14
Mai
08

Député à temps partiel





Hier, la droite a connu un camouflet comme la majorité en place en connaît rarement, surtout lorsqu’elle est aussi importante. La loi sur les OGM a été rejetée par le parlement d’une voix. Comment est ce qu’un tel échec a été possible? Tout simplement grâce à une mobilisation de la gauche face à une démobilisation de la droite. Il conviendra de voir si l’absence coupable d’un certain nombre de députés est l’expression de la fronde vis à vis de NKM ou si c’est simplement une absence habituelle et sans raison particulière.

Ceci pose néanmoins la question du cumul des mandats. Certains députés insistent sur le fait que l’exercice d’un mandat local est indispensable à la bonne conduite d’un mandat national car il permet de garder les pieds sur le terrain. Je crois surtout que certains sont déconnectés des réalités, font de la politique parce qu’ils n’ont aucune possibilité d’exercer des responsabilités dans une entreprise et donc ils courent après les mandats et font tout pour les protéger. C’est de bonne guerre mais dans ce cas, il faut assumer et être présent.

Je n’ai pas trop suivi le débat sur les OGM. Je crois que la loi a été largement modifiée et vidée de son sens sous la pression de certains lobbys. Ce n’est donc pas forcément une mauvaise chose qu’elle ait été rejetée mais bon, sur la forme, cela fait vraiment tâche pour la droite et en particulier pour Jean-François qui démontre une fois de plus, si besoin en était, qu’il n’a pas le contrôle du groupe UMP. Il est vraiment temps que lui et Patrick Devedjian s’occupent d’autre chose. Pourquoi ne pas créer au sein de l’UMP une commission qui serait chargée de la reconversion des anciens combattants.





8 commentaires pour “Député à temps partiel”
  1. pascal dit :

    Je pense que bon nombre de députés de droite n’étaient tout simplement pas trop à l’aise avec cette loi.
    Ils ont donc préféré s’abstenir (de venir).
    C’est un peu lache ,mais bon….
    Ils ne pensaient surement pas qu’ils seraient aussi nombreux à faire la même chose…
    Si j’ai raison,cela prouve aussi que Sarkozy a resséré les boulons !!
    Plus question de ne pas être d’accord avec le patron.

  2. Olivier dit :

    Est ce un désaveu pour Sarko ou pour NKM? Je crois que bcp de députés n’ont pas apprécié d’être mis en cause par NKM en fait… Mais tout cela va se retourner contre Copé qui ne tient pas ses troupes.

  3. Gilles dit :

    A rapprocher du vote du PACS 😉

  4. pascal dit :

    J’ai entendu cela :
    C’est la faute à Copé qui n’a pas su tenir ses troupes ..
    Moi,ça me choque.
    Je comprends d’autant mieux les députés qui n’étaint pas d’accord, de ne pas s’être déplacés de peur de représailles si ils avaient voté contre….

  5. Olivier dit :

    C’est vrai que c’est la faute à Copé. Il aurait dû gérer le problème en amont. C’est trop facile de ne pas voter de peur des représailles. Il faut prendre ses responsabilités et voter contre si l’on estime que le texte ne nous convient pas. Il faut bien entendu auparavant avoir participé au débat et fait amender le texte mais fuire le vote, c’est fuire ses responsabilités.

    Copé porte la responsabilité de cet échec. Il doit démissionner.

  6. pascal dit :

    Pour un gouvernement qui à essayé de donner une image d’ouverture on est à la limite de la dictature !
    Et ses sympatisants lui emboitent le pas à ce que je vois……
    Tout cela est l

  7. pascal dit :

    ( suite )
    la preuve que cela va mal à l’UMP….
    Et ce n’est pas en coupant des têtes que les choses vont s’aranger.
    A moins que Jean Sarkozy remplace Coppé ??
    Non,je rigole…..

  8. Olivier dit :

    La dictature, tu pousses un peu… Il est vrai qu’ils auraient pu repartir de zéro. Après vu le calendrier législatif, je crois qu’il n’y a pas trop de temps à perdre.

    Au fond, cet épisode est aussi triste que drôle. Il démontre un certain manque de contrôle de la situation. C’est dommage pour l’image des hommes politiques mais rassurant pour la démocratie.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier