Articles sur 'USA'

Ils sont forts ces américains!

Jugez en plutôt sur la vidéo ci-dessous. On y voit Barack Obama entouré de son vice président, d’Henry Louis Gates Jr et le sergent James Crowley. Il y a une dizaine de jours, une vive polémique avait secoué l’amérique lorsque Barack Obama avait qualifié de « stupide » l’arrestation de son ami Henry Louis Gates Jr, universitaire. L’arrestation par le sergent Crowley est entourée d’un certain flou, les déclarations de l’universitaire et du sergent étant différentes. Le parti pris d’Obama dans cette affaire n’a pas beaucoup plu à la police qui s’est sentie « lâchée ». Geste fort et intelligent, Barack Obama a invité les deux protagonistes de l’affaire à venir boire une bière en sa compagnie à la Maison Blanche.


L’Iran et l’occident

Mardi soir, alors que j’allais me coucher vers 23h30, j’allume la télévision pour zapper. Je tombe sur France 3 sur un reportage sur l’Iran. Le ton particulier du reportage me pousse à le regarder. Au bout de quelques minutes, je suis captivé. Je vais donc tenter de vous résumer mes deux dernières fins de soirées devant France 3. Février 2009, c’est pour l’Iran une date anniversaire, celle des 30 ans de la Révolution Islamique qui a vu la chute du Chah d’Iran et l’arrivée au pouvoir de l’Ayatollah Rouhollah Mousavi Khomeini, après un exil en France à Neauphle-le-Château.


Merci George!

George Bush aura marqué les Etats Unis par ce que l’on pourrait appeler ses busheries! La vidéo ci-dessous reprend quelques spécimens bien choisis : Il restera à jamais comme l’un des pires présidents des Etats Unis. Lorsque l’on regarde dans quel état il rend la planète huit ans après en avoir pris le contrôle, le bilan est catastrophique. Il a le génocide irakien sur les mains. Que dire de la situation au Proche Orient qu’il a laissé pourrir? En ce qui concerne la situation climatique, il a joué la sourde oreille.


Historique!

Barack H. Obama est devenu mardi le 44e président des Etats Unis d’Amérique. J’ai suivi la retransmission de la cérémonie à la télévision. J’ai trouvé que c’était très émouvant. C’est dommage que l’on n’organise pas le même genre de cérémonial en France. La passation de pouvoir se résume malheureusement dans notre pays à un simple balais de 607 et une descente des Champs Elysées devant quelques touristes se demandant qui est cet homme qui sort la main pour les saluer… Concernant cette retransmission, j’étais un peu étonné de la présence de Rama Yade et Christine Lagarde sur le plateau.


Bush fait son mea culpa

Chose rare dans l’histoire pour un homme de pouvoir du niveau de Bush, il vient de faire un mea culpa sur les erreurs de sa présidence. Il reconnaît notamment que la guerre en Irak était une « erreur stratégique ». Il fait même de cette erreur le plus grand regret de sa présidence. Cette erreur d’appréciation sur la réelle menace que constituait alors Saddam Hussein pour les Etats Unis aura quand même coûté la vie à des centaines de milliers d’irakiens et plusieurs milliers de soldats américains, sans compter les milliards de dollars engloutis dans la guerre. Au final, ça fait cher l’erreur d’appréciation! Il n’en est pas moins que c’est une qualité que de savoir reconnaître ses erreurs.


Barack Obama largement élu à la Maison Blanche

C’est donc sans surprise Barack Obama, natif d’Honolulu (Hawaï), qui prendra le 20 janvier possession de son mandat de 44e président des Etats Unis d’Amérique. Conformément aux 200 derniers sondages réalisés, il a largement emporté l’élection américaine en dépassant allègrement les 300 grands électeurs. Je pense que c’est une bonne nouvelle pour la planète. Nous allons entrer dans une nouvelle ère. C’en est fini du temps des cowboys texans à la W. Les médias insistent aujourd’hui sur la grande ouverture d’esprit des américains qui ont élu une personne de couleur mais pour moi, c’est avant tout un homme charismatique et compétent qui a été élu.


Veillée d’armes …ou aurore attendue?

Je passe la parole à l’éminent Hadrien pour une petite note sur l’élection américaine. Mc Cain ou…Obama. J’entends d’ici les commentateurs d’après coup: « je l’avais bien dit! ». Personnellement, j’aime cette attente de l’événement, cet espoir mêlé de crainte, ce moment magique avant que le rideau se lève, ce pont mouvant et émouvant jeté, entre le passé et l’avenir, sur le temps qui s’envole. Mc Cain, c’est l’image du passé (un passé personnel honorable, certes!


Obama ou McCain?

Nous y sommes presque, j’ai envie de dire enfin! Depuis le début de l’année, on aura été abreuvés comme jamais par les élections présidentielles américaines et je commençais un peu à saturer de voir chaque soir les mêmes refrains au journal télévisé faisant le compte rendu des meetings du jour : « Ladies and gentlemen, the next president of the United States, … ». Comme tous les européens, je suis bien entendu pour Obama. Je n’ai pas creusé en profondeur le programme des deux car je n’aurai pas à voter mardi n’étant pas américain mais Obama bénéficie d’un coefficient de sympathie largement supérieur à McCain. McCain fait vraiment penser à l’américain intégriste prêt à dégainer. Même s’il s’en défend, il est dans la droite lignée de Bush et le monde ne veut plus de cette politique impérialiste.


Obama enfin!

Cela sera Barack Obama qui représentera le parti démocrate à l’élection présidentielle américaine à la fin de l’année. Après des mois d’une interminable bataille face à Hillary Clinton, Barack Obama est venu à bout de l’ex première dame des Etats Unis. Il affrontera donc John McCain, le candidat républicain. Je suis content que cela soit terminé car je commençais à être un peu fatigué d’entendre parler tous les jours de ce processus interminable.


Quelle semaine!

C’est la première grande journée de mobilisation aujourd’hui depuis l’élection de Nicolas Sarkozy en mai 2007. Le résultat me semble relativement mitigé. J’ai l’impression que les gens se sont tellement organisés pour ne pas pâtir de cette grève que finalement, le bordel engendré sur les routes est relativement limité si j’en crois les médias. Et puis, il y a ce secret de Polichinelle qui est enfin révélé au grand jour : Nicolas et Cécilia, c’est fini! Je ne ferai pas de commentaires sur cette séparation. Je pense qu’il est difficile pour un couple de survivre à l’épreuve des hautes responsabilités en politique.


4 ans déjà…

Il y a 4 ans, les Etats Unis de W décidaient de se lancer dans la grande offensive contre le régime de Saddam Hussein en Irak. Depuis, des centaines de milliers de civils irakiens ont trouvé la mort, plus de 3.200 GIs sont morts et Saddam a été pendu. Que reste t’il aujourd’hui aux irakiens? A part l’espoir, pas grand chose à mon avis. Ils avaient un régime tyrannique, ils ont au quotidien la violence et les attentats, bref le chaos total.


L’Iran mène la danse

Un an après, l’Iran fait toujours danser la communauté internationale qui n’arrive pas à se mettre d’accord sur des mesures pour contraindre l’Iran à cesser l’enrichissement d’uranium. En fait, si l’on analyse de plus près la situation, on se rend vite compte que ces dernières années, W a malgré lui renforcé de manière irréversible le régime des mollahs. Comment? Tout simplement en anéantissant les deux principaux ennemis de l’Iran dans la région : les Talibans puis Saddam Hussein. Les Talibans et Saddam constituaient deux menaces pour l’Iran. Aujourd’hui, l’Iran n’a plus de menace directe à ses frontières.


La logique du pire

Alors que Douste-Blabla s’agite dans son coin pour trouver une solution diplomatique à la crise Israël-Hezbollah, une fois de plus, W et les Etats-Unis soutiennent la logique militaire, la logique du pire, celle qui entraîne des dommages collatéraux. W croit connaître tellement bien le monde qu’il se permet de se lancer dans une redistribution générale des cartes. Après l’Afghanistan et l’Irak, il soutient la logique militaire croyant qu’elle aboutira à une paix durable. Une fois de plus, il se plante. Il a déjà oublié ses échecs cuisants en Afghanistan et en Irak. Si l’anéantissement du Hezbollah passe par la destruction du Liban, je crois que c’est un très mauvais calcul à moyen terme.


Moussaoui condamné à vie

Moussaoui a été condamné à la prison à vie sans possibilité de libération anticipée. Sa mère crie au scandale, elle regrette « que la France n’ait pas fait son devoir ». Moi je regrette que cette mère de famille n’ait pas fait son devoir. Il me semble que l’éducation d’un enfant appartient autant aux parents qu’au pays où il vit. Je trouve ses propos absolument odieux. Elle bafoue la mémoire des victimes.


Cela va encore durer longtemps?

Pendant combien de temps est ce que l’Irak va continuer à être déchiré par la guerre? Difficile de le dire, encore plus de l’envisager. Je pense que nos jeunes étudiants qui manifestent depuis des semaines contre le CPE devraient songer à la situation et l’avenir de leurs homologues irakiens. Cela leur permettrait de mettre de l’eau dans leur vin. Enfin bon, tout cela est bien triste, il est grand temps que Bush s’en aille et que le problème irakien soit traité sérieusement et globalement par de vrais diplomates pragmatiques et conscients.


Quand la conscience américaine s’éveille…

Selon un sondage à paraître dans le numéro de septembre de Foreign Affairs, six américains sur dix s’inquièteraient de la situation en Irak et de l’issue de la guerre. 75% des américains craignent que les Etats Unis perdent la confiance des pays amis. 66% pensent que le reste du monde a une perception négative des Etats Unis. Une majorité d’américains pense désormais que l’administration Bush a délibérément menti sur l’arsenal irakien pour déclencher la guerre. Bref, la conscience américaine est en train de s’éveiller et il y a fort à parier que Bush ne va pas pouvoir rester embourbé encore longtemps dans le bourbier irakien. L’heure de rendre des comptes a sonné.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier