5
Fév
12

Faire une vérification rapide de l’état de son PC





Il faut régulièrement s’occuper de son PC. Comme tout élément « vivant », il a besoin de soin car il est soumis au cours de sa vie à un certain nombre de contraintes qui peuvent le mettre en difficulté.

On a deux grands types d’actions à effectuer pour avoir un PC en bonne santé : les actions préventives et les actions curatives.

Les actions préventives :

Les actions préventives sont faites de manière pro-active afin de maintenir le PC en bon état. Elles permettent de prévenir d’éventuels problèmes qui pourraient survenir ensuite et causer parfois des écrans bleus.

A. Mettre à jour régulièrement Windows et les logiciels :

Chaque mois, Microsoft publie un certain nombre de patches de sécurité, il convient de les installer régulièrement. C’est pareil pour les autres logiciels : Acrobat Reader, Flash, Office ou autres, il faut tous les mettre à jour régulièrement, ceci vous évitera d’être exposé à des failles de sécurité pouvant mettre votre PC en danger lors d’une navigation sur Internet.

B. Effectuer régulièrement des sauvegardes de vos données :

Si votre PC commence à souffrir d’écrans bleus, il y a de grandes chances pour que vos données risquent d’être corrompues à un moment ou un autre. En effectuant régulièrement des sauvegardes, vous vous assurez de pouvoir repartir du bon pied en cas de crash total ou de corruption partielle.

C. Avoir une attitude responsable dans l’utilisation de votre PC :

Beaucoup de personnes se croient à l’abri des virus parce qu’ils ont investi dans un antivirus très cher. C’est une utopie complète. Les antivirus sont très chers et relativement inefficaces. Je n’en utilise plus en mode résident depuis des années pour deux raisons : ils sont trop gourmands en mémoire et ne capturent presque jamais un virus. La plupart des antivirus ont un taux de détection entre 70 et 85% des virus connus sur le marché. En réalité, la meilleure protection contre les virus, c’est vous même. Si vous suivez quelques règles essentielles, vous ne serez quasiment jamais infecté par un virus. La première règle, c’est de ne jamais ouvrir un fichier dont la provenance est douteuse ou inconnue : exit donc tous les fichiers Powerpoint contenant des blagues, ils ont souvent circulé via des centaines de PC et sont truffés de virus et malwares. La seconde, c’est de ne pas activer les macros sur un fichier où l’on ne voit pas bien pourquoi il y a des macros : par exemple, une simple lettre sous Word ne doit pas contenir de macros en général, si c’est le cas, c’est qu’il y a peut être un problème. La troisième, c’est de ne pas surfer sur des sites à risque : sites de cul ou sites de téléchargement illégal. Dès que vous commencez à voir des fenêtres pop-up s’afficher, vous pouvez passer votre chemin, le site en fait trop pour vous en mettre plein la vue…

Pour prendre une image simple, utiliser son PC sans faire attention, c’est un peu comme faire l’amour sans préservatif. Contrairement aux idées reçues, l’antivirus ne vous préserve pas de grand chose. C’est au mieux un préservatif très épais mais aussi très troué, bref, aucun intérêt de l’utiliser. Le vrai préservatif, c’est vous et la manière dont vous utilisez votre PC.

Les actions curatives :

Les actions curatives sont des actions que vous allez faire régulièrement pour corriger d’éventuels problèmes « dormants » mais aussi notamment si vous avez noté un changement de fonctionnement.

A. Faire un scan avec MalwareBytes :

Ce logiciel est le meilleur pour supprimer les infections, il saura vous tirer de mauvaises situations. Cerise sur le gâteau, il est gratuit et rapide!

B. Nettoyer le registre Windows avec CCleaner :

Windows, c’est un peu comme une poubelle, à chaque fois que vous remplissez et videz la poubelle, si vous ne la nettoyez pas, il reste des déchets et des bactéries et cela peut poser des problèmes de salubrité au bout d’un moment. Windows, c’est pareil, à chaque fois que vous installez et supprimez des logiciels, ils laissent des traces sur le système et notamment dans la base de registre. Ces traces ne posent la plupart du temps pas de gros problèmes mais parfois, si le logiciel a vraiment été mal programmé, cela peut être gênant. Un petit nettoyage avec CCleaner vous permettra de faire le ménage et accessoirement gagner un peu en vitesse sur votre PC car la taille et la cohérence de la base de registres est un élément crucial.

C. Faire une vérification du disque dur :

Le disque dur peut parfois avoir des secteurs corrompus, notamment si l’on s’amuse à redémarrer le PC de manière sauvage ou s’il est sujet à des écrans bleus de manière fréquente. En faisant un scan du disque dur, on peut corriger un certain nombre de problèmes et redonner un peu de stabilité au système. L’activation du  scan (check disk) se fait via le poste de travail puis il a lieu au redémarrage du PC. L’opération est assez longue (plusieurs dizaines de minutes).

D. Défragmenter son disque dur :

Il faut voir le disque dur comme une grand bibliothèque où les fichiers sont posés les uns à côté des autres, comme les livres dans une bibliothèque. Ca c’est l’état original au départ. Au fil du temps, au fur et à mesure que des fichiers sont créés et supprimés, les espaces libres de manière contiguë ne mesurent pas toujours la taille des fichiers. Alors le système doit les fragmenter pour en mettre un bout à un endroit et l’autre bout à un autre endroit un peu comme si on mettait quelques pages d’un livre à un endroit et le reste à un autre endroit dans une bibliothèque. Avec le temps, les fichiers peuvent être répartis en des dizaines voire des centaines de fragments. Ceci ralentit considérablement la vitesse de lecture et d’écriture des fichiers mais peu aussi dans certains cas engendrer des corruptions. Donc pour redonner une seconde jeunesse à votre disque dur et éviter certaines corruptions, il faut faire une défragmentation de temps en temps. Cela se fait via le poste de travail. Il ne faut rien faire durant la défragmentation afin de ne pas perturber le processus.

E. Nettoyer la liste des programmes chargés au démarrage de Windows :

Lorsque Windows démarre, il charge tout un tas de programmes plus ou moins utiles. La plupart ne sont pas nocifs mais ils peuvent ralentir considérablement la machine. Ce sont toutes les petites icônes que vous voyez en bas à droite dans la barre des tâches. Si vous en avez beaucoup, ce n’est pas forcément bon signe. Il convient de faire de temps en temps un tour dans la liste des programmes démarrés automatiquement via « msconfig ». Ensuite, vous pouvez faire des tests et désactiver ceux dont vous n’avez pas l’utilité ou dont vous ne savez pas exactement à quoi ils servent. Beaucoup de virus sont configurés pour démarrer automatiquement et vous pourrez les identifier dans cette liste (même si certains se cachent autrement).

Retour au sommaire du guide sur l’analyse de l’écran bleu







L'autre monde | Thème liquide par Olivier