25
Mai
09

A quoi joue Pyonyang?





La Corée du Nord a procédé la nuit dernière à un essai nucléaire sous marin en violation de toutes les conventions internationales. Du coup, toute la communauté internationale s’étouffe.

Au petit jeu de la menace nucléaire, je me demande si Pyonyang ne serait pas en train d’essayer de tirer la couverture à lui. En effet, l’Iran qui occupait régulièrement le devant de la scène du théâtre de la menace nucléaire depuis quelques années semble disposé à entrer sur la voie de la discussion avec les Etats Unis. Il est probable qu’à terme l’Iran retire un certain nombre de bénéfices de ces discussions.

Pyonyang n’entend pas rester isolé et utilise donc probablement cet essai pour entretenir la menace. Le problème pour Pyonyang, c’est qu’il semble beaucoup plus isolé que l’Iran sur la scène internationale. Aussi personne n’est disposé à leur tendre la main. Pyonyang doit comprendre qu’il n’obtiendra rien avec la menace.

Maintenant, la communauté internationale joue à un jeu assez dangereux dans ce dossier. S’il semble peu probable que Kim Jong Il prenne un jour le risque de larguer une bombe sur un pays voisin, on ne peut néanmoins pas se contenter d’une incertitude, tant ce régime est dur et trouble. Après, il se dit que la santé de Kim Jong Il n’est plus ce qu’elle était et qu’il ne serait pas loin de rejoindre les étoîles (plus vite que ses missiles en tout cas). Mais là encore, on ne peut pas spéculer sur sa disparition future pour espérer un lissage des relations internationales avec la Corée du Nord, d’autant plus qu’à sa disparition, Kim Jong Il sera probablement remplacé par son fils dont on peut imaginer qu’il a reçu une éducation digne de celle de son père.

Finalement, je ne vois que la Chine pour calmer la Corée du Nord mais je ne vois pas trop l’intérêt de Pékin dans cette affaire. La menace pèse sur le Japon et les Etats Unis, pas sur la Chine, donc ils n’ont pas grand chose à gagner et beaucoup à perdre dans le rayonnement régional de la Chine.

La Corée du Nord, un pays où les coupures d’électricité sont quotidiennes qui dispose de l’arme atomique, tout un paradoxe…





4 commentaires pour “A quoi joue Pyonyang?”
  1. Gilles dit :

    La Chine est le premier pays importateur en Corée du Nord donc tu vois ce qu’elle a à gagner à être « amie » avec 🙂
    D’où le fait qu’il n’y ait jamais de sanction « importante » contre la Corée du Nord.

  2. Olivier dit :

    Vu les ressources de la Corée, je doute que cela représente un enjeu commercial incontournable pour la Chine… Surtout lorsque tu mets dans la balance une menace nucléaire…

  3. Gilles dit :

    Heu http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_la_cor%C3%A9e_du_nord
    Pas vraiment des pauvres renfermé en fait 😉
    Régime autiste mais bon les cadres sont riches 🙂 donc achètent des biens de conso fournis par la Chine par exemple 🙂

  4. Olivier dit :

    1,39 milliards de dollars d’échanges avec la Chine, c’est très très peu par rapport au niveau global d’exportation de la Chine qui représente près de 600 milliards de dollars…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier