19
Avr
06

Comment bien choisir un parking?





Le parking, c’est pratique et sécurisé. D’une ville à une autre, d’un quartier à l’autre, il peut être facile ou impossible de trouver une place pour se garer dans la rue à certaines heures du jour ou de la nuit. Avoir un parking est donc la seule solution. Il faut d’ailleurs savoir que dans certains quartiers de Paris, le prix d’un parking peut atteindre plus de 35.000€ à l’achat et plus de 200€ à la location.

Alors comment évaluer s’il sera facile ou difficile de se garer dans votre future quartier? C’est relativement simple, allez y le soir vers 21h, lorsque tout le monde ou presque est rentré chez soit ou le matin tôt avant que les gens ne partent de chez eux. En pleine journée, cela ne sera pas forcément révélateur car beaucoup de gens prennent leur voiture pour aller travailler. Ceci leur permet également de ne pas payer l’emplacement payant dans la plupart des rues de nos villes. N’y allez pas au mois d’Août, le WE ou en période de vacances scolaires, là encore, beaucoup de gens sont partis et cela ne serait pas révélateur.

Une fois que vous saurez si vous avez besoin d’un parking ou si vous pouvez stationner facilement dans votre quartier, songez à votre assurance voiture et à votre voiture. Avoir un parking réduira grandement les risques de vol de votre véhicule (et encore plus si vous avez un box). Cela réduira donc aussi le coût de votre assurance. Pour certains modèles de voiture très « volés », certains assureurs exigeront un parking pour les nuits paisibles de votre véhicule.

Voilà, vous vous êtes décidés, vous voulez un parking. Il faut évaluer son accessibilité. En effet, de très nombreux parkings ont été mal construits parfois par incompétence des architectes mais plus souvent par manque de place. Du coup, trop souvent, les rampes sont peu larges, trop pentues, avec des angles droits. Le meilleur moyen de savoir si vous serez à l’aise avec votre véhicule est de faire un test, descendez dans le parking, cela vous permettra de manoeuvrer en conditions réelles et de voir s’il n’y a pas un problème. Sachez le, on a souvent tendance à pied à voir l’espace un peu plus large qu’il ne l’est réellement lorsque l’on se retrouve en voiture. Vous aurez donc peut être la sentation à pied que cela peut passer et une fois dans la voiture, cela ne passe plus. Si vous ne pouvez vraiment pas descendre parce que vous n’avez pas votre véhicule à disposition, regardez l’état des murs, si la rampe est vraiment trop étroite, les murs seront très marqués par les frottements. Regardez aussi le type de véhicules stationnés dans le parking, s’il n’y a que des Smart ou des Twingo, posez vous des questions. Si vous avez un 4×4, regardez la hauteur sous plafond. Si vous avez une Porsche ou une voiture avec un fond de caisse bas, regardez bien l’angle des rampes car dans certains cas, le fond de caisse touchera le sol si l’angle est trop fermé. Dans tous les cas, rien ne remplace l’essai car certaines personnes sont plus ou moins habiles pour manoeuvrer et plus ou moins disposées à faire 25 tours de volant pour se garer, faire un essai est donc le seul moyen d’en avoir le coeur net.

MaisonSommaire de mon guide du choix d’un appartement







L'autre monde | Thème liquide par Olivier