4
Sep
11

La guerre est déclarée





Après avoir entendu une critique unanime toute la semaine, je suis allé voir ce film les yeux fermés. Je n’ai pas été déçu. Ce film est bouleversant. Il m’a mis les larmes aux yeux à plusieurs reprises tellement c’est poignant.

Le film raconte le combat d’un couple face au cancer de leur enfant au quotidien. C’est une autobiographie de la vie des auteurs. De la déclaration de la maladie jusqu’à la guérison, on suit tout le parcours médical de la famille entre charabia médical, petites joies et grandes inquiétudes.

J’ai été très touché par les images de ce pauvre gosse sur son lit d’hôpital. Ca m’a fait penser à ma propre situation, moi même opéré très jeune des yeux, je me souviens encore du long dédale allongé sur un lit jusqu’à la salle d’opération, des lumières éblouissantes du bloc, du goût atroce du gaz d’anesthésie, de la peur de la douleur, du réveil dans le coton… Ce gosse a dû vivre l’enfer.

J’ai été très frappé par le réalisme dans le jeu du corps médical. Le fameux neurochirurgien Sainte Rose est excellent, très content de son intervention sans séquelles mais avec un bout de tumeur toujours en place, un risque de louchage des yeux, des problèmes de déglutition, une chimiothérapie puis une radiothérapie, bref, pas grand chose quand on y pense, le pire a été évité… Malgré tout, c’est vraiment un héros, retirer une tumeur dans le cerveau, c’est pas à la portée de tout le monde et on ne célèbre probablement pas assez ce genre de talents dans notre société.

Bref, ce film est à voir, à la fois léger et grave, il ne laisse pas indifférent…

Originalité du scénario 3 stars Potiche
Qualité des acteurs et de la mise en scène 3 stars Potiche
Appréciation générale 3 stars Potiche







L'autre monde | Thème liquide par Olivier