25
Nov
05

Avez vous l’esprit « corporate »?





Avez vous l’esprit « corporate« ? C’est vendredi soir, il est 18h15, tous vos collègues sont déjà partis du boulot, certains sont rentrés chez eux, d’autres sont dans les embouteillages, d’autres encore écument les grands magasins avec Marie-Thérèse pour remplir le caddy de plein de produits génétiquement modifiés (OGM) qui viendront nourrir les mouflets la semaine suivante. Voilà et vous vous êtes là, encore devant votre PC et vous vous demandez pourquoi vous n’êtes pas justement rentrés chez vous? Peut être parce que vous avez l’esprit « corporate »!

Mais être corporate, qu’est ce donc? C’est simple, c’est avoir l’esprit d’entreprise, celui qui fait que vous vous sentez plus chez vous sur votre lieu de travail que dans votre petit nid douillet. Du coup, vous parlez tout le temps de votre boulot, vous ne pensez qu’à cela et vous ne vivez que pour cela. A tel point que votre vocabulaire en est changé. Alors faisons un petit tour d’horizon du vocabulaire corporate! C’est le petit corporate non illustré. Si vous connaissez ces mots et pire que vous les utilisez fréquemment, attention, il y a un risque, vous passez trop de temps à votre boulot.

A : Aware : are you aware? non non, ce n’est pas Jean-Claude qui vous parle, c’est juste votre collègue qui vous demande si vous êtes au courant du dernier projet qui va peut être se faire.

B : Bridge : on se rejoint sur le bridge? oui bien sûr, le bridge téléphonique, où encore pont téléphonique chez nos amis de France Télécom. C’est là où l’on se retrouve pour la réunion téléphonique.
Bonus : c’est le truc que l’on vous promet depuis des années, que vos patrons touchent régulièrement mais dont vous ne verrez jamais la couleur.

C : Conference Call : c’est le nom de la réunion qui se passe sur le bridge! Les gens très « corp » parlent de « Conf Call ».

D : Draft : se dit d’un document qui n’est pas encore prêt à être publié officiellement.

E : Executive : oui c’est le rang que vous rêvez d’atteindre mais bon il va falloir améliorer votre swing au golf et arrêter de regarder votre secrétaire, il faut passer la vitesse supérieure là!

F : Face : connaissez vous le « Face to Face » meeting? C’est la réunion face à face.

G : Geek : c’est le gars accro, accro à son boulot par exemple, à sa boîte.

H : Hey : oui souvenez vous, vous ne dites plus « allo bonjour » mais « heyyyyyyyyyyyyyyy » lorsque vous parlez à votre collègue à Los Angeles que vous n’avez jamais vu mais que vous traitez comme votre meilleur pote parce que vous avez un grand service à lui demander.

I : In : si vous êtes « In », c’est que vous êtes dedans, donc on peut compter sur vous, c’est bien!

J : Join : qui a rejoint la conférence téléphonique? who just joined the call?

K : Killer : c’est ce petit merdeux de commercial qui vient de rentrer dans la boîte et vous a déjà piqué deux clients majeurs alors qu’il a dix ans de moins que vous!

L : Looser : c’est vous depuis que vous êtes là en train de me lire alors que vous pourriez faire quelque chose de plus intéressant non?

M : Meeting : c’est la réunion, vite c’est l’heure!

N : No : facile là, j’ai pas trop d’inspiration pour le « N ».

O : Optimized : se dit d’une personne qui s’est fait virer. Il s’est fait optimiser. C’est propre non?
Over : si vous êtes « over over », c’est top, on peut compter sur vous, vous êtes toujours à la pointe de la productivité.

P : Project : je traduis pas, tout le monde a compris.

Q : Quote : vous avez trop tendance à reprendre des choses que l’on vous dit pour paraphraser ou vous mettre en valeur.

R : Reply : n’oubliez pas de répondre à Jean-Daniel, votre bien aimé responsable hiérarchique, qui vous a envoyé une demande de réunion hier soir à 21h alors que vous étiez au cinéma avec votre secrétaire.

S : Stock : c’est pour les stock options, ce sont ces actions virtuelles dont vous fait « cadeau » l’entreprise sur lesquelles vous pourrez toucher la plus value dans quelques années si vous êtes toujours là.

T : Tired : oui là vous l’êtes vraiment si vous traduisez ce mot lorsque vous parlez à vos collègues.

U : Underestimate : vous avez trop sous estimé l’impact de cette décision.

V : Value : respectez vous les valeurs fondamentales de l’entreprise? les values!

W : Winner : ça c’est votre collègue Gérard qui gagne deux fois votre salaire, roule en Porsche et aurait été vu en train de faire des choses pas claires avec votre épouse lors du dernier congrès organisé par la direction.

X : Là faut pas pousser, j’ai rien trouvé commençant par un « X » pour le moment.

Y : Yes : oui souvenez vous, le grand « Yesssssssssss » de soulagement lorsque vous avez su que vous aviez touché le gros contrat pour la vente de trente paires de lunettes de soleil à une colonie d’aveugles pakistanais.

Z : Zero : et oui, vous n’êtes pas un zero, contrairement à ceux qui n’ont pas encore eu la chance de lire cet alphabet très « corporate »!

C’est vendredi soir, je n’ai pas pété les plombs, ouf! Si vous avez bien rigolé en lisant cette note et que vous recherchez un employé motivé parlant couramment français mais aussi bilingue « corporate », le lien email s’offre à vous! Si vous n’avez pas de poste à me proposer, c’est pas grave, vous pouvez toujours faire passer la note à vos amis, ils rigoleront eux aussi 🙂





Un commentaire pour “Avez vous l’esprit « corporate »?”
  1. E-manuel dit :

    Heeeyyy, cool ce draft ! Vendredi, 18:15 pm ? Etes vous aware que parmi les executive killers enquatrequatrés, coincés dans les embouteillages, certains regagnent leur cottage pour se déguiser en gentlemen farmers ? Habillés casual le temps d’un week-end, ils espèrent respirer l’air pur de nos campagnes marketing dans un monde vintage. C’est peut-être la vielle fable du corporate des villes et du corporate des champs…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier