10
Fév
12

L’ingratitude de Renault





Il n’y a pas si longtemps, Renault a survécu à la crise grâce au soutien de l’Etat français. Aujourd’hui, le patron de Renault fait preuve d’amnésie en ouvrant une usine au Maroc.

L’investissement représente pas loin d’un milliard d’euros avec des milliers d’emplois directs et indirects à la clé. L’usine sera utilisée pour fabriquer le futur monospace low cost de Renault.

Renault nous promet que ce monospace ne sera pas beaucoup vendu sur le marché français et donc il n’y avait pas lieu de le fabriquer localement. C’est exactement le même discours que lors de la sortie de la Logan dont on a vu le succès ensuite sur le marché français.

La réalité est que Renault fait preuve d’un grand opportunisme puisque le Maroc leur a accordé un certain nombre d’avantages fiscaux au delà des salaires très faibles.

Bref, si vous achetez ce monospace, vous saurez que cela a contribué à faire survivre quelques pauvres travailleurs au Maroc car les salaires et les garanties sociales sont indignes là bas et détruire quelques emplois en France. En quelques sortes, vous serez complices de ces régimes autoritaires qui asservissent leur peuple pour assurer leur profit. C’est un peu radical comme raccourci mais au fond, cela revient à cela.

En tant que contribuable français, je suis choqué qu’une entreprise où l’Etat est bien représenté au capital se comporte ainsi. Donc merci monsieur Ghosn, j’espère que vous dormez bien la nuit…





4 commentaires pour “L’ingratitude de Renault”
  1. pascal dit :

    Tu serais de gauche maintenant Olivier ??
    C’est juste le marché international.
    On ne tient compte de rien.
    Juste ce qui rapporte le plus…
    Ca te surprend ??
    Là c’est moi qui ne comprends plus…

  2. Olivier dit :

    Ah parce qu’il faut être de gauche pour penser cela? Tu fais quand même pas partie de ceux qui croient qu’il y a les méchants capitalistes à droite et les gentils socialistes à gauche? Le monde n’est pas binaire…
    Oui cela me gêne que Renault, entreprise française dont une bonne partie du capital appartient aux français (via l’Etat) aille créer des usines aussi grosses à l’étranger pendant que les français crèvent la bouche ouverte.
    Mes impôts ont servi à aider Renault et ses sous traitants à passer la crise. Sans ces impôts, Renault n’existerait peut être plus aujourd’hui. Alors oui, ça me gêne quand une boîte se conduit comme ça et creuse notre propre tombe à nos frais, c’est juste insupportable…

  3. pascal dit :

    Je suis d’accord.
    Et depuis toujours…
    Quelque soit l’entreprise..

  4. Olivier dit :

    Le problème, c’est que là, ça sent tellement l’opportunisme que c’est nauséabond… Déjà que l’image de Renault avait été durement écornée par l’affaire d’espionnage. Là c’est le pompon…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier