28
Juin
12

Du courage en politique…





Je suis abasourdi par les premières mesures prises par Vincent Peillon, ministre de l’Education Nationale, avec son acolyte, la transparente Pau Langevin. Alors que les caisses sont vides, ces deux là vont creuser un peu plus notre déficit en créant des milliers de postes de fonctionnaires supplémentaires.

Et puis, cerise sur le gâteau, comme les vacances de la Toussaint étaient trop courtes au goût des profs, on les rallonge et maintenant, les élèves auront deux semaines de vacances à la Toussaint. Voilà un nouvel acquis gravissime sur lequel il sera impossible de revenir ensuite car il y aura un blocage des professionnels du tourisme. A mon époque, les vacances de la Toussaint, c’était moins d’une semaine et on s’en portait très bien! Là on arrive à deux semaines. Et pourquoi pas 3 semaines en décembre aussi, cela serait bien pour faire une bonne coupure après le premier trimestre.

La question des rythmes scolaires a toujours été très mal géré par les ministres qui l’ont traité de manière systématique sous l’angle des enseignants en cédant ainsi à la pression des syndicats.

J’ai déjà appelé un certain nombre de fois à une remise à plat du système. Celle-ci doit passer par l’allègement du nombre d’heures de cours bien trop élevé au collège et au lycée. Il faut que l’apprentissage des langues commence dès le CP. Ceci permettra de décharger ensuite au collège. Il faut que chaque enfant entrant au collège soit bilingue en anglais et qu’à ce moment là, ils apprennent une troisième langue pour ceux qui le souhaitent.

Il faut également renforcer les enseignements pratiques et civiques. Apprendre le code de la route, les gestes qui sauvent mais aussi à nager, c’est bien plus utile que d’apprendre à dessiner 3h par semaine lorsqu’on a aucun talent et aucun attrait pour ça. Il faut donc que l’enseignement soit tourné vers ce qu’il est utile de savoir plutôt que vers ce qu’une certaine élite aimerait inculquer à nos enfants.

Le renforcement du sport est également un élément clé. Le sport est un formidable vecteur d’intégration mais aussi un excellent remède pour la santé des jeunes (et des moins jeunes). Il faut donc que les enfants aient plus de cours avec des choix diversifiés. Inutile de les forcer à faire du judo ou de la boxe s’ils préfèrent la natation ou la course.

J’appelle donc à rendre nos rythmes scolaires plus pragmatiques. 9 semaines de coupure l’été, cela ne fait aucun sens. Il faut ramener cela à 6 semaines et alléger les plannings hebdomadaires. Cela aura également un impact positif sur l’économie qui ne sera plus au ralenti pendant 2 mois et demi l’été.

Je ne suis pas très optimiste lorsque je vois que Pau Langevin passe plus de temps dans les meetings du PS et autres cafés politiques qu’à travailler sur la réussite scolaire mais je suis convaincu que c’est la seule voie si on souhaite améliorer le système et en finir avec l’échec scolaire…





2 commentaires pour “Du courage en politique…”
  1. pascal dit :

    j’imagine que tu n’as pas d’enfants..
    Une demi-semaine de vacances c’est une galère pour faire garder ses enfants..
    Et puis tout le monde était d’accord pour dire que le 1er trimestre était trop long,alors..
    Et puis si ça peut donner du boulot aux pro du tourisme tant mieux,non ?
    Tu ne vas pas me dire que c’est mal que les pro gagnent un peu plus d’argent ? c’est bon pour l’économie !!
    Quand aux vacances d’été c’est difficile,car avec les couples séparés et des parents qui n’ont pas forcement les congés qu’ils souhaitent,je pense qu’il est difficile de les réduire..
    Le divorce est un fait dans la société et il faut en tenir compte.La scolarité passe aussi par un bon équilibre de la vie des enfants.
    Très bien pour le retour de l’école le mercredi matin !
    Enfin pas de quoi être abasourdi..

  2. Olivier dit :

    Je ne suis pas super d’accord avec toi.
    Tu crois que c’est plus facile de faire garder ses enfants une semaine complète par rapport à une demi-semaine? Je crois que quand tu n’as pas de solution, le problème est le même et il faudrait que les enseignants soient utilisés pendant les vacances scolaires par rotation pour encadrer des activités sportives, des sorties ou des cours de soutien pour les élèves.
    Quand aux professionnels du tourisme, cela fait bien longtemps que j’ai arrêté de pleurer sur leur triste sort car il y a des secteurs bien plus sinistrés que le leur. Ils profitent d’une rente de situation liée à l’attractivité de la France dont ils usent et abusent, notamment en exploitant une main d’oeuvre jeune et bon marché…
    Pour les vacances d’été, connais tu beaucoup de gens autour de toi qui prennent plus de 3 semaines? Moi dans ma boîte, les gens prennent en général 2 à 3 semaines. Ceux qui prennent 4 semaines sont rarissimes. Donc avec des vacances d’été à 6 semaines, tu contentes presque tout le monde…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier