Articles sur 'bsod'

Identifier le driver ou le logiciel posant problème

Que cela soit un driver (pilote) ou un logiciel qui pose problème, la seule façon d’en avoir le coeur net, c’est de le mettre à jour ou de le désactiver temporairement. Certains pilotes sont mal écrits et peuvent poser problème dans certains contextes. Windows est équipé d’un outil formidable qui s’appelle le « driver verifier ». C’est un outil de profilage des pilotes qui va les surveiller et dès qu’ils font quelque chose de mal, hop il plante et il vous l’indique. Pour activer cet outil, il suffit d’exécuter « verifier ». Ensuite, on choisit les pilotes à profiler.


Identifier le composant matériel posant problème

Souvent, ce n’est pas une mince affaire d’identifier le composant matériel posant problème. La première chose à faire est de regarder le nom du fichier mis en cause pour voir s’il a un rapport avec un composant en particulier. Par exemple, si vous avez un problème avec la carte vidéo, il se peut que le plantage ait lieu au niveau du driver. Je vais essayer de lister pour chaque composant les méthodes de troubleshooting et les problèmes potentiels. L’alimentation : Une alimentation instable délivrant des voltages éloignés de la tension de référence pourra causer une instabilité générale et des écrans bleus. Vous pouvez regarder dans le BIOS si les tensions délivrées sur les différents rails sont stables et conformes aux attentes.


Identifier si le problème est d’origine matérielle ou logicielle

La première chose lorsque l’on veut résoudre un écran bleu, c’est d’identifier si le problème est de nature matérielle ou logicielle. Si le problème est de nature logicielle, souvent, cela sera toujours le même fichier qui sera mis en cause dans le minidump. En revanche, si le fichier mis en cause change systématiquement, il y a de grandes chances pour que cela soit un problème d’origine matérielle. Ensuite, il faut essayer d’analyser à quel moment le problème se produit. Par exemple, si on a un écran bleu lors d’un démarrage à froid (cold boot bsod) mais qu’ensuite tout va bien, c’est sûrement lié au matériel. A contrario, si l’écran se produit toujours au moment où l’on lance une application en particulier, il est possible que cela soit d’origine logicielle.


Récupérer les informations liées à un écran bleu

Lorsqu’un écran bleu se produit, un certain nombre d’informations sont affichées à l’écran. Ces informations sont plus ou moins lisibles. Par défaut, le PC redémarre automatiquement lorsqu’un écran bleu se produit. On a donc pas le temps de noter l’erreur. Il faut donc configurer le PC pour qu’il ne redémarre pas automatiquement. Ceci se fait de la manière suivante : Ouvrir le panneau de configuration Cliquer sur l’icône « Système » Cliquer sur l’onglet « Avancé » Décocher « Redémarrer automatiquement » dans la partie « Défaillance du système » Assurez vous également que le système écrit une image mémoire partielle dans « Ecriture des informations de débogage ».


Faire une vérification rapide de l’état de son PC

Il faut régulièrement s’occuper de son PC. Comme tout élément « vivant », il a besoin de soin car il est soumis au cours de sa vie à un certain nombre de contraintes qui peuvent le mettre en difficulté. On a deux grands types d’actions à effectuer pour avoir un PC en bonne santé : les actions préventives et les actions curatives. Les actions préventives : Les actions préventives sont faites de manière pro-active afin de maintenir le PC en bon état. Elles permettent de prévenir d’éventuels problèmes qui pourraient survenir ensuite et causer parfois des écrans bleus. A.


Résoudre un écran bleu

Avec ce nouveau dossier, vous allez tout comprendre sur les écrans bleus! Qui n’a jamais été confronté à un écran bleu sous Windows? Tout le monde y a été confronté un jour avec la frustration de la perte du travail en cours que l’on avait omis de sauvegarder. L’écran bleu, qu’est ce que c’est? Aussi connu sous le nom de « blue screen of the death » (BSOD), c’est un écran statique qui apparaît lorsque le système est confronté à un état tel qu’il est préférable de se bloquer puis redémarrer plutôt que de continuer à fonctionner un mode logiciel ou matériel dégradé. En clair, Windows détecte un problème assez grave et plutôt que de poursuivre dans mode qui ne serait pas satisfaisant et comporterait des risques, il décide de se bloquer et générer une exception.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier