23
Sep
13

Quand la CGT détruit des emplois





sephoraLa CGT par son action dogmatique fondée sur un encadrement toujours plus strict du droit du travail a obtenu une nouvelle victoire dans sa bataille pour la destruction de l’emploi en France. En effet, les salariés de LVMH qui travaillaient de nuit dans le magasin Sephora des Champs Elysées risquent de perdre leur emploi.

La CGT a eu la bonne idée d’attaquer Sephora pour contraindre le magasin à fermer après 21h alors qu’il était ouvert jusqu’à minuit voire 1h du matin certains jours de la semaine.

Résultat, la cinquantaine d’employés volontaires pour travailler le soir vont se retrouver dans une situation délicate. Ces personnes là n’avaient rien demandé à la CGT pour la plupart. Alors pourquoi est-ce que la centrale syndicale s’est ainsi permise ce droit d’ingérence? J’invite les salariés qui vont perdre leur emploi à se retourner contre la CGT pour obtenir une indemnité. Avec le trésor de guerre que la CGT a accumulé depuis des années, cela représentera une goûte d’eau dans leur budget.

Il est hallucinant que la justice ait donné raison à la CGT dans cette affaire. Les personnes qui travaillent au Sephora le soir sont souvent des étudiants qui ne peuvent pas travailler en journée du fait de leurs études. De quel droit la CGT vient leur prendre ainsi leur emploi? En plus, ce n’est pas la première fois que la CGT et les autres syndicats communistes se permettent ainsi d’agir en justice pour détruire de l’emploi. On se souvient notamment de l’affaire de Bricorama interdit d’ouvrir le dimanche il y a quelques mois.

Moi si j’étais au pouvoir, j’autoriserais les entreprises à tourner 24h/24. Libre aux gens d’y travailler ou pas si cela leur convient. Ce n’est pas à la CGT de dicter comment il est bon et juste de travailler. Jusqu’à quand va-t-on tolérer en France que la CGT détruise ainsi des milliers d’emplois chaque année par son action délétère. C’est peut être parce qu’elle est proche du parti communiste chinois qu’elle détruit autant d’emplois en France. C’est toujours ça de pris pour les chinois…





3 commentaires pour “Quand la CGT détruit des emplois”
  1. Medorius dit :

    C’est simple: quand la CGT propose quelque chose, faites le contraire! Vous serez sûr de bien faire. Faites le test.
    Elle à la tête de tous les responsables de la désindustrialisation de la France; Juste derrière, on pourrait mettre la gauche dans son ensemble: Mitterrand avec les 39 heures, la cinquième semaine de congé payé, la retraite à 60 ans, le ministère du temps libre, Jospin avec les 35 heures, toutes les mesures pour indemniser le chômage plutôt que pour favoriser le travail, les taxes sur les entreprises, l’augmentation des fonctionnaires et de leurs privilèges…

    Tuer ainsi la compétitivité et démonétiser le travail est une faute mortelle !

  2. pascal dit :

    Il faut quelquefois savoir faire le bonheur des gens malgrè eux…
    Les empêcher d’aller trainer dans les magasin pour se promener et dépenser de l’argent qu’ils n’ont pas…
    quand à ceux qui réclament à trvailler le dimanche ils se trompent de colère ! d’autant que si le travail du dimanche devient légal il deviendra ordinaire ! demandez à un ouvrier boulanger ou une fleuriste combien ils gagnent en plus le dimanche?? Quand au volontariat laissez moi rire ! j’imagine très bien les nouveaux contrats de travail : acceptez vous de travailler le dimanche ? oui ou non.
    Non ? circulez…
    Aujourd’hui les gens gagnent tellement peu qu’ils veulent travailler le dimanche..
    Il faut ouvrir les yeux à ces jeunes gens qui découvrent le monde du travail…
    D’ailleurs les médias n’ont pas beaucoup donné la parole à ceux qui sont contre.Pourtant ils sont nombreux..

  3. Olivier dit :

    La consommation étant le moteur de l’économie française depuis longtemps vu que notre compétitivité est en berne et que donc nous ne pouvons pas compter sur les exportations, si on commence à limiter cette consommation en fermant les magasins le dimanche, on va encore détruire de l’emploi!
    Il est tout à fait possible de réguler le travail du dimanche en le faisant payer double. Ainsi tout le monde y trouvera son compte.
    Les médias n’ont trouvé personne qui soit contre à part quelques dinosaures communistes…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier