19
Oct
08

La fusion de la Caisse d’Epargne avec la Banque Populaire





Dans le cadre de la crise financière qui impacte lourdement les banques, on parle d’une possible fusion entre la Caisse d’Epargne et la Banque Populaire. Ayant quitté il y a quelques années la Caisse d’Epargne pour la Banque Populaire, vous vous doutez bien que je n’ai pas vraiment envie de voir ma banque fusionner avec mon ex banque!

Si cette fusion devait se faire, je retirerais mes lingots d’or et mes millions d’euros de mes différents comptes. S’ils croient qu’ils vont se la jouer avec le mobilier longtemps sans que je ne fasse rien, ils se mettent le doigt dans l’oeil. Hors de question de les laisser fusionner paisiblement. La Caisse d’Epargne est une banque où je n’ai pas été bien traité alors que je n’avais jamais eu un seul découvert et que mon compte était régulièrement alimenté. On ne m’a pas spécialement déroulé le tapis rouge et servi une coupe de Dom Perignon lorsque j’ai ouvert mon compte à la Banque Populaire mais globalement, je n’ai jamais eu à me plaindre de leurs services.

Il faut dire que je ne suis pas un fan des fusions d’une manière générale. Je ne crois pas au mariage de deux entreprises avec des cultures, des histoires et des habitudes aussi différentes.





2 commentaires pour “La fusion de la Caisse d’Epargne avec la Banque Populaire”
  1. seb du massif central dit :

    ouais a long terme les fusions=licenciements.

    Les UMPèistes: ou est la concurence?,ou est la liberté du capitalisme ?

    c’est encore a nous de payer!

    Moi a la place de Sarko j’aurai laissé souffrir un peu plus les banques comme aux USA.
    quitte a en « perdre » 2 ou 3 c’est quand même des hauts cadres qui se payent 5000 a 10000 € par mois qui sont incapables de gerer les banques y a des claques à donner!

  2. Olivier dit :

    Le problème est que ce ne sont pas vraiment les cadres dirigeants qui auraient souffert si Sarkozy avait lâché les banques mais plutôt les guichetiers car le cadre dirigeant de grosse boîte, ne t’en fait pas pour lui, faillite ou pas, il retombe toujours sur ses pieds 😉

    Donc Sarkozy a surtout donné un peu d’oxygène aux employés et aux épargnants car je ne te dis pas le bin’s si une grosse banque avait fait faillite… Là c’est tout le système qui s’écroulait car tout le monde aurait retiré ses économies des banques et il n’y avait plus d’argent nulle part, sans compter que tout le monde n’aurait pu être payé…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier