Articles sur 'bulle immobilière'

L’explosion de la bulle immobilière


C’est désormais une réalité, largement accentuée ces dernières semaines par la crise financière internationale, la bulle immobilière est en train d’exploser en France. Hier soir, j’ai regardé un reportage à ce sujet sur France 2 qui démontrait l’ampleur d’un phénomène dont l’ampleur n’avait visiblement pas été anticipée par les professionnels du secteur ce qui montre sa soudaineté et sa brutalité. Ainsi, on voyait un promoteur, incapable de terminer ses chantiers et de livrer les appartements vendus des mois auparavant faute d’une trésorerie suffisante pour régler les entrepreneurs. Ce manque de trésorerie était dû à un stock important d’appartements invendus, preuve que la crise n’avait pas été anticipée. Autre point, tout aussi dramatique, celui des personnes prises dans l’engrenage des crédits relais qui se retrouvent avec deux biens à rembourser. Là encore, on voyait leur désarroi face aux agents immobiliers leur conseillant de casser les prix pour réussir enfin à vendre leur bien.


L’expulseur expulsé


J’ai vu un reportage relativement surréaliste hier sur M6. Il traitait des expulsions en France. On y voyait une personne propriétaire d’une maison en région parisienne qu’elle louait. Depuis des mois, son locataire ne payait plus le loyer et ne répondait pas à ses appels. Cette personne propriétaire louait par ailleurs un logement en province. Faute de toucher les loyers sur la maison dont elle était propriétaire, elle se retrouvait dans l’incapacité de payer le sien et une procédure d’expulsion était en cours.


La faillite du dispositif « De Robien »


Vous avez sûrement entendu parler du fameux dispositif « De Robien ». Il permet de bénéficier d’un crédit d’impôts si vous louez un bien neuf avec un loyer encadré pendant les neuf années suivant sa construction. Lorsque la loi a été votée il y a quelques années, la crise de l’immobilier était au plus haut. Ce dispositif d’urgence devait permettre de mettre rapidement sur le marché des biens neufs à des loyers limités. Le problème est que comme tout dispositif, il a des failles et un certain nombre de promoteurs peu scrupuleux ont surfé sur la vague de la crise immobilière pour sur-vendre des biens dans des régions ne souffrant pas vraiment d’une pénurie. Il y avait ce soir dans l’émission « envoyé spécial » sur France 2 un reportage sur le sujet.


La baisse continue


C’est le troisième mois consécutif de baisse pour les prix des appartements en France. C’est désormais une certitude, nous sommes bien face à un éclatement de la bulle immobilière. Je vous invite à lire la lettre de conjoncture de la FNAIM pour le mois de septembre 2007. Espérons que la baisse continue et s’accentue.


La baisse continue


Deuxième mois consécutif de chute pour les prix de l’immobilier en France, c’est ce que confirme la lettre de conjoncture de la FNAIM. Nous sommes donc bien face à un début d’explosion de la bulle immobilière. J’espère que la baisse va continuer et que les loyers vont suivre cette tendance de manière naturelle. Sinon, pour rester dans l’immobilier, je voyais l’autre jour un reportage sur les HLMs sur France 2. On y voyait notamment comment se faisait l’attribution des logements en commission. C’était vraiment très drôle.


L’explosion de la bulle


J’ai envie de dire : « enfin! ». Les prix de l’immobilier en France ont atteint des sommets en 2007. Depuis Juillet 2007, la baisse est amorcée comme l’indique la lettre de conjoncture de la FNAIM sur le sujet. Ceci est très révélateur d’une tendance forte. A une période où le marché de l’immobilier est naturellement dynamisé par une demande importante du fait des mutations de fin d’année scolaire, cette baisse est le début du dégonflement attendu de la bulle immobilière.


Crise du logement : Le laxisme de l’état français


Les incendies récents qui ont touché la capitale viennent mettre en lumière de manière dramatique une crise profonde du logement en France. Depuis des décennies, l’Etat français a fait preuve d’un laxisme coupable en matière de logement. Le programme de renouvellement nécessaire du parc immobilier n’a jamais été mis en place de manière sérieuse. Du coup, on se retrouve aujourd’hui face à une situation d’urgence. Je trouve la position des hommes politiques face à cette situation plus que détestable. Au lieu de se renvoyer la balle et de s’accuser mutuellement d’être responsables de cet état de fait, ils feraient mieux de faire un mea culpa collectif et de prendre la situation en main.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier