Articles sur 'Johnny Hallyday'

La boulette de Johnny Hallyday


Ah Johnny, je l’adore, il est tellement drôle. L’autre jour, il était en concert à Saint Etienne et il leur dit plusieurs fois « quelle joie d’être avec vous ce soir à Clermont Ferrand ». Heureusement, son guitariste lui rappelle vite fait qu’ils sont à Saint Etienne ce soir là. Vous me direz, Saint Etienne – Clermont Ferrand, c’est pas le bout du monde. C’est pas comme s’il avait dit : « quelle joie d’être avec vous à Saint Barth ce soir! ».


Immense Johnny!


Hier soir, Johnny Halliday était dans le journal de Claire Chazal. Cela faisait bien longtemps qu’on ne l’avait plus vu et entendu. J’ai été très touché par sa sincérité dans cette interview. Johnny, on sent qu’il a un grand coeur et que beaucoup de vautours en ont bien profité. On découvre aussi qu’il a connu une très grande traversée du désert après son comma il y a un peu plus d’un an. Johnny n’avait alors plus de voix et surtout plus le feu sacré.


Courage Johnny!


Alors qu’il est encore plongé dans un coma artificiel, je souhaite témoigner à Johnny Hallyday toute mon admiration et mon affection. Johnny Hallyday, c’est un monument vivant en France. Je ne souhaite pas qu’il rejoigne l’inventaire du patrimoine des monuments historiques. Cette année a déjà été très lourde avec la perte de Michael Jackson, il ne faudrait pas que Jojo vienne allonger la liste. Johnny Hallyday, c’est une force la nature. Il suffit de voir ses concerts pour s’en rendre compte.


Extraordinaire Johnny Hallyday!


J’ai regardé hier soir le concert de Johnny Hallyday sur TF1 (tout en aillant un oeil rivé sur la Ligue 1 afin de m’assurer que Bordeaux ne faisait pas de faux pas). Johnny a tout simplement été grandiose, une fois de plus! Ah quel talent ce Jojo! Une fois n’est pas coutume, les arrangements musicaux étaient relativement légers par rapport à la version studio. Il y avait un peu d’harmonica (qu’on avait du mal à entendre) et quelques cuivres mais sinon pas grand chose d’original et ce n’est pas plus mal. Je suis toujours impressionné par la forme de Johnny.


Johnny Hallyday – Diego


C’est dimanche et comme je ne suis pas payé double le dimanche (même pas simple d’ailleurs), je vais juste vous faire profiter d’une petite vidéo que j’ai trouvé sur youtube. Il s’agit d’une reprise au piano de l’excellente chanson composée par Michel Berger et reprise par France Gall puis Johnny Hallyday qui donna à cette chanson une dimension nouvelle.


Johnny, encore et toujours!


Vous vous souvenez de cette petite perle. J’en ai trouvé une autre. Johnny est interviewé par Claire Chazal dans le journal de TF1 à propos des joueurs de l’équipe de France de football. Encore une fois, Johnny avait probablement un peu trop profité du buffet dans la loge…


Jean-Philippe


Hier soir, je suis allé voir le film « Jean-Philippe » sorti mercredi dernier dans toutes les bonnes salles. Je ne suis pas un fan de Johnny Hallyday dans le sens où je n’achète pas tous ses CDs. Par contre, je l’ai vu une fois sur scène et c’est vrai qu’il déchire. Il est vraiment énorme et j’ai beaucoup de respect pour le mythe qu’il représente et ce qu’il dégage. En plus, il est né le même jour que moi, le 15 juin, cela nous fait un point commun. J’aime bien aussi Fabrice Luchini.


Johnny est joyeux!


Je suis tombé sur cette petite perle sur le blog de Babas. Il est vraiment trop fort notre Johnny national. Il est interviewé sur France 3 à l’occasion de son dernier film « Jean-Philippe » qui sort mercredi prochain. Je pense que je vais aller voir le film car cela a l’air très drôle. En attendant, n’hésitez pas à visionner l’interview, c’est énorme! En prime, Luchini qui en fait aussi pas mal.


Quartier VIP


Ce film raconte l’histoire d’un patron emprisonné pour malversations qui va utiliser les matons pour agir sur le monde extérieur. Johnny colle tout à fait au rôle du maton triste, sinistre et un peu filou. Son duo avec Pascal Légitimus n’est pas sans rappeler les années « inconnus ». François Berléand est parfait dans le rôle patron pourri qui veut se venger de l’humanité. Quand à Valéria Bruni-Tedeschi, la femme de Berléand dans le film, elle reprend un classique de la femme délaissée qui veut s’émanciper. Cela n’est pas la première fois qu’elle joue ce genre de rôles et elle s’en sort bien.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier