19
Mar
12

Autolib : le fiasco de Delanoë





Vous n’avez pas pu les rater, ces voitures fleurissent un peu partout dans Paris avec un slogan mensonger : zéro pollution. Comme si une voiture électrique n’était pas polluante. C’est oublier un peu vite que la production d’électricité est une activité très polluante et que donc même si ces voitures n’émettent pas de gaz d’échappement, leur utilisation représente quand même une pollution.

Mais bon, après tout, les slogans douteux, Delanoë, il adore, il n’en est pas à son coup d’essai. Le problème, c’est que son idée d’Autolib est un véritable fiasco commercial. Alors qu’il faudrait 200.000 abonnés pour que le projet soit rentable financièrement. Aujourd’hui, le nombre d’abonnés ne dépasse pas les 3.000 après 3 mois d’exploitation. Autant dire que le projet ne sera probablement jamais rentable.

Le souci, c’est que c’est le contribuable parisien qui va essuyer les pertes. Car l’exploitant est malin et il s’est blindé contractuellement. Ainsi au delà d’un certain niveau de pertes, c’est la Mairie qui payera l’addition…

Les impôts locaux en explosion depuis des années ne sont pas prêts de diminuer, du moins tant que Delanoë jouera au poker avec l’argent des parisiens en lançant des projets au modèle économique hasardeux. Car là, il s’est vraiment planté dans les grandes largeurs!

Ce qui est amusant, c’est la propagande effectuée par la mairie de Paris sur son site, je cite : « A peine trois mois après son lancement (le 5 décembre 2011), la 1000ème voiture électrique en libre service sera bientôt livrée et rejoindra une des stations déjà opérationnelles de Paris. Plus de 2.800 abonnés annuels, des locations en progression constante… autant de signes qui ne trompent pas. Autolib’ poursuit sereinement son déploiement. »

En effet, 1.000 voitures pour 2.800 abonnés, ça c’est de la planification réussie et un déploiement serein. Quel grand succès! Curieusement, François d’Hollande n’a pas repris à son compte ce succès dans son programme…

Aujourd’hui, Autolib, c’est surtout une emprise terrible sur la chaussée avec des milliers de places de stationnement indisponibles pour les riverains. Merci Delanoë. Vivement que tu prennes toi aussi une Autolib pour partir loin d’ici, cela nous fera faire des économies…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier