3
Avr
13

Cahuzac : la décadence de la gauche caviar





cahuzacJay Cahuzac est maintenant le symbole de la décadance de la gauche caviar, tout comme Dominique Sutra Kama était le symbole de la gauche plumard. Je suis consterné par ses aveux. Il semblait tellement sûr de lui et soutenu par son camp que je doutais sérieusement de sa culpabilité avant ses aveux. Je pensais que Mediapart cherchait encore une fois à faire dans la presse poubelle. Je n’imaginais pas qu’un ministre puisse mentir ainsi de façon répétée, devant les médias et la représentation nationale.

Aujourd’hui, il a avoué et démontré toute sa médiocrité. Il dit s’être enfermé dans le mensonge. Il pensait surtout ne jamais être démasqué. Il faut dire que depuis 20 ans, tout avait bien fonctionné pour lui. Alors comme tous les grands menteurs, il ne voyait aucune raison pour que cela cesse.

Cependant, plusieurs indices ont éveillé mes doutes depuis des semaines. Tout d’abord, son activité de chirurgien capillaire. La chirurgie esthétique et en particulier la chirurgie capillaire ne représente pas un intérêt médical énorme pour les praticiens. En revanche, d’un point de vue financier, c’est le jackpot assuré, à l’opposé de la médecine hospitalière faite de salaires misérables et d’horaires à ralonges. Son attrait pour le pognon était donc bien ancré. Ensuite, il y a l’affaire Depardieu. Tous les ministres ont écrasé Gérard dans les médias, tous sauf un, Jay Cahuzac, qui est resté bien discret durant cette période. Il n’aura pas poussé le cynisme jusqu’à piétiner Gérard lui aussi.

Après, je suis très étonné de la manière dont François d’Hollande a géré toute cette affaire. Je suis relativement convaincu du fait qu’il était au courrant depuis des mois. Il dit que les bras lui en sont tombés mais je ne le crois pas. En tout cas, si c’est le cas, c’est qu’il est vraiment très incompétent et qu’il n’a pas sa place à la tête du pays car les services de renseignement et sa simple autorité auraient dû suffir à connaître la réalité dès le départ. Là il veut nous faire croire qu’il se serait fait balader. C’est peu crédible mais peut être la stratégie du moindre mal. Il préfère passer pour un incompétent qu’un malhonnête…

Ne parlons pas de Jean-Marc Blayrault, complètement absent, comme à son habitude. Il gère son gouvernement comme un prof d’allemand gère une classe d’espagnol.

Bref, je ne vois pas comment François d’Hollande pourrait éviter le naufrage de son pédalo dans cette affaire. Il prend l’eau de toutes parts. S’il veut se sauver, il doit sacrifier Blayrault et dissoudre l’assemblée. Sinon, il sera renversé dans quelques semaines par la rue, lourdement outragée dans cette affaire. Quand je pense comment Cahuzac a osé nous faire avaler des dizaines de milliards d’impôts supplémentaires alors qu’il se goinfrait à côté de ça. J’ai la rage…





5 commentaires pour “Cahuzac : la décadence de la gauche caviar”
  1. pascal dit :

    Le plus dramatique à mes yeux dans cette histoire c’est qu’il est évident que toute personne gagnant très bien sa vie ne pense qu’a une chose : échapper au fisc..
    Si ce Mr Cahuzac n’était pas devenu ministre tout se serait très bien passé pour lui et son compte en suisse..
    Je pense que tous les puissants de ce pays devraient bien réfléchir à cette mésaventure..
    D’ailleurs pour quoi faire ?? Ils sont bien assez riches pour ne pas devenir malhonnetes..

  2. Gilles dit :

    Je sens qu’on va encore rire dans les semaines à venir.
    A noter la réaction de G. Filoche, assez sympatoche.

    Sinon tu es très lepéniste sur ce coup 🙂
    Si Sarko avait démissionné à chaque scandale, il y aurait eu un paquet d’élections 🙂

  3. Olivier dit :

    @Pascal : je pense en effet qu’il faut avoir un très haut niveau d’abstraction pour accepter de se faire ponctionner comme on se fait ponctionner en France sans avoir la moindre arrière pensée, surtout lorsqu’on sait comment l’argent ponctionné est ensuite balancé par les fenêtres… C’est assez humain, quand tu bosses beaucoup, et la plupart des gens qui gagnent beaucoup bossent beaucoup, tu n’as pas très envie de travailler les 3/4 de l’année pour engraisser un système qui te crache à la gueule au lieu de valoriser ta contribution.

    @Gilles : l’émotion de Filoche ne m’a pas paru très sincère. Il m’a fait penser à Mélenchon, tout aussi peu crédible…

  4. pascal dit :

    Tu penses donc que Cahuzac a eu raison…
    Sa seule faute étant d’avoir accepté un poste dans un gouvernement…

  5. Olivier dit :

    Pas du tout, je pense qu’il a eu tort, je t’explique juste que son comportement est humain. On attend des ministres qu’ils soient parfaits mais ce ne sont que des hommes comme les autres à qui l’on confie les clés de la maison. Ils sont donc soumis aux mêmes tentations que d’autres hommes et font les mêmes « erreurs ». Le système doit se demander aussi à un moment ce qu’il peut faire pour éviter ce genre de comportements.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier