Articles sur 'vote'

Analyse des résultats du second tour

S’il est de bon ton républicain de reconnaître la victoire de François Hollande, il est normal d’en décoder les raisons. François Hollande a été élu avec un peu plus de 17,8 millions de voix. J’avais dit qu’il faudrait autour de 18 millions de voix pour passer, j’avais vu juste! En fait, Sarkozy a perdu à cause du faible report de voix de Marine Le Pen. Une grosse partie de l’électorat de Marine Le Pen a suivi sa consigne de voter blanc. Ce sont ces voix qui manquent au final à Sarkozy puisqu’il y a eu 2,150,000 millions de votes blancs dont une grosse partie d’électeurs de Marine Le Pen.


La rage au ventre

Ce soir, la victoire nous a été volée par une association de malfaiteurs menée par le PS avec le soutien des médias et des syndicats. Soyons clairs, François Hollande n’a pas fait une grande campagne, il s’est contenté d’occuper le terrain et de faire des petites blagues pour taper sur Sarkozy mais sur le fond, il a été transparent. En revanche, les médias ont fait un formidable travail d’intoxication intellectuelle et de propagande pour défoncer le bilan de Sarkozy, avec une mention spéciale pour Edwy Plenel. Depuis 5 ans, les médias, les syndicats et le PS n’ont eu de cesse de taper sur Sarkozy dans le seul but de bloquer sa politique et d’empêcher les réformes nécessaires. Un certain nombre de français ont fini par être sensibles aux sirènes d’une gauche qui a toujours beaucoup promi mais n’a jamais tenu ses promesses. J’ai la rage car j’ai le sentiment que la gauche n’a pas gagné sur son programme mais sur sa capacité à démonter Sarkozy.


Forte mobilisation!

Je suis allé voter de bonne heure ce matin et j’ai été très impressionné par la mobilisation. J’y suis allé à la même heure pour pouvoir me faire une bonne idée de la situation et il y avait 2,5 fois plus de monde. J’ai fait la queue pendant 30 minutes avant de pouvoir voter à 10h30 du matin! Maintenant la journée va être longue pour attendre les premières estimations! Je touche du bois.


Un fusil à deux coups…

Dimanche, l’élection sera très importante car elle va donner une orientation forte. Cependant, si par malheur, François Mollande venait à passer, il y aura un troisième tour avec les élections législatives. Et là, cela sera une autre paire de manches pour les socialistes. Car ils sont loins d’avoir la majorité et pour renverser la balance, il faudra sortir autre chose que les pseudos dossiers de Kadhafi… Bref, si on perd dimanche, c’est triste car Sarkozy n’aura vraiment pas mérité cela mais il y aura un second coup! La bataille des législatives risque de donner lieu à de gros règlements de compte à gauche car je suis pas sûr que EELV le désert supporte l’affront de l’accord signé avec Aubry mais pour lequel Mollande ne se sent pas engagé. A gauche, la parole ne vaut que dans l’oreille de ceux qui l’écoutent… Dimanche, je pense que le score sera bien plus serré que tous les sondages n’ont pu le dire.


Le droit de vote des étrangers

La gauche défend depuis des années la mise en place du droit de vote aux élections locales pour les étrangers. Cette mesure témoigne d’un clientélisme forcené. En effet, un étranger qui obtiendrait le droit de vote grâce à la gauche, toujours plus généreuse avec les étrangers, votera naturellement pour la gauche. C’est une manière de créer un nouvel électorat favorable, un peu sur le même modèle que celui imposé à Paris par Delanoë qui a massivement créé des HLM, important ainsi dans Paris des électeurs acquis à la gauche caviar. Personnellement, je suis contre le vote des étrangers et ce quelque soit l’élection. Si un étranger veut voter en France, il doit s’intégrer et obtenir la nationalité française, c’est le seul moyen légal et acceptable.


A voté!

Voilà j’ai voté! Je me suis précipité ce matin au bureau de vote! Il y avait une affluence modérée mais bon il était encore tôt. Il y avait une personne âgée qui filmait l’urne avec une vieille caméra, comme si c’était la première ou la dernière fois qu’il voyait cela. Ca n’a pas manqué de me rappeler l’importance de voter. Dans le monde, de nombreux peuples n’ont pas cette grande liberté.


Nouvelle défaite pour Martine Aubry

On nous promettait depuis des mois un tsunami, un grand chelem. Le grand chelem, on l’a eu mais c’était en rugby la veille au stade de France, pas pour le parti socialiste. Martine Aubry subit un nouveau revers électoral de poids après les élections européennes puisqu’elle perd deux régions par rapport au bilan socialiste précédent : la Réunion et le Languedoc-Roussillon. J’ai été très amusé par le discours décalé de Georges Frêche qui appelle à un renouvellement de la politique. Je suis bien d’accord avec lui, il serait bon de commencer à renouveler, à commencer par lui car la date de péremption est largement dépassée en ce qui le concerne. Pareil pour Marie-Georges Buffet qui nous ressert très courageusement son discours éculé sur l’interdiction des licenciements et des délocalisations.


Le premier tour des élections régionales

Après le premier tour des élections régionales, une chose est sûre, ce n’est pas le tsunami annoncé qui devait submerger la droite. Bien au contraire, puisqu’il est probable qu’après le second tour, le PS détiendra moins de régions qu’il n’en a aujourd’hui. Le PS se prend une baffe monumentale en Languedoc-Roussillon où la candidate du parti arrive péniblement à 6% alors que le sortant Frêche dépasse les 37%… Il y a pas mal d’enseignements à retirer de ce scrutin : La percée du FN qui revient en force, largement au dessus des 10%, près des 20% dans certaines régions. Ceux qui voulaient occulter le débat sur l’identité nationale entendront peut être le message cette fois-ci… Le modulateur démodulateur de François Bayrou ne tourne plus qu’à 2,4Kb/s. Avec moins de 5% des votes, François ne fait plus recette. Le mirage Modem est tombé en panne.


Ne votez surtout pas Huchon!

Jean-Paul Huchon est président de la région francilienne. Il est également président du STIF (le syndicat qui gère les transports publics en IDF). Malheureusement, Jean-Paul Huchon ne connaît le prix du ticket de métro. Il préfère les acheter par paquet de dix. Manque de bol, il ne connaît pas plus le prix du paquet de dix puisqu’il annonce un prix de 15€ alors que le carnet coûte 11,60€. Et visiblement, il ne sait pas faire une division par dix sinon il aurait vite trouvé le prix unitaire.


Les affres de la ligne 13 du métro

Voici une note écrite par Mastador sur la ligne 13… Hier matin, la ligne 13 était à nouveau bloquée! Voilà bien longtemps que tout le monde réclame le doublement de cette ligne qui relie Paris au 93. Tout le monde, non! mais ceux qui doivent l’emprunter pour aller travailler: comme chacun sait, ce ne sont pas les plus riches! Voilà bientôt dix ans que Jean-Paul HUCHON est à la tête de la région Ile-de-France, une des plus importantes et des plus riches d’Europe. Certains disent même la plus riche.


Plébiscite pour Sarkozy

Et voilà, l’élection européenne a rendu son verdict, c’est un véritable plébiscite pour Nicolas Sarkozy. C’est également un rejet majeur de la politique autocratique menée par François Bayrou et Martine Aubry au Modem et au PS. Songez juste que le Modem a perdu 10 points en deux ans et le PS 9 points, quelle claque! Le succès de l’équipe de Cohn-Bendit démontre que les français ont compris qui voulait l’Europe par rapport à ceux qui en parlent une fois de temps en temps et qui le restent du temps en ont fait un bouc émissaire. Si le PS va probablement continuer de se désagréger, Martine Aubry devant désormais assumer ce camouflet personnel face à la fronde Royal, on peut s’interroger sur le futur du Modem. François Bayrou a régulièrement donné une teinte très européenne à son discours.


Voter pour l’Europe

Ce jeudi, c’est le début des élections européennes dans toute l’Europe. Le but est de renouveler le parlement. Il faut savoir qu’aujourd’hui, un très grand nombre des lois françaises ne sont que la transcription de lois élaborées au niveau européen. Il est donc essentiel de voter pour être justement représenté et ne pas laisser à d’autres profiter du vide laissé. Les politiques français tiennent souvent un discours populiste faisant de l’Europe la responsable de tous les maux français. Ainsi, l’Europe créerait des problèmes en France alors que dans d’autres pays, tout se passe différemment.


Ouf!

Le congrès réuni à Versailles a donc adopté le projet de réforme de la Constitution de la Ve République. J’ai vu l’intervention de François Hollande sur France 3. Il a été grandiose une fois de plus. Selon lui, c’est une défaite pour Nicolas Sarkozy car le vote n’a été positif que d’une voix! Il est quand même exceptionnel ce François Hollande, il arrive toujours à faire passer les vessies pour des lanternes. Sur le paquet fiscal déjà, il nous avait transformé une mesure ayant bénéficié à toute la population pour 190 millions d’euros en une mesure bénéficiant à 5% de la population pour 15 milliards d’euros.


Non et après?

Il y a une semaine, les irlandais rejetaient le traité de Lisbonne. Et maintenant, qu’est ce que qu’on fait? On revote à nouveau dans quelques mois en priant pour que cela passe cette fois-ci? On fait un nouveau traité encore plus simplifié? Depuis des années, l’Europe recule pendant que le monde avance. Englués dans des luttes internes sur le but de l’union, certains pays adhérents ont oublié que pour construire, il fallait avancer et qu’au bout d’un moment, lorsque l’on a rien de viable à proposer, il faut accepter ce que l’on nous propose ou alors sortir.


Député à temps partiel

Hier, la droite a connu un camouflet comme la majorité en place en connaît rarement, surtout lorsqu’elle est aussi importante. La loi sur les OGM a été rejetée par le parlement d’une voix. Comment est ce qu’un tel échec a été possible? Tout simplement grâce à une mobilisation de la gauche face à une démobilisation de la droite. Il conviendra de voir si l’absence coupable d’un certain nombre de députés est l’expression de la fronde vis à vis de NKM ou si c’est simplement une absence habituelle et sans raison particulière. Ceci pose néanmoins la question du cumul des mandats.


C’est reparti pour 6 ans…

Et voilà, sans aucune surprise, Bertrand Delanoë a été élu ce matin par le conseil de Paris à la tête de la ville lumière pour un nouveau mandat de 6 longues années. La bonne nouvelle, c’est que Denis Baupin, l’extrêmiste écologiste, n’est plus adjoint aux transports. Il se retrouve au développement durable. Il y fera sûrement moins de dégâts. La mauvaise nouvelle, c’est que Jean-Yves Mano est reconduit dans son mandat d’adjoint au logement malgré la médiocrité de son bilan précédent (peu de logements vraiment construits, beaucoup de réhabilitations qui ont viré à l’aggravation de l’existant, les nombreux morts dans les incendies de logements insalubres, etc…). Bref, la situation du logement à Paris n’est pas prête d’évoluer dans le bon sens.


Résultats du second tour des municipales 2008

Et voilà, les élections municipales sont terminées. Une semaine après le premier tour, c’était aujourd’hui le second tour. Si la gauche confirme la tendance du premier tour, il n’y a pas de vague rose à proprement parler. Marseille reste à droite. eBayrou n’a pas réussi à conquérir Pau et il va donc pouvoir retourner sur son tracteur pour tenter de labourer le champs des électeurs laissé en jachère par la gauche. A l’avenir, il n’y aura pas de partenariat puisque ce n’est pas un partenaire fiable.


La faute à qui?

C’est la faute à Panafion en premier lieu bien entendu! On n’aurait jamais dû lui permettre de se présenter à nouveau. Qu’elle soit maire du XVIIe, pourquoi pas, passe encore. Mais la laisser bénéficier de l’investiture de l’UMP, c’était une connerie. En 2001, elle était la chèvre de monsieur Seguin. En 2008, elle porte une nouvelle fois la responsabilité de la défaite annoncée de l’UMP aux municipales à Paris.


Résultats des municipales 2008 (1er tour)

Tout d’abord, je suis assez déçu qu’en 2008, on ne puisse toujours pas disposer dès 20h d’estimations fiables pour toutes les villes (sauf Paris) sur Internet. Tous les sites sont saturés (Figaro, Nouvel Obs, Parisien, Humanité, …). A chaque fois, je tombe sur une page d’erreur après de longues secondes d’attente. Cela serait bien que les journaux commencent à dimensionner leurs installations en fonction du trafic escompté. A chaque fois, c’est le même bordel et il faut attendre le lendemain pour pouvoir consulter les résultats complets! Bon sinon, apparemment, à Paris, Bertrand Delanoë récolterait 38,4% des voix contre 33,7% à Françoise de Panafieu et 9% pour le modulateur démodulateur 56 Kb/s de Marielle de Sarnez.


Delanoë? Non merci!

Bertrand Delanoë a récemment indiqué qu’il serait candidat à sa propre succession à la Mairie de Paris. En ce qui me concerne, cela sera « tout sauf Delanoë ». Il a transformé en six ans Paris en un vaste chantier permanent rendant ainsi impossible la vie des parisiens. Entre autres, il y a eu le tramway, la couverture du périphérique, le vélib, Paris Plage et les voies de bus. Et s’il repasse, le phénomène va continuer puisqu’il projette d’étendre le tramway, de couvrir d’autres segments du périphérique et de construire des tours de plus de 37 mètres. Bref, les parisiens vont continuer à vivre dans le bordel généré par ces travaux pharaoniques aux effets discutables.


Résultat des législatives

Après une semaine de vacances bien méritée, me voilà enfin de retour sur le blog pour votre plus grand plaisir. J’ai désactivé la modération des commentaires et validé les commentaires en attente. Vos commentaires apparaîtront donc comme avant en temps réel. J’ai pu suivre le résultat des élections dès dimanche dernier depuis ma chambre d’hôtel en Turquie puisque toutes les chaînes françaises étaient visibles grâce au satellite. J’ai été très intéressé de voir qu’une fois de plus, les sondages étaient complètement à côté de la plaque. La défaite d’Alain Juppé m’a fait plaisir.


Passera ou passera pas?

Avec un peu de chance, le meilleur d’entre nous va quitter le gouvernement aussi vite qu’il y était entré. En effet, Alain Juppé est en ballottage dans la 2ème circonscription de la Gironde face à Michèle Delaunay. Alain Juppé a obtenu 43,73% des voix contre 31,36% à Michèle Delaunay. Le report des voix du Modem devrait faire la différence entre les deux puisqu’il totalise pas loin de 9%. Les verts ont obtenu 7%, le FN 3% et le PC 2%. Donc si le Modem se reporte bien sur la gauche, plus de Juppé au gouvernement!


Olé!

Et voilà, le premier tour de l’élection législative est passé! Les projections de Brice Teinturier du pressing Sofres donnent environ 400 sièges à la droite, moins de 5 au modulateur/démotulateur 56 Kb/s, une petite dizaine aux forces de régression de Marie-Georges et une grosse centaine au PS. Je suis toujours amusé par les réactions lors des soirées électorales. Voir Besancenot qui joue les révoltés et crache sur le grand capital, c’est toujours un grand moment, un vrai one man show. Il faut lui dire à Besancenot de laisser son costume de facteur au placard, les photographes n’en ont plus rien à faire. Au fait, Olivier, si tu organises une petite fête dans ton appart du 18e, pense à m’inviter parce que j’attends toujours l’invitation de Jack, place des Vosges depuis deux ans.


Sarkozy Président!

Et voilà, Nicolas Sarkozy vient d’être élu président de la République avec 53% des voix! C’est une grande victoire pour l’UMP. Je l’avais annoncé dès vendredi. Je n’ai pas un grand mérite sachant que les sondages le donnaient vainqueur depuis le début de la campagne. Je suis content pour lui car c’est probablement depuis des années celui à droite comme à gauche qui avait montré la plus grande motivation pour arriver à ce poste. On imagine donc que sa motivation va permettre d’engager un certain nombre de réformes mais aussi de redorer l’image de la France en Europe et dans le monde.


A voté!

Et voilà, j’ai voté pour le deuxième tour. J’ai mis le billet de Nicolas Sarkozy sans aucune hésitation dans la petite enveloppe bleue, je me suis dirigé vers l’urne d’un pas décidé après 20 minutes de queue et j’ai glissé le bulletin de vote de Nicolas Sarkozy dans l’urne avec l’assurance de celui qui sent que la victoire est proche. J’ai été très surpris par l’affluence au bureau de vote. Faire 20 minutes de queue à 10h du matin, c’est inhabituel. Enfin bon, voilà, Nicolas, ton destin est scellé pour cinq ans, ne nous déçois pas!


L’Irak vote démocratiquement

La démocratie s’installe petit à petit en Irak et c’est peut être la seule bonne nouvelle pour ce pays depuis bien longtemps. Hier, les Irakiens ont voté pour leur constitution. Celle-ci permettra de définir le cadre de la future démocratie irakienne. Elle est donc très importante dans un pays partagé entre ses différentes communautés. Pour une fois, les attentats ne sont pas venus troubler cette journée. On ne connaîtra pas les résultats de ce vote avant plusieurs jours mais d’après Condoleeza Rice, le « oui » devrait l’emporter.


Le Luxembourg dit Oui!

Le Luxembourg vient tout juste de voter à plus de 56% en faveur du projet de traité pour la constitution européenne. C’est une victoire pour Jean-Claude Juncker, premier ministre luxembourgeois dont le mandat à la tête de l’Union vient de se terminer au 30 juin 2005. Ce vote a au moins le mérite de relancer positivement la suite du processus même s’il est probable que le texte ne sera pas ratifié dans sa forme actuel au final. Ceci dit, ce vote n’est pas étonnant de la part du duché qui a toujours été le bon élève de l’Europe.


La Suisse dit Oui à Schengen

Les Suisses viennent de se pronnoncer à 52% en faveur leur entrée dans l’espace Schengen. C’est un « oui » timide mais tout de même un « oui » et après la folle semaine que nous venons de vivre, et même si ce référendum n’avait pas la même importance pour la construction européenne que ceux en France et aux Pays Bas, cela constitue toutefois une avancée majeure. Il ne faut pas s’y tromper, la Suisse est un pays très indépendant, connu pour sa neutralité et la discrétion de son système bancaire, cette entrée programmée dans l’espace Schengen marque un tournant dans les relations entre la Suisse et l’Union Européenne. L’accord de Schengen (1985) supprime les contrôles systématiques aux frontières (sauf dans les aéroports). Le visa unique de Schengen permet aux étrangers non européens de voyager à travers l’espace. L’espace Schengen comprend actuellement 13 pays de l’Union Européenne (la Grande Bretagne et l’Irlande entre autres n’en font pas partie).


Pour les Pays-Bas, c’est NEE

Trois jours après la France, c’est au tour des Pays Bas de rejeter le projet de traité pour la constitution européenne. Le « NEE » néerlandais a receuilli plus de 61% des suffrages soit un rejet encore plus important que le rejet français. Ceci ne devrait pas créer une crise politique dans ce pays contrairement à ce qui s’est passé en France. En effet, en Hollande, on considère qu’il n’y a pas lieu de chambouler en cours de route ce qui a été décidé de manière légitime dans les urnes. C’est peut être le secret d’une certaine stabilité dont nous devrions nous inspirer. Ce nouveau rejet pose la question de la poursuite du processus de ratification dans chaque pays mais également celui du choix du référendum.


La France qui dit… NON

Et voilà, comme je le craignais, les français se sont exprimés de manière générale contre le projet de traité de constitution européenne. Le « NON » l’a en effet emporté à 54,87%. Au délà des conséquences pour l’avenir de l’Europe, nul doute que ce résultat va créer un véritable séisme politique en France. Et tout d’abord à gauche où les partisans du « OUI » et les partisans du « NON » qui se sont déchirés pendant des semaines vont avoir bien du mal à se retrouver. On regardera de près l’attitude de Jean-Luc Mélenchon qui se félicitait du résultat dimanche soir depuis la place de la Bastille où il avait improvisé son QG de campagne pour cette soirée électorale. Le grand gagnant dans l’affaire est probablement Laurent Fabius qui se positionne par cette victoire comme un présidentiable à gauche.


Aujourd’hui, je vote!!!

C’est non sans une certaine émotion que j’ai à nouveau franchi la porte de mon bureau de vote pour participer à ce référendum qui s’annonce déjà comme historique. Tout comme moi, j’espère que vous aurez la conscience civique de prendre quelques minutes pour aller effectuer ce geste primordial qui vous évitera de vous réveiller demain avec la gueule de bois si le résultat ne vous convient pas. Pour information, la participation à 12h s’établit à 25,08% soit cinq points de plus que pour le traité de Maastricht à la même heure. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 22h à Paris et à Lyon alors profitez en!!!


Référendum pour la constitution Européenne : Oui ou… oui?

La grande question qui se pose en ce moment aux français est relativement simple. J’ai beaucoup de mal à comprendre toutes ces craintes, toutes ces réticences autour de la construction Européenne. En effet, il y a tellement d’avantages et de raisons de voter « oui » que le « non » qui me semble plus être un « non » de principe ne tient pas longtemps. Voici les arguments qui me semblent plaider incontestablement en faveur du « oui » : La construction Européenne est la garantie présente mais aussi future de la stabilité de notre continent. En effet, avec une Europe forte et soudée, il est assez peu probable que la France soit confrontée à une guerre sur son propre territoire dans les années à venir. Croire que l’intégration de nouveaux pays va nous tirer vers le bas socialement à l’intérieur de la France est une illusion totale.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier