14
Sep
10

Guns n’ roses – Live à Bercy 2010





J’étais lundi soir à Bercy pour le concert des Guns n’ roses. Je me pointe à 20h15 sachant que la première partie commençait à 20h00. Bercy est déjà plein à 80%. La première partie n’est pas terrible mais bon, cela fait passer le temps. Elle se termine vers 21h10. On nous annonce alors une demi-heure d’entracte!

Je me dis « bon allez, 30 minutes, ça va vite passer ». Finalement, on aura le droit à 1h20 d’entracte! Le concert ne débute qu’à 22h30. Entre temps, Bercy s’est rempli comme un oeuf et l’ambiance a alterné entre les sifflets d’un public impatient et exaspéré par l’attente et quelques tours de Ola.

Le concert commence enfin avec Chinese Democracy, titre agréable avec un visuel assez sympa. Puis, on a le droit à un Welcome to the Jungle très attendu. C’est probablement le point culminant du concert au niveau de l’ambiance. Dès les premiers accords de guitare, il y avait le feu dans Bercy, très très grosse ambiance, regardez plutôt comment ça bouge dans la fosse.

Ensuite, It’s so easy puis Mr Brownstone et Sorry (très belle chanson, écoutez ci-dessous).

Après, on a un petit solo de guitare sur le thème de James Bond puis le classique Live and let die. Je découvre This I love, autre titre de Chinese Democracy très réussi (voir ci-dessous). Ensuite, Rocket Queen puis un solo au piano de Dizzy Reed (seul survivant avec Axl de l’époque Use your illusions).

http://www.youtube.com/watch?v=CxksXKJzTXs

On aura le droit à un petit peu d’Arnold (comprendra qui pourra) avec You could be mine, moyennement réussi. Après, le très attendu solo de piano avec November Rain. C’est l’un des autres moments forts du concert. Malheureusement, le piano était assez mal accordé et du coup, ce n’était pas aussi juste que dans certains concerts du passé. Sans être complètement ratée, j’ai trouvé cette interprétation un peu décevante.

Suite avec Knockin’On Heaven’s Door, là encore, ça manquait un peu de souffle. On sent le poids des années sur les épaules d’Axl. Malgré une évidente bonne volonté pour tout donner à son public, il manquait un petit truc probablement lié à l’usure du temps. Axl n’est plus aussi bondissant qu’à l’époque. Du coup, ça se trainait un peu sur ce tube pourtant très ancré dans l’histoire du groupe même si ce n’est qu’une reprise.

Pour finir, Don’t cry, Nightrain, Madagascar, Whole lotta rosie et Paradise city. Fin du concert à 1h du matin… Axl Rose ne doit pas souvent prendre le métro sinon il saurait qu’à cette heure là, ça ferme.

Au niveau du son, une fois n’est pas coutume, la voix du chanteur était beaucoup plus forte que la musique. C’était parfois un peu pénible lorsqu’Axl gueulait un peu trop fort dans le micro. Au début du concert, le son était parfait (je me suis demandé à un moment si j’étais bien à Bercy, salle habituellement catastrophique au niveau du son). Puis ça s’est dégradé au cours du concert. L’équilibrage a évolué de manière négative.

Pour conclure, j’ai été assez satisfait de ce concert. Je pense que le groupe était probablement meilleur à l’époque de Use your illusions mais on ne peut pas revenir en arrière. Axl donne vraiment tout sur scène. Il y a vraiment de bons titres dans leur répertoire et Chinese Democracy est plutôt une réussite. Bonne ambiance ce lundi soir à Bercy, quelques chevelus, pas mal de jeunes, quelques moins jeunes, quelques fumeurs de substances illicites et un Axl Rose indémodable.

L’information s’est répandue comme une traînée de poudre dans Paris dans la journée, les Guns n’ Roses seront en concert privé à l’Arc ce soir, mardi 14 septembre 2010, à partir de 22h30 jusqu’à l’aube. Autant dire qu’il ne faut pas avoir prévu de bosser demain car comme ils disent 22h30, si ça commence avant minuit, le patron pourra payer sa tournée. Je pense que l’entrée va être extrêmement sélective…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier