21
Nov
10

Karachi : l’affaire qui va faire gagner Sarkozy en 2012





Voilà quelques semaines que les médias nous rabattent les oreilles avec l’affaire de l’attentat de Karachi. Il faut dire que maintenant que la réforme des retraites est passée, plus besoin de parler de Liliane Bettencourt, ce n’est plus un levier de contestation et d’agitation.

Alors on nous ressort le serpent de mer des sous marins vendus au Pakistan avec rétro commission.

C’est très amusant de voir que Galouzeau s’est immédiatement saisi du dossier. Il sait qu’en 2012, au mieux, il sera inéligible et au pire, il sera en prison. Alors autant essayer de faire du bruit pour ne pas sombrer dans l’oubli judiciaire. Il se dit peut être qu’il va pouvoir négocier son silence dans cette affaire contre une relaxe dans le procès en appel de l’affaire Clearstream. Je crois surtout qu’il est en train d’agiter une bombe médiatique qui risque de le mettre encore un peu plus en difficulté.

Depuis 2007 et même bien avant, il ne se passe pas une semaine sans que l’on ne parle d’affaires, de magouilles et autres, impliquant Nicolas Sarkozy ou son entourage. Pourtant, jamais une condamnation, jamais une mise en examen, bref, que du vent. Les gens oublient bien vite que Nicolas Sarkozy est un avocat et surtout un fin politicien. Il sait depuis longtemps ce qui est faisable et ce qui est dangereux. Alors penser qu’il ait pu organiser personnellement le versement de rétro commissions il y a 15 ans, franchement, c’est le prendre pour le dernier des imbéciles surtout qu’à l’époque le financement des partis politiques était au coeur de la polémique et une opération mains propres en avait décimé un certain nombre. Je pense donc que si magouille il y a eu, ce n’est sûrement pas Sarkozy qui l’aura organisé, il est suffisamment intelligent pour laisser d’autres se mouiller…

Après, si l’on veut faire l’inventaire des magouilles à droite et à gauche dans le financement des partis sur les trois dernières décennies, je ne sais pas qui remportera la médaille d’or mais la finale sera très serrée entre l’UMP et le PS. On pourrait aussi parler du financement des syndicats, vaste sujet dans le même genre 😉

Sinon, je suis étonné que personne ne se soit ému du reportage diffusé jeudi dans Envoyé Spécial sur les essais nucléaires au Kazakhstan entre 1945 et la fin des années 80. J’aurais bien aimé avoir le point de vue de Jean-Luc Mélenchon sur les bienfaits du communisme en matière d’essais nucléaires. Sans rentrer dans le détail du reportage, on y découvrait comment l’Armée Rouge, pendant des décennies, a utilisé des populations pour tester les effets des radiations. 30 ans après, ils se retrouvent avec un taux de cancer extrêmement élevé, des déficients mentaux en surnombre et des malformations assez incroyables à voir. C’était bien le communisme non? Utiliser les populations pour tester les effets des armes, joli programme…





Un commentaire pour “Karachi : l’affaire qui va faire gagner Sarkozy en 2012”
  1. Medorius dit :

    Je trouve assez extraordinaire – pour ne pas dire plus – le discours de Dominique de Villepin. Pour lui, le fait que Jacques Chirac ait -paraît-il – arrêté les commissions n’a aucun rapport avec les attentats de Karachi, qui ont fait 8 morts français. En revanche, il a une intime (?) conviction qu’il y a eu des rétro-commissions qui ont profité à …il ne dit pas qui, mais il laisse dire les journalistes que cela a bénéficié à la campagne d’Edouard Balladur, dont Nicolas Sarkozy était le porte-parole. Que signifient la précipitation avec laquelle il a demandé à être entendu et le délice avec lequel il a commenté son entrevue aux journalistes?. Avons-nous l’intime conviction qu’il ne veut en rien sauter sur l’occasion pour tenter de déstabiliser le président de la République. Cerise sur le gâteau, il est toujours membre de l’UMP.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier