27
Oct
05

Le cas de la caution





Caution

Quand vous contractez un crédit immobilier, la banque va vous demander une garantie lui permettant de revendre votre bien à son bénéfice pour rembourser les mensualités dues si vous ne payez plus vos mensualités. Ceci dit, je vous rassure, la banque ne vous mettra pas à la rue au premier impayé, il en faut un peu plus quand même. En effet, la procédure étant relativement lourde, il faudra quelques impayés avant de se retrouver exproprié.

Donc pour rassurer le banquier, vous avez plusieurs possibilités : l’hypothèque, la société de cautionnement et l’inscription en privilège de prêteur de deniers. L’hypothèque est la manière la plus ancienne et la plus classique de garantir votre prêt. C’est aussi la plus chère. Concrètement, il faut un acte notarié, on doit ensuite s’acquitter de la taxe pour la publicité foncière et des frais d’enregistrement au bureau des hypothèques. L’inscription en privilège de prêteur de deniers fonctionne un peu comme l’hypothèque mis à part le fait qu’elle ne garantit que les biens existants (et donc pas ceux en cours de construction). Comme il n’y a pas de taxe pour la publicité foncière, elle est un peu moins chère que l’hypothèque classique. Enfin, la société de cautionnement est le produit à la mode. Concrètement, une société mutualise des cautions et donc les risques. En outre, ce type de garantie ne nécessite pas d’acte notarié et donc n’induit pas de main levée, ceci simplifie donc grandement les choses en cas de revente. Enfin, gros avantage, en plus d’être moins cher que l’hypothèque classique (puisqu’il n’y a pas les taxes), vous pouvez suivant l’organisme de cautionnement récupérer une partie de la somme versée au départ ce qui fait qu’au final, cette solution est la plus économique et la plus simple de toutes.

MaisonSommaire de mon guide du crédit immobilier





4 commentaires pour “Le cas de la caution”
  1. Mehdi dit :

    Bonjour,
    Dans le cas d’un prêt immobilier avec une société de cautionnement, est ce qu’il y a une liberté totale en cas de revente du bien avant terme. comment ça se passe?
    Merci

  2. Olivier dit :

    Normalement, cela ne pose pas de problème, une partie de la caution est même récupérable…

  3. Orianne dit :

    Bonjour,
    je suis actuellement une jeune femme voulant acheter un appartement de type T2 maximum 50m² à montpellier.
    Mon seul problèm : je n’ai pas de cautionnaire et pas d’apport.
    Existe-t’il des société comme loca-pass mais qui pourraient être mais cautionnaires?
    En effet cela fait un certains temp que j’évalue ma perte d’argent du à 5 années de location, je pense qu’il est temps pour moi d’investir.
    Merci d’avance de votre retour.

  4. Olivier dit :

    En fait, c’est une assurance que l’on prend pour faire caution sur le prêt, c’est juste un coût supplémentaire sur le prêt.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier