8
Déc
14

Comment Hidalgo saigne les parisiens…





Ceux qui pensaient que Delanoë était un extrémiste avec ses couloirs de bus, ses travaux de tramway qui durent dix ans et la fermeture des voies sur berges en sont pour leurs frais, moi le premier! En effet, avec Delanoë, on pensait avoir tout vu mais en réalité, ce n’était rien ou presque car il semble bien que la fille soit pire que le père…

Elle a promis pendant plus de douze mois de campagne qu’elle n’augmenterait pas la pression fiscale. Il n’aura pas fallu plus de trois mois après son élection pour qu’elle retourne sa veste et augmente les taxes, notamment la taxe foncière, la taxe d’habitation et la taxe de stationnement mais aussi les amendes, notamment celles liées aux automobilistes.

Après, la droite ne peut s’en prendre qu’à elle même. Avoir investi NKM, c’était la défaite assurée. Son positionnement, mi bobo mi écolo n’a pas fait rêver l’électorat de droit qui attendait une rupture totale avec la politique insupportable de la gauche depuis 12 ans! Et puis, il y en a marre de cette classe politique faite d’élus qui n’ont jamais travaillé de leur vie dans une entreprise privée, politiques de père en fils (ou fille), issus des mêmes grandes écoles (ENA, Polytechnique, j’en passe et des pires). La France est aux mains d’une élite incompétente qui a failli depuis 30 ans. Il faut donc en tirer les leçons qui s’imposent et faire place nette. L’ENA ne doit plus être un sésame pour occuper de hautes fonctions, au contraire, cela doit être un fer rouge qui marque l’incompétence et un formatage inadapté aux challenges d’aujourd’hui. En fait, la meilleure solution serait la fermeture de cette école qui déforme quand elle ne méforme pas au lieu de réformer.

Il ne faut pas attendre des politiques qu’ils changent un système qui leur assure une rente de situation depuis des décennies. Aussi, il convient d’imposer le changement par les urnes en bloquant systématiquement l’ascension de toute personne issue de ce milieu. Ceci permettra l’émergence de nouveaux talents, issus d’horizons différents qui apporteront enfin la richesse et la diversité nécessaire à notre pays. Pas la diversité version Dati ou Yade qui représentent aussi bien la diversité que McDo représente la gastronomie…

Pour en revenir à Hidalgo, cela ne fait que six mois qu’elle a pris le pouvoir mais on se dit que le supplice risque d’être pire qu’avec Hollande. Car rien ne l’arrête. Elle veut bannir les diesels de Paris, elle qui appartient à un parti qui a soutenu et promu la filière diesel pendant 30 ans à coup de milliards de subventions publiques. La France est l’un des rares pays dans le monde où le diesel se soit imposé de manière majoritaire et maintenant, voilà qu’on voudrait surtaxer et interdire ce qui a été promu pendant des années. Mais de qui se moque t’on?! Moi je propose qu’on surtaxe et qu’on interdise les socialistes aussi. Ils nous ont dit pendant 10 ans qu’ils allaient faire mieux que la droite et résultat, c’est la catastrophe au bout de deux ans. Donc il faut faire marche arrière et dégager les socialistes!

En fait, la seule chose qui n’augmente pas quand les socialistes sont au pouvoir, c’est le bien être des habitants. Il est en berne depuis 12 ans et ce n’est pas prêt de changer!





2 commentaires pour “Comment Hidalgo saigne les parisiens…”
  1. Medorius dit :

    Mazette ! Quelle radicalité, à peine teinté de l’humour qu’on vous connaît.
    Je crois que NKM – pour qui j’ai voté – aurait fait mieux.
    Cela dit, je salue la taxation et le retrait progressif du diesel.

  2. pascal dit :

    Les véhicules à moteur thermique polluent les grandes villes, c’est un fait que chacun peu constater… Pas besoin d’être de gauche ou droite pour l’admettre…Le moteur diesel semblait la solution il y a 30 ans c’est vrai. On s’est aperçus que ce n’était pas si simple, voila c’est tout. Il faut donc s’adapter…
    Une première mesure serait la gratuité de grands parkings gratuits et gardés autour des gares de la banlieue parisienne. ce serait déjà un bon début ( pour Paris… )



L'autre monde | Thème liquide par Olivier