10
Juil
12

Le bon prénom pour avoir le BAC





Je suis tombé sur les résultats d’une étude pour le moins étonnante. Certains chercheurs n’ont visiblement pas grand chose à faire de leur temps. Donc un sociologue s’est amusé à faire une corrélation entre les mentions au Bac et le prénom.

Ainsi, lorsqu’on s’appelle Madeleine ou Irène, on a 25% de chances d’avoir une mention très bien. C’est sûr qu’avec un prénom pareil, on doit passer plus de temps sur les bouquins qu’à courir les garçons…

De l’autre côté du spectre, pas beaucoup de succès pour les Youssef et Nabil qui ont moins de 1% de chances d’avoir une mention très bien. C’est guère mieux pour les Mohamed, Sandy et Sofiane. Sinon, plus du tiers des Linda et Yacine doivent passer par les épreuves de rattrapage. Là, c’est probablement l’origine sociale qui peut expliquer ces résultats.

Le seul point intéressant dans cette enquête est le cycle de vie du prénom. On se rend compte que les prénoms ont des cycles suivant les époques. En début de cycle, ils sont assez peu donnés et obtiennent de bons résultats au Bac. Difficile de dire si c’est le fait que certaines élites aient une attirance pour les prénoms alors « originaux » ou si c’est parce que le fait d’avoir un prénom « original » entraîne une certaine marginalité qui pousse à se surpasser pour exister. Puis lorsqu’un prénom est plus popularisé, il obtient de moins bons résultats.

Pour les curieux, les détails sont ici. Dans le même genre, on pourrait faire aussi le bon prénom pour être patron du CAC 40 ou le bon prénom pour être balayeur ou le bon prénom pour avoir un casier judiciaire mais là, ce serait enfoncer des portes déjà grandes ouvertes…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier