6
Juin
10

La tête en friche





Après quelques semaines de traversée du désert cinématographique, il semblerait que le mois de juin soit propice à la sortie de quelques bons films. La tête en friche en est un et je l’ai vu ce week end. La tête en friche, c’est un film qui raconte l’histoire de la rencontre de deux êtres assez différents : un homme un peu limité intellectuellement tout en brutalité malgré une sensibilité profonde incarné par Gérard Depardieu et une vieille dame en fin de vie jouée par Gisèle Casadesus.

Ce film est intéressent à bien des égards. Tout d’abord parce qu’il met assez bien en relief le poids des mots sur un enfant. Que cela soit l’humiliation du prof ou la violence de la mère, ceci façonne la personnalité de manière irrémédiable. Qui n’a pas rencontré un prof aigri adepte de l’humiliation en bande organisée dans son parcours scolaire? Attention, je ne dis pas que ce prof est représentatif de tout le corps enseignant mais il m’a fait penser à certains profs que j’ai croisés et à qui j’irais bien coller maintenant le zéro de la défaite, celui du prof qui ne sait pas enseigner et devrait être mis dehors de l’éducation nationale car il engendre l’échec chez ceux qui n’arrivent pas à s’en afranchir!

Mais revenons à notre film du jour. C’est donc un bon film, assez léger, pas trop stressant, parfois un peu trop calme même. Mais bon, comme la climatisation était en panne dans le cinéma, c’était très bien comme ça, je n’ai pas eu trop d’émotions et de poussées de stress.

Ce n’est pas non plus le film de l’année mais bon, dans le désert cinématographique actuel, c’est bien!

Originalité du scénario 2 Stars
Qualité des acteurs et de la mise en scène 3 Stars
Appréciation générale 2 Stars







L'autre monde | Thème liquide par Olivier