4
Juil
13

Ce que la révolution Egyptienne nous dit…





tahrirJ’ai été très intéressé par l’évolution de la situation en Egypte avec ce peuple capable de se soulever de manière pacifique pour renverser le pouvoir qu’il a pourtant élu démocratiquement un an plus tôt parce que ce pouvoir n’est pas à la hauteur de ses attentes et parce que la direction prise n’était pas celle souhaitée.

Je crois qu’en France, même si le contexte est un peu différent, François d’Hollande et les frères socialistes feraient bien de réfléchir à leur avenir. La manière dont ils sont arrivés au pouvoir par effraction avec une propagande médiatique bien entretenue depuis nous en dit long sur l’Etat de notre démocratie. Je doute que le relai de la justice avec toutes les procédures engagées contre les opposants politiques suffisent à maintenir le peuple de France sous contrôle jusqu’en 2017.

Les français ne sont pas dupes et ils se rendent bien comptes que les médias racontent une réalité orientée, différente de celle qu’ils vivent au quotidien. Idem pour la justice, ils voient bien qu’un grand nombre de procédures sont engagées de manière abusive contre des opposants politiques qu’ils soient forts ou faibles. Tout ceci ne pourra pas durer très longtemps. Les frères socialistes pensaient avoir pris la Bastille en 1981. J’imagine très bien François d’Hollande quittant précipitamment l’Elysée un soir d’été avec Pierre Bergé et sa Valoche pour rejoindre un pays qui lui offrira l’asile politique.

Le problème est qu’ils ne seront pas nombreux à vouloir l’accueillir. Je ne vois guère que le Mali pour lui offrir une cahute dans le désert. Il pourra aller se recueillir sur la tombe du chameau inconnu qui lui a été offert il y a quelques mois et qui a fini dans un méchoui, un peu comme la politique des frères socialistes, offerte aux français comme la solution ultime et qui a donné les résultats que l’on sait.

Voilà, félicitations au peuple égyptien qui a refusé de céder sous la pression du pouvoir et a réussi à retourner l’armée. En France, nous n’aurons pas besoin d’une telle mobilisation pour mettre un terme au joug des frères socialistes. Il suffit juste de remporter les prochaines élections, les unes après les autres. Et dans un éclair de lucidité, François d’Hollande comprendra qu’il n’a plus sa place. S’il ne le comprend pas, le peuple l’y aidera…





3 commentaires pour “Ce que la révolution Egyptienne nous dit…”
  1. Medorius dit :

    Pour Hollande, j’en suis moins sûr que toi !
    Le révolte du peuple égyptien contre les islamistes est une bonne nouvelle. L’armée paraît avoir géré intelligemment le problème et évité de nouveaux affrontements sanglants. N’oublions pas les attaques meurtrières des islamistes contre les pacifiques coptes.
    Je me réjouis, car je voyais avec inquiétude les islamistes conquérir les uns après les autres les pays du « printemps arabe », en train de revenir, sous un semblant de démocratie, au Moyen Age de la charia, du terrorisme et de l’esclavage des femmes. Bref, un hiver peu enviable !

  2. pascal dit :

    L’armée au pouvoir ne laisse jamais présager grand chose de bon…On verra..
    Faire un parallèle avec Hollande, tout de même il falait oser…
    Tu l’as fait…Bon…

  3. Olivier dit :

    Il y a des similitudes troublantes entre la situation en Egypte et celle en France depuis quelques mois : des médias qui présentent une réalité orientée, des procédures judiciaires arbitraires qui se multiplient contres les opposants politiques, un pouvoir complètement rejeté par le peuple… Je ne sais pas ce qu’il te faut de plus.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier