30
Oct
05

L’assurance





Assurance

L’assurance est nécessaire, elle vous couvrira en cas de problème. Son coût variera en fonction du risque potentiel associé à votre crédit. Les paramètres rentrant en ligne de compte sont donc votre âge, votre santé mais aussi le bien à assurer et les garanties souscrites. En effet, il existe plusieurs options dans les contrats d’assurance. En gros, une assurance vous coûtera entre 0,15 et 0,30% du capital emprunté chaque année que durera le crédit.

Pour ce qui est des options, il y a d’abord l’assurance chômage qui se chargera de régler les mensualités si vous perdiez votre emploi. Attention, il y a pas mal de restrictions. Tout d’abord, l’assurance ne jouera pas forcément si vous avez été licencié pour faute lourde ou si vous avez démissionné. Ensuite, il y a presque toujours une période de carence, ceci signifie que l’assurance ne jouera pas tout de suite et qu’il peut s’écouler plusieurs mois avant qu’elle ne commence à prendre en charge les mensualités. Enfin, elle est souvent limitée dans le temps. Elle ne prendra pas vos mensualités en charge pendant 20 ans si vous restez au chômage pendant toute la durée du crédit. Elle ne jouera pas non plus dans la première année du crédit ou parfois même les deux premières années. Toutes ces conditions sont donc à vérifier dans le contrat afin de ne pas avoir de mauvaises surprises ensuite. Il convient de bien évaluer le coût de cette option chômage et d’évaluer le risque associé par rapport à la stabilité de votre situation.

AssuranceEnsuite, il y a l’option pour l’invalidité. Il s’agit ici d’évaluer à partir de quel pourcentage d’invalidité l’assurance va jouer. Ceci est fait par rapport au barème de référence établi par la sécurité sociale. Donc les assurances vont commencer à rembourser à 33% ou 66% d’invalidité suivant les cas. Attention, il faut bien savoir à quoi cela correspond car 66% d’invalidité, ce n’est pas le corps coupé à 66%! Il faut donc évaluer à partir de quel pourcentage d’invalidité vous risquez de ne plus pouvoir effectuer votre emploi et ensuite choisir l’option correspondante. Par exemple, un pianiste aura intérêt a prendre une option très contraignante car s’il se coupe un doigt, il sera « peu invalide » au regard du barème de la sécurité sociale mais par contre, il ne pourra pas effectuer son travail normalement donc il doit pouvoir être pris en charge.

Dernier point, l’assurance décès, elle permettra de payer le solde du crédit si vous décédez. Elle ne jouera souvent pas si vous êtes mort en faisant un sport extrême (parachute, saut à l’élastique, rally, etc…).

Il faut bien lire le contrat d’assurance car il contient plein de restrictions dont il faut bien avoir conscience avant de le signer.

MaisonSommaire de mon guide du crédit immobilier





4 commentaires pour “L’assurance”
  1. Lionel Siffre dit :

    A savoir à propos de l’assurance chômage :
    – dans certains cas l’assurance ne couvre pas la totalité des mensualités mais à concurrence de la perte des revenus; d’où dans certains contrats une progressivité en fonction de la dégressivité des ASSEDICS,
    – l’assurance chômage doit être souscrite dés le départ (lors de la souscription du prêt)

  2. Stéphanie dit :

    Bonjour,

    j’aurais voulu savoir à quel moment faire intervenir la délégation d’assurance
    Imaginons que le taux me convient, la durée du prêt aussi, le taux d’endettement.
    Le banquier me présente le contrat avec ses assurances (hors de prix en général, enfin bien plus cher qu’avec des organismes extérieurs). Je suppose que je dois faire les démarches nécessaires en amont?
    Petite digression : comment ca se passe avec les sociétés de cautionnement? J’ai été sur meilleur taux.com et ils me proposent Allianz mais je n’y comprends rien!
    Aussi : peut on avoir les frais de dossier bancaires à 0?
    Merci pour vos conseils en tout cas 🙂

  3. Olivier dit :

    Bonjour,

    Franchement, je vous conseille de trouver une banque ou un courtier qui vous fasse une offre packagée contenant le crédit, l’assurance et le cautionnement, cela sera bien plus simple à gérer et je doute que arriviez à trouver de manière rapide et simple les trois séparément…

    On peut avoir les frais de dossier gratuits mais il faut pour cela avoir un bon dossier et présenter certains avantages pour le banquier sinon il ne fera aucun effort là dessus.

  4. assurance pret pas cher dit :

    il faut toujours prévenir le banquier de votre intention de délégation d’assurance, faites valoir vos droits en lui parlant de loi Lagarde, loi Murcef, menacez le de faire appel aux associations consommateurs pour imposer votre choix d’assurance emprunteur



L'autre monde | Thème liquide par Olivier