pas à voter mardi n’étant pas américain mais Obama bénéficie d’un coefficient de sympathie largement supérieur à McCain. McCain fait vraiment penser à l’américain intégriste prêt à dégainer. Même s’il s’en défend, il est dans la droite lignée de Bush et le monde ne veut plus de cette politique impérialiste.


C’est après la guerre qu’on compte les morts


Actuellement, le monde est secoué par une crise financière, c’est une véritable purge du système bancaire qui est en train de se produire. Ce n’est jamais drôle mais je ne vais pas pleurer sur le sort de ces analystes financiers qui passent leur temps à faire et défaire le cours de bourse de certaines entreprises les mettant ainsi en grande difficulté parfois pour des raisons infondées. Le plus grave, c’est de voir que certains analystes étaient payés pour orienter leurs analyses. On comprend vite pourquoi. En effet, quoi de mieux pour une entreprise A que de faire chuter le cours de bourse de son concurrent B? En faisant cela, il oblige B à prendre des mesures pour faire remonter ce cours de bourse afin de satisfaire les actionnaires.


A vous les gains, et vous les pertes…


Depuis deux semaines, le monde du capitalisme et de la finance a été secoué par la panique. Au final, tout va bien ou presque puisqu’il n’y a eu que des dollars de perdus. Comme le contribuable américain est là pour payer l’addition, finalement, il n’y a que des dommages collatéraux dans cette affaire. Moi je le trouve cool le contribuable américain. Il est prêt à faire un chèque de 700 milliards de dollars sans sourciller parce que quelques organismes financiers ont flambé avec un argent qu’ils n’avaient pas. Vous me direz, c’est toujours plus facile de jouer avec l’argent des autres et c’est bien le problème.


Pauvres journalistes…


En ce moment, la presse française traîne vraiment dans le caniveau. Entre Paris Match qui publie des photos des taliban et Le Canard Enchaîné qui relance régulièrement la polémique sur les conditions de la mort des dix soldats français, cela ne vole vraiment pas haut. C’est à se demander s’ils prennent l’opinion publique pour des demeurés. Je me demande quel est le but recherché par ceux qui créent la polémique? Est ce que l’on souhaite nous démontrer que les taliban sont d’abominables terroristes? Est ce que brusquement parce que des soldats français auraient été égorgés les taliban obtiendraient le statut de grands méchants de l’humanité alors qu’auparavant, comme ils avaient juste tiré sur l’envahisseur, ce n’étaient que de valeureux guerriers qui défendaient leur terre?


Mon plan de paix pour le Proche Orient


Dans les interminables négociations de paix au Proche Orient, on voit bien que la question de Jérusalem est un point majeur de divergences. C’est pourquoi je propose de solder la question de Jérusalem une bonne fois pour toutes en plaçant la ville sous administration internationale. Elle bénéficierait d’un statut particulier, ne serait ni une ville israélienne, ni une ville palestinienne mais une ville internationale où chacun pourrait se rendre et circuler librement. La sécurité y serait assurée par des casques bleus de l’ONU. Cette idée reprend un peu celle de la résolution 181 de l’ONU adoptée en 1947 qui prévoyait un statut indépendant pour Jérusalem. Cela me semble être une idée sage, équitable et non partisane.


Morts pour la liberté


Hier, la France a découvert que la guerre pouvait tuer. J’étais assez stupéfait des commentaires dans les médias à la radio et à la télévision. Je ne sais pas si le but est de monter l’opinion publique contre les choix du gouvernement mais certaines personnes débarquent complètement. Ils croyaient peut être que la traque des talibans n’était pas vraiment dangereuse. Et puis voilà, 10 soldats sont tombés au combat et brusquement l’émotion s’empare de l’opinion publique. Je suis moi aussi touché par ces morts mais je n’irai pas crier au scandale.


Sarkozy ramène la paix


Nicolas Sarkozy vient une fois de plus de marquer des points au niveau de la communauté internationale. On le sait très proche de Vladimir Poutine. Nul doute que cette proximité a été très utile pour obtenir un accord de paix dans le conflit qui oppose la Russie à la Géorgie depuis quelques jours. Finalement, dans cette triste affaire qui aura eu pour conséquence la destruction de nombreuses villes géorgiennes et des milliers de pertes civiles, c’est le président géorgien qui a mal joué. Il aurait mieux d’utiliser la voie diplomatique pour avancer dans le règlement du statut de l’Ossétie du Sud. Il fallait être bien naïf pour penser que Moscou allait rester les bras croisés sans rien faire.


Que faire de Mugabe?


Depuis plusieurs semaines, les projecteurs sont tournés vers le Zimbabwe. Quand j’étais petit, j’aimais bien ce nom « Zimbabwe ». Je trouvais que cela avait un côté très exotique et lointain. En fait, quand on y regarde de plus près, le Zimbabwe est soumis depuis des années à l’une des dictatures les plus dures de la planète sous l’emprise de Robert Mugabe, qui ne veut pas lâcher le pouvoir malgré son âge avancé. En ce moment, le Zimbabwe organise des élections présidentielles. Seulement voilà, ce ne sont pas vraiment des élections puisque le vote importe peu.


Bill Gates à la retraite


C’était aujourd’hui le dernier jour de Bill Gates en tant que salarié de Microsoft! Il se contentera désormais de siéger au board de MS. J’ai une profonde admiration pour Bill Gates. Il est incontestablement un visionnaire technologique couplé d’un redoutable sens des affaires. Il est le père de l’informatique moderne. Microsoft est probablement l’une des plus belles réussites dans l’industrie high tech avec Dell et Cisco.


Obama enfin!


Cela sera Barack Obama qui représentera le parti démocrate à l’élection présidentielle américaine à la fin de l’année. Après des mois d’une interminable bataille face à Hillary Clinton, Barack Obama est venu à bout de l’ex première dame des Etats Unis. Il affrontera donc John McCain, le candidat républicain. Je suis content que cela soit terminé car je commençais à être un peu fatigué d’entendre parler tous les jours de ce processus interminable.


Avant/Après Nargis…


Le site de la Nasa montre deux photos de la Birmanie avant et après le passage du cyclone Nargis. Comme vous pouvez le voir, c’est assez spectaculaire. Le site de la Nasa offre des photos en très haute résolution qui permettent de voir de près l’avancée de la mer sur les terres.


D’Auschwitz à Gaza


Israël fête en ce moment l’anniversaire des 60 ans de la création de son Etat en 1948. J’ai vu avec intérêt l’autre soir une émission sur M6 intitulée « d’Auschwitz à Jérusalem ». Cette émission racontait l’évolution de la situation du peuple juif depuis les années 20 avec la montée du nazisme et le sionisme. Je suis sûr que beaucoup de gens ignorent l’origine du conflit qui se joue à l’heure actuelle en Palestine. Faisons donc un petit retour en arrière. Nous sommes alors dans les années 20, la communauté juive est très présente en Europe de l’est (Pologne, Russie) et dans une moindre proportion en Europe de l’ouest (Allemagne, France).


La faim du pétrole


En ce moment, les médias se font l’écho de la crise alimentaire qui touche un certain nombre de pays. Qui est responsable de cette crise? Les biocarburants bien sûr! Car depuis que certains pays soutiennent activement l’agriculture dédiée à la production de biocarburants, il y a bien entendu moins d’agriculture pour le reste et du coup, il y a une pénurie sur le marché et les prix augmentent. Voilà un raisonnement simpliste comme je les aime. Le problème, c’est que tout le monde ou presque y croit.


Face au Tibet, l’Irak n’a plus la côte


Il faut bien remarquer qu’aujourd’hui, dans l’échelle des martyrs, il vaut mieux être un moine tibétain qu’un civil irakien, c’est beaucoup plus populaire. Est-ce que dans l’inconscient collectif, le Tibet a une place sacrée et l’on se dit : « quand on touche aux moines, on touche à la paix et la religion alors qu’un irakien de plus ou de moins, cela ne change plus grand chose vu le nombre qui sont morts depuis cinq ans ». Chaque jour, il y a bien plus de morts en Irak qu’au Tibet. Pourtant, on ne parle plus beaucoup de l’Irak et je ne me souviens pas d’avoir entendu une telle émotion pour l’Irak dans l’opinion publique et les médias que celle soulevée depuis quelques jours par le Tibet. Il est sûr que l’Irak ne va pas organiser les Jeux Olympiques de si tôt mais bon, est ce qu’il faut les JOs pour que l’on s’intéresse à un peuple? Le plus ennuyeux avec la guerre en Irak, c’est qu’on n’en voit pas l’issue.


La démocratie ne se prescrit pas…


Une fois de plus, la démonstration est faite que la démocratie ne se prescrit pas. Bien que les jeux olympiques arrivent, la Chine ne fait preuve d’aucune retenue vis à vis du Tibet réprimant avec violence et fracas la révolte des opprimés. Le CIO imaginait probablement qu’en donnant les JO à Pékin, ils permettraient à la Chine de faire un grand pas vers le chemin de la démocratie. Je pense que c’était une grossière erreur. Pourquoi pas donner les JO à l’Iran, l’Irak ou l’Afghanistan pendant qu’on y est? Je ne suis pas pour un boycott, je pense que cela serait faire trop d’honneur à la Chine.


Et voilà!


A trop jouer avec le feu, la France risque bien de se retrouver engagée malgré elle dans un conflit majeur en Amérique du Sud. Depuis la mort du numéro 2 des FARC, la Colombie pointe du doigt le Venezuela qui aurait largement financé l’organisation terroriste. Il est vrai que c’est très malin de la part de Chavez. Quoi de mieux pour déstabiliser le pouvoir colombien et donc les Etats Unis en lutte avec le trafic de drogue que de subventionner les groupes terroristes. Du moment que cela ne se sait pas, tout va bien. C’est un peu comme si on apprenait que Ben Laden avait été subventionné par le pouvoir américain pour créer la peur et justifier une intervention dans des pays disposant de gros stocks de pétrole.


A propos du Kosovo


En ce moment, l’attention de la communauté internationale se focalise sur le Kosovo, petite province enclavée entre l’Albanie, le Monténégro, la Macédoine et la Serbie, qui s’est déclarée indépendante récemment. J’ai été très intéressé de voir la réaction des différents pays, et notamment celle des pays confrontés en leur sein à des velléités séparatistes comme l’Espagne, Chypre ou la Russie qui ont refusé de reconnaître cette indépendance qui est pourtant une indépendance de fait puisque le Kosovo est passé sous administration internationale depuis des années avec la présence militaire de la KFOR. Et puis, il y a ces pays plus courageux comme la Belgique, l’Irlande, la Turquie ou le Sénégal qui ont reconnu ou vont reconnaître l’indépendance du Kosovo malgré la présence de groupuscules séparatistes dans leur pays. Je comprends que certains pays puissent avoir quelques difficultés à valider l’indépendance d’un Etat alors que certaines régions au sein même de leurs frontières souhaitent le même destin mais je crois que chaque situation est unique. Il y a un historique, une souffrance, des tensions, une identité et une incapacité à vivre ensemble de manière sereine. Bref, lorsque l’histoire a créé une situation telle que la seule solution est l’indépendance, alors il faut mieux l’accepter.


Le coup de grâce


Le président tchadien Idriss Déby serait prêt à gracier les six français de l’Arche de Zoé qui avaient été condamnés à 8 ans de travaux forcés au Tchad (peine traduite en droit français en huit ans de prison fin janvier). En fait, tout cela ressemble à un geste de bonne volonté diplomatique à destination de la France dans une période où le pouvoir tchadien est très menacé par les rebelles. Le coût de ce geste pour la France? Le déploiement rapide d’une force internationale, la protection militaire ainsi qu’un appui diplomatique sans failles pour le pouvoir en place. Au delà du fait que je trouve malsain de se livrer à un tel marchandage diplomatique, j’ai un peu l’impression que la France se fait escroquer sur ce coup là. Est ce que le président tchadien est vraiment digne de recevoir tout ce support?


La crise


Après plusieurs années de hausse continue, les différentes bourses plongent depuis le début de l’année. Sommes nous à l’aube d’un krach? Pas sûr mais il semblerait en tout cas que le ralentissement de la croissance mondiale soit une réalité. Le CAC 40 cède près de 15% depuis le début de l’année, c’est quand même assez impressionnant en 3 semaines d’activité. Je m’arrête là dans l’analyse financière n’étant pas d’une compétence exceptionnelle sur le sujet…


Damas à la masse


Nicolas Sarkozy a récemment indiqué que la France cesserait ses contacts avec la Syrie tant que le Liban ne bénéficierait pas d’un président de consensus. En réponse, Damas annonce qu’elle cesse sa coopération avec la France sur la crise libanaise. Pour être clair, Sarko a dit : « je raccroche le téléphone » et en réponse la Syrie dit : « il n’y a plus personne au bout du téléphone donc je raccroche ». Je doute pourtant que cela soit très efficace comme mode de fonctionnement et je pense que des contacts discrets restent établis entre les deux pays. J’en veux pour preuve que la France n’a pas rappelé son ambassadeur à Damas et vice versa pour la Syrie avec son ambassadeur à Paris. Au délà du jeu diplomatique, la crise reste profonde au Liban et je me demande si Nicolas Sarkozy n’a pas rompu les contacts avec Damas, au moins de manière officielle, en préparation à une tension beaucoup plus forte des relations dans la région, notamment avec Téhéran qui est accusé de tirer les ficelles au Liban avec le soutien de Damas mais également de développer l’arme nucléaire.


Qui a tué Bhutto?


Benazir Bhutto est morte hier à l’âge de 54 ans lors d’un attentat au Pakistan. Elle était de retour dans son pays depuis quelques semaines seulement après un exil forcé de huit années. Elle allait participer aux élections législatives début janvier. Elle était rentrée au pays pour créer une alliance avec Pervez Musharraf, l’actuel président, mais ce projet avait tourné court. Elle était menacée depuis son retour. Elle représentait un réel danger pour Musharraf, de plus en plus contesté au sein de son pays, comme sur la scène internationale mais également pour les terroristes islamistes qui ont fait de la région leur base arrière depuis des années.


3 ans déjà…


Il y a trois ans, un terrible tsunami dévastait les côtes de plusieurs pays en Asie entraînant ainsi la disparition de plusieurs centaines de milliers de personnes. Est ce qu’une telle catastrophe pourrait se reproduire aujourd’hui? Peut être, sûrement, certainement, pourquoi pas, aucune chance. Personne ne connait vraiment la réponse en fait. 2007 aura été l’année de l’environnement. J’ai le sentiment que l’environnement est devenu une vraie cause d’inquiétude pour une majorité de citoyens.


Eteignez la lumière!


Voici une petite photo de notre belle planète la nuit trouvée sur le site de la Nasa. Comme vous pouvez le voir, il y a des endroits plus « éclairés » que d’autres :


Du calme Bernard!


Bernard Kouchner a fait le contraire de ce que l’on attend d’un ministre des affaires étrangères en jetant un pavé dans la mare à propos de l’Iran. Je pense qu’il ferait mieux de s’employer à oeuvrer dans l’ombre, à jouer son rôle de diplomate plutôt que de faire des déclarations fracassantes à la radio qui ne servent absolument à rien. J’aime bien le côté entier et direct de Bernard Kouchner mais bon, là il a dérapé. Cela ne remet pas en cause ses grandes qualités mais il devrait réfléchir un peu plus avant de parler. La France n’est pas prête à prendre la tête d’une guerre contre l’Iran comme les Etats Unis l’ont fait contre l’Irak il y a 4 ans. Nous avons déjà assez de chats à fouetter comme cela en France comme à l’étranger sans aller se mettre dans un pétrin que l’on peut éviter en utilisant la voie diplomatique.


Ban Ki-Boom!


Ban Ki-Moon, le secrétaire générale de l’ONU, était en Irak cette semaine. Une roquette Katioucha s’est abattue non loin de l’endroit où il donnait une conférence de presse. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessous, il est loin de perdre son calme, impressionnant…


Hamid Karzaï sur LCI


C’est passé relativement inaperçu dans l’actualité. Hamid Karzaï, le président afghan, était hier en France. Il a donné une interview à l’excellent journaliste de LCI, Vincent Hervouët, qui anime le journal du monde chaque soir. J’aime beaucoup ce journal car il donne une autre ouverture sur l’actualité, c’est très factuel, dénué de commentaires inutiles. Je vous propose d’aller voir la vidéo de l’interview d’Hamid Karzaï sur le site de LCI. C’est assez stupéfiant.


4 ans déjà…


Il y a 4 ans, les Etats Unis de W décidaient de se lancer dans la grande offensive contre le régime de Saddam Hussein en Irak. Depuis, des centaines de milliers de civils irakiens ont trouvé la mort, plus de 3.200 GIs sont morts et Saddam a été pendu. Que reste t’il aujourd’hui aux irakiens? A part l’espoir, pas grand chose à mon avis. Ils avaient un régime tyrannique, ils ont au quotidien la violence et les attentats, bref le chaos total.


Face 2 Face project


Le Face 2 Face project a un but simple : mettre les palestiniens et les israéliens face à face au Proche Orient pour leur montrer qu’ils ne sont pas si différents que cela. Ils ont réalisé cela de manière simple, en prenant des photos des uns et des autres et en les collant sur le mur de séparation en Cisjordanie. Je trouve que c’est une excellente initiative, pleine d’humour mais aussi de réalisme. Vous en saurez plus en regardant la vidéo ci-dessous.


Vidéo de la mort de Saddam Hussein


La vidéo de la mort de Saddam Hussein, j’ai décidé de ne pas la diffuser sur ce blog. Si vous souhaitez la voir, c’est ici. Il est toujours délicat d’apprécier la nécessité de la mort d’un homme. Est ce que sa mort permettra d’apaiser l’Irak? Je ne le crois pas. Est ce que sa mort permettra de cicatriser les blessures de ceux qui ont été victimes de son régime?


Le sang des Gemayel a encore coulé


Hier, Pierre Gemayel était assassiné à Beyrouth. C’est le 5e membre de la famille Gemayel à disparaître en quelques années dans un attentat. Ce soir, sur France 3, j’ai vu un interview d’Amine Gemayel, le père de Pierre mais aussi l’ancien président de la République libanaise. J’ai été très touché par la grande dignité d’Amine Gemayel. Lui qui doit avoir le coeur transpercé par la douleur n’exprime aucune haîne. Quelle grande leçon de vie qu’il donne là à la communauté internationale.


A quoi joue la Corée?


La Corée du Nord aurait procédé hier à un essai nucléaire. Je me demande à quoi joue la Corée? Est ce que la Corée du Nord veut faire peur au reste du monde? Est ce que la Corée veut arriver première avant l’Iran dans la liste des pays à calmer sur le front du nucléaire? Quoiqu’il en soit, il faut réagir vite et fermement. Le régime nord coréen est une dictature qui menace la stabilité régionale et mondiale, il ne faut pas tolérer cela plus longtemps.


L’Iran mène la danse


Un an après, l’Iran fait toujours danser la communauté internationale qui n’arrive pas à se mettre d’accord sur des mesures pour contraindre l’Iran à cesser l’enrichissement d’uranium. En fait, si l’on analyse de plus près la situation, on se rend vite compte que ces dernières années, W a malgré lui renforcé de manière irréversible le régime des mollahs. Comment? Tout simplement en anéantissant les deux principaux ennemis de l’Iran dans la région : les Talibans puis Saddam Hussein. Les Talibans et Saddam constituaient deux menaces pour l’Iran. Aujourd’hui, l’Iran n’a plus de menace directe à ses frontières.


Paix mes frères


Mon appel n’y est probablement pas pour grand chose mais les armes se sont tues et le silence paisible est enfin de retour au sud Liban. Difficile de dire comment va évoluer le rapport de force entre Israël et le monde arabe à présent. D’un côté le Hezbollah se sent renforcé bien que le Liban soit à genoux. D’un autre côté, Israël a l’impression d’avoir perdu la guerre ou tout du moins de ne pas avoir désarmé le Hezbollah. Est ce que tout cela ne va pas aiguiser l’apétit de certains dictateurs pour se lancer dans une croisade meutrière contre Israël? Je ne l’espère pas car les civils, des deux côtés, ont assez trinqué!


Cease Fire!


Yesterday, I made a call for an immediate cease fire in Middle East in french. Since it hasn’t yet been relayed, I am today translating it in english, peace voice needs to be heard! You just need to add your name at the bottom of this call and copy it on your blog, the ultimate goal being to create a virtual chain to put pressure on world masters. « Middle East friends, Once again, a little flash created a fire in the region. Many signs make me think that the fire could spread into the region if an immediate cease fire isn’t quickly passed. There aren’t two solutions to this crisis.


Cessez le feu!


Aujourd’hui, je lance un appel solennel pour un cessez le feu immédiat au Proche Orient. N’hésitez pas à le relayer, il faut que la voix de la paix soit entendue! Vous n’avez qu’à ajouter votre nom en bas et faire une copie sur votre blog, le but étant de créer une chaîne virtuelle qui s’impose aux dirigeants. « Amis du Proche Orient, Une fois de plus, une étincelle a mis le feu à la région. Plusieurs signes laissent à penser que l’embrasement pourrait se généraliser si un cessez le feu n’est pas adopté rapidement. Il n’y a pas deux solutions à cette crise.


Dommages collatéraux…


La guerre Israël – Hezbollah qui détruit actuellement le Liban va déboucher sur une catastrophe écologique en plus de la catastrophe humanitaire en cours. En effet, un réservoir de mazout bombardé au Liban aurait déversé 15.000 tonnes de mazout dans la mer. 70 des 220 Kms de côtes libanaises sont souillées. Ceci m’amène à une question, était ce bien nécessaire? Je ne crois pas que la Méditerranée ait agressé Israël…


La logique du pire


Alors que Douste-Blabla s’agite dans son coin pour trouver une solution diplomatique à la crise Israël-Hezbollah, une fois de plus, W et les Etats-Unis soutiennent la logique militaire, la logique du pire, celle qui entraîne des dommages collatéraux. W croit connaître tellement bien le monde qu’il se permet de se lancer dans une redistribution générale des cartes. Après l’Afghanistan et l’Irak, il soutient la logique militaire croyant qu’elle aboutira à une paix durable. Une fois de plus, il se plante. Il a déjà oublié ses échecs cuisants en Afghanistan et en Irak. Si l’anéantissement du Hezbollah passe par la destruction du Liban, je crois que c’est un très mauvais calcul à moyen terme.


Pendant ce temps là…


Le Liban brûle, Israël a peur et pendant ce temps là : L’Iran continue de mener la communauté internationale en bâteau sur le dossier du nucléaire; La Corée du Nord joue avec les nerfs des pays asiatiques qui se demandent quand un missile nord coréen va tomber par « erreur » sur leur territoire; Il y a toujours plus de victimes civiles chaque jour en Irak mais bon au bout de trois ans, c’est devenu « banal » pour les médias (mais pas pour moi); Dominique Voynet sera la candidate verte grâce à 57 voix de plus que son rival Yves Cochet lors des primaires du parti écolo. Vous me direz avec Cochet aux manettes, la calèche verte aurait pris un bon départ mais bon la voie nette, c’est pas mal aussi; Le prix du pétrole flambe mais ce n’est pas lié à tout cela, il aurait flambé quoiqu’il arrive. Ceci dit, on continue de faire un plein à moins de 2€ en Iran.


Je vous déteste mais soignez moi bien!


Le président algérien Abdelaziz Bouteflika est à Paris pour un suivi médical à l’hôpital militaire du Val de Grâce. Voici les mots qui sortaient de la bouche du même il y a quelques jours : « La France a commis un génocide de l’identité algérienne ». Ce que l’on peut dire, c’est qu’il est très habile pour faire le grand écart. S’il a des problèmes médicaux, il n’a aucun scrupule et aucun problème de souplesse intellectuelle. Je suis absolument consterné, c’est un manque profond de dignité et de respect de sa part. Comment ose t’il venir se faire soigner dans notre pays alors qu’il nous crache dessus régulièrement.


Cela va encore durer longtemps?


Pendant combien de temps est ce que l’Irak va continuer à être déchiré par la guerre? Difficile de le dire, encore plus de l’envisager. Je pense que nos jeunes étudiants qui manifestent depuis des semaines contre le CPE devraient songer à la situation et l’avenir de leurs homologues irakiens. Cela leur permettrait de mettre de l’eau dans leur vin. Enfin bon, tout cela est bien triste, il est grand temps que Bush s’en aille et que le problème irakien soit traité sérieusement et globalement par de vrais diplomates pragmatiques et conscients.


Victoire du Hamas : la paix en danger?


Après la victoire du Hamas aux élections palestinienes, on assiste partout dans le monde à une levée de bouclier. Il est vrai que le Hamas n’est pas un parti politique comme les autres. Il s’est construit sur des idées radicales. Certains de ses membres ont du sang sur les mains. Maintenant, il faut bien voir que les résultats de ces élections sont au moins autant la défaite du Fatah que la victoire du Hamas. Je ne crois pas à une adhésion massive de la population palestiniene aux idées radicales du Hamas.


Sharon : le repenti foudroyé sur le chemin de la paix


Ariel Sharon, le premier ministre Israélien, a été foudroyé la nuit dernière par une attaque cérébrale. Il se trouve actuellement entre la vie et la mort mais vu l’importance des dommages, il est peu probable qu’il retrouve toute sa santé. Je ne reviendrai pas sur son passé, suffisamment ont écrit dessus. Entre les morts et la provocation, ce n’est pas très rose. Depuis quelques années, Sharon avait été touché par une certaine grâce qui l’enmenait petit à petit sur le chemin de la paix avec La Palestine, comme si ce chemin s’imposait enfin comme le seul possible pour ce guerrier. Je ne sais pas encore mesurer l’impact d’une disparition prématurée de Sharon sur le processus de paix au Proche Orient mais ce qui est sûr, c’est qu’il est probablement le seul en ce moment capable d’imposer des décisions à une branche extrême de son pays tout en maintenant une pression suffisante sur les radicaux palestiniens pour garantir un certain équilibre dans la poudrière.


Tsunami : un an déjà


Le 26 décembre 2004, un tsunami touchait plusieurs pays d’Asie et d’Afrique. 230.000 personnes dont 95 français perdaient la vie dans cette catastrophe. Un an après, les pays touchés se relèvent peu à peu mais le traumatisme reste grand.


2.000 GIs tués en Irak


Le 2000ème GI vient d’être tué en Irak. Ce triste nombre vient nous rappeler la violence qui déchire ce pays depuis la chute de Saddam Hussein. Les chiffres sur les pertes civiles irakiennes sont plus flous mais il y aurait plusieurs dizaines de milliers de morts depuis mars 2003 et l’invasion américaine. Aussi bien côté américain que côté irakien, cela fait bien cher payé pour un espoir de démocratie qui me semble aujourd’hui encore très lointaine.


L’Irak vote démocratiquement


La démocratie s’installe petit à petit en Irak et c’est peut être la seule bonne nouvelle pour ce pays depuis bien longtemps. Hier, les Irakiens ont voté pour leur constitution. Celle-ci permettra de définir le cadre de la future démocratie irakienne. Elle est donc très importante dans un pays partagé entre ses différentes communautés. Pour une fois, les attentats ne sont pas venus troubler cette journée. On ne connaîtra pas les résultats de ce vote avant plusieurs jours mais d’après Condoleeza Rice, le « oui » devrait l’emporter.


Le prix Nobel de la paix 2005 décerné à Mohamed ElBaradeï et l’AIEA


Ce matin, le comité Nobel norvégien a décidé de décerner le prix nobel de la paix 2005 à l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique) et à son directeur général, l’Egyptien Mohamed ElBaradeï. Ce prix a une résonnance particulière puisque cette année correspond au 60ème anniversaire du largage des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki. Ce choix vient couronner l’action de l’AIEA pour le non détournement de l’énergie nucléaire à des fins militaires. On se souvient du rôle de Mohamed ElBaradeï en 2003 en Irak. Il avait alors démontré l’absence d’armes de destruction massive. Je suis très heureux de ce choix.


L’ONU a 60 ans, vive l’ONU!


L’Organisation des Nations Unies (ONU), née à la fin de la deuxième guerre mondiale, fête ses 60 ans. La 60ème assemblée générale se déroule actuellement à New York. C’est pour moi l’occasion de souligner le rôle de cette organisation dans le monde. Elle est sur tous les terrains de conflits pour maintenir la paix, s’interposer entre les peuples en guerre et offrir un soutien logistique aux ONG humanitaires.


Qui mène l’insurrection en Irak?


Hier soir, j’ai regardé l’émission « Enquête exclusive » sur M6 à 22h45. C’était la première de cette nouvelle émission. L’enquête était consacrée à l’insurrection en Irak, à ses racines et à ses dirigeants supposés. C’était très intéressant. On y comprenait que le terrorisme qui touche cette région a des origines très variées. En effet, on y retrouve un terrorisme réactif lié au sentiment d’invasion américain mais pas forcément profondément ancré dans une idéologie religieuse.


Pourquoi les avions s’écrasent?


Je pense que vous aurez probablement remarqué l’incroyable série macabre qui touche l’aviation en ce moment. En effet, depuis l’accident à Toronto où par miracle, personne n’a été tué, plusieurs avions se sont écrasés en Italie, en Grèce, au Vénézuela puis ce matin au Pérou. De nombreuses victimes ont perdu la vie dans ces différents accidents. Si toute la lumière n’a pas été faite, il semblerait que des défaillances mécaniques soient à l’origine de plusieurs de ces accidents. Après une telle série, et aussi étonnant que cela puisse sembler, il faut rappeler que l’avion est le moyen de transport le plus sécurisé, loin devant la voiture avec un nombre de tués par rapport au nombre de voyageurs sensiblement inférieur. Conclusion, vous pouvez continuer à prendre l’avion mais ouvrez les deux yeux quand vous choisissez votre compagnie aérienne car certaines semblent moins sûres que d’autres!


Quand la conscience américaine s’éveille…


Selon un sondage à paraître dans le numéro de septembre de Foreign Affairs, six américains sur dix s’inquièteraient de la situation en Irak et de l’issue de la guerre. 75% des américains craignent que les Etats Unis perdent la confiance des pays amis. 66% pensent que le reste du monde a une perception négative des Etats Unis. Une majorité d’américains pense désormais que l’administration Bush a délibérément menti sur l’arsenal irakien pour déclencher la guerre. Bref, la conscience américaine est en train de s’éveiller et il y a fort à parier que Bush ne va pas pouvoir rester embourbé encore longtemps dans le bourbier irakien. L’heure de rendre des comptes a sonné.


Après l’Afghanistan et l’Irak, au tour de l’Iran


Comme vous le savez peut être, l’Iran vient tout juste de reprendre ses activités d’enrichissement d’uranium. Selon les experts, ceci devrait leur permettre de posséder la bombe nucléaire d’ici quelques années. Il n’en fallait pas plus pour que W prévienne qu’un recours à la force pour stopper immédiatement ces activités était tout à fait possible. D’un point de vue stratégique, c’est relativement simple, l’Iran est enclavé entre l’Irak et l’Afghanistan où les troupes américaines sont déjà massivement déployées. Un envahissement de l’Iran pourrait donc intervenir rapidement. Maintenant, si on fait un petit bilan des différentes actions militaires de W depuis le 11 septembre 2001, c’est plutôt sombre.


L’inde sous l’eau : 850 victimes


Le déluge qui a touché cette semaine l’ouest de l’Inde et notamment la région de Bombay a fait 850 morts. Rien que dans la journée de Mardi, ce sont 94 centimètres de pluie qui sont tombés. Le résultat de ces précipitations est catastrophique : rues inondées, glissements de terrain. L’Inde, c’est loin mais 850 morts, cela reste 850 morts, cela fait 10 fois les attentats en Egypte ou presque 20 fois ceux de Londres… La comparaison s’arrête là, le climat est le plus grand danger pour l’homme, il faut en prendre conscience.


Le monde proche de l’explosion?


Après le chaos qui a touché Londres depuis le début du mois, c’est au tour de l’Egypte d’être frappée aujourd’hui. Au moins 80 personnes seraient mortes dans les attentats du jour. Quand on songe à ce qui se passe chaque jour en Irak, à l’instabilité au Liban, en Palestine, on peut s’interroger sur l’ampleur de la réaction en chaîne créée par W lorsqu’il a décidé d’envahir l’Irak. Je ne sais pas quand tout cela va s’arrêter. Sans vouloir faire d’amalgame ou anticiper sur les responsabilités des différents attentats, il est tout de même troublant de voir ce qui se passe en ce moment.


Le jour où la pauvreté fera partie de l’histoire


Voici un petit coup de projecteur sur la campagne « One« . Cette campagne a pour but de lutter contre la pauvreté et le SIDA dans le monde. Différentes actions sont possibles (cliquez sur la bannière pour aller voir le site, je précise que je ne touche aucune rémunération au clic). Vous pouvez aussi voir le clip de la campagne publicitaire sur le site de Sun : http://www.sun.com/one/


Le G8 annonce une annulation de la dette des pays pauvres


Un mois avant le sommet du G8 à Gleneagles, depuis Londres, les ministres des finances des pays du G8 ont annoncé l’effacement immédiat de la dette des pays pauvres pour un montant de 40 milliards de dollars. Ceci correspond à l’annulation de 100% de la dette des pays très endettés. Cet accord prévoit que 18 pays bénéficient de l’annulation de leur dette envers le Fond Monétaire International (FMI), la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement. Ces pays sont les suivants : Bénin, Burkina Faso, Bolivie, Ethiopie, Ghana, Guyana, Honduras, Madagascar, Mali, Mauritanie, Mozambique, Nicaragua, Niger; Rwanda, Sénégal, Tanzanie, Ouganda et Zambie. Dans les deux ans à venir, une vingtaine d’autres pays pourraient bénéficier de la même mesure. Bien entendu, ceci n’est pas une opération blanche et les pays riches vont devoir rembourser le FMI et les autres organismes, on efface pas une dette par le simple pouvoir du Saint Esprit.


Annan au Darfour


Le secrétaire général de l’ONU Kofi Annan, en visite au Darfour samedi dans un camp de réfugiés, a été accueilli par des récits de viols et de meurtres et par des civils en colère dans un camp de déplacés de cette région de l’ouest du Soudan ravagée par la guerre civile. Le camp abrite plus de 100.000 personnes forcées de fuir leurs maisons en raison du conflit opposant depuis février 2003 les forces gouvernementales aux rebelles membres d’ethnies noires, et qui, selon les estimations, a déjà fait entre 180.000 et 300.000 morts. Je souhaitais donner un coup de projecteur sur cette région agitée du globe où bien plus de personnes meurent qu’en Irak mais dont on ne parle presque jamais.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier