Articles sur 'Tibet'

La France fait ce qu’elle veut!

Les chinois ne sont pas contents que Nicolas Sarkozy ait rencontré le Dalaï Lama. Ils oublient que la France est un pays libre et démocratique où chacun fait ce qu’il veut. Ce n’est pas la Chine qui va nous dicter notre conduite. S’ils ne sont pas contents, ils peuvent très bien boycotter les produits français, ils ont plus à perdre que nous dans cette affaire. Dans les échanges Chine-France, la balance commerciale est largement en faveur de la Chine qui exporte massivement ses produits low cost poor quality en France. S’ils ne veulent plus de nos Airbus et de nos parfums, c’est pas très grave, on les vendra à d’autres, ce ne sont pas les clients qui manquent pour ce genre de produits.


L’art du bonheur

Je viens tout juste d’achever la lecture de l’art du bonheur, un livre d’entretiens entre Tenzin Gyatso, 14e Dalaï Lama, et Howard Cutler, un psychiatre américain. Ce livre est très certainement l’un des livres qui m’ait le plus intéressé. Je ne suis pas un grand lecteur, je lis très peu. Il m’aura donc fallu plusieurs années pour venir à bout des 300 pages de ce livre qui aborde de multiples dimensions psychologiques de l’individu. Rassurez vous, j’ai lu d’autres livres entre temps. Dans l’art du bonheur, Howard Cutler et le Dalaï Lama confrontent la vision occidentale d’un certain nombre de traits de caractère avec la vision bouddhiste.


Face au Tibet, l’Irak n’a plus la côte

Il faut bien remarquer qu’aujourd’hui, dans l’échelle des martyrs, il vaut mieux être un moine tibétain qu’un civil irakien, c’est beaucoup plus populaire. Est-ce que dans l’inconscient collectif, le Tibet a une place sacrée et l’on se dit : « quand on touche aux moines, on touche à la paix et la religion alors qu’un irakien de plus ou de moins, cela ne change plus grand chose vu le nombre qui sont morts depuis cinq ans ». Chaque jour, il y a bien plus de morts en Irak qu’au Tibet. Pourtant, on ne parle plus beaucoup de l’Irak et je ne me souviens pas d’avoir entendu une telle émotion pour l’Irak dans l’opinion publique et les médias que celle soulevée depuis quelques jours par le Tibet. Il est sûr que l’Irak ne va pas organiser les Jeux Olympiques de si tôt mais bon, est ce qu’il faut les JOs pour que l’on s’intéresse à un peuple? Le plus ennuyeux avec la guerre en Irak, c’est qu’on n’en voit pas l’issue.


Le Tibet selon Mélenchon

Grandiose, une interview de Jean-Luc Mélenchon qui s’enflamme sur le Tibet et tacle Robert Ménard. Une fois n’est pas coutume, je me sens relativement proche de son point de vue, au moins sur le fait qu’il ne faut pas tout mélanger et que certains profitent de cette opportunité pour se faire une bonne publicité. Après sur l’indépendance du Tibet, c’est probablement plus complexe et il faut des négociations internationales pour trancher.


Flamme sans frontières

La flamme olympique est aujourd’hui à Paris. Quelques guignols ont décidé de troubler la fête dans le but de dénoncer les problèmes entre le gouvernement Chinois et le Tibet. En tête de ces guignols, on retrouve bien entendu RSF et plus étonnant, des élus verts. Je suis particulièrement choqué que des élus du peuple se livrent à des actes violents. Ainsi, Mireille Ferri, vice présidente du Conseil régional d’Ile de France, a été interpellée par les forces de l’ordre alors qu’elle se dirigeait vers la flamme munie d’un extincteur. Peu avant, Sylvain Garel, élu vert du conseil de Paris, a tenté d’arracher la flamme des mains de Stéphane Diagana.


La démocratie ne se prescrit pas…

Une fois de plus, la démonstration est faite que la démocratie ne se prescrit pas. Bien que les jeux olympiques arrivent, la Chine ne fait preuve d’aucune retenue vis à vis du Tibet réprimant avec violence et fracas la révolte des opprimés. Le CIO imaginait probablement qu’en donnant les JO à Pékin, ils permettraient à la Chine de faire un grand pas vers le chemin de la démocratie. Je pense que c’était une grossière erreur. Pourquoi pas donner les JO à l’Iran, l’Irak ou l’Afghanistan pendant qu’on y est? Je ne suis pas pour un boycott, je pense que cela serait faire trop d’honneur à la Chine.


Quelle semaine!

C’est la première grande journée de mobilisation aujourd’hui depuis l’élection de Nicolas Sarkozy en mai 2007. Le résultat me semble relativement mitigé. J’ai l’impression que les gens se sont tellement organisés pour ne pas pâtir de cette grève que finalement, le bordel engendré sur les routes est relativement limité si j’en crois les médias. Et puis, il y a ce secret de Polichinelle qui est enfin révélé au grand jour : Nicolas et Cécilia, c’est fini! Je ne ferai pas de commentaires sur cette séparation. Je pense qu’il est difficile pour un couple de survivre à l’épreuve des hautes responsabilités en politique.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier