28
Mai
12

Oui les grecs doivent payer…





Christine Lagarde a créé une polémique en invitant les grecs à prendre leur destin en main. Une fois n’est pas coutume, je suis 100% d’accord avec elle. Les grecs ont bénéficié plus que n’importe quel autre pays de l’apport de l’Union Européenne. Il suffit de s’y rendre une seule fois pour s’en rendre compte. Ils ont des autoroutes encore mieux qu’en France!

Depuis 3 ans, toute l’Europe s’est mobilisée pour éponger les dettes de la Grèce. Ces dettes correspondent à de l’argent dépensé en Grèce pour les grecs. Il est donc de leur responsabilité de le rembourser.

Le problème, c’est que la Grèce est l’un des pays européens où il y a le plus de fraude fiscale et de corruption. Alors forcément, les caisses sont moins remplies qu’ailleurs et le changement culturel est douloureux. Difficile en effet de se résoudre à payer cher quand les temps sont durs lorsque l’on a toujours pu y échapper quand les temps étaient prospères.

Je suis pour que l’on fasse tout ce qui est en notre pouvoir pour aider la Grèce à rester dans la zone Euro mais à un moment, si les grecs ne sont pas disposés à faire les efforts nécessaires et que leurs politiques sont incapables de mener le pays sur la voie du changement, alors ils devront en sortir et il n’y aura pas de retour possible, sauf à complètement rembourser la dette et les aides reçues jusqu’alors.

Bref, je suggère aux grecs d’écouter cette chanson du prophète Enricus Maciasus pour les inciter à la raison :





3 commentaires pour “Oui les grecs doivent payer…”
  1. pascal dit :

    Quand j’entends à la TV que les banques prêtent à la grèce à 30% d’interêt je me pose tout de même des questions ??
    On veut vraiment les aider ou les couler ??
    Que les greques apprennent à payer leurs impots c’est une évidence.
    Mais dire qu’on se sent plus préocupés par le sort des africains,c’est totalement déplacé.
    Je propose à Mme Lagarde de vivre avec 1000 euros et de reverser le reste de son salaire aux associations tiers mondistes.
    On verra ensuite..

  2. Olivier dit :

    Elle a juste dit que les africains étaient plus à plaindre que les grecs qui est je te l’accorde un truisme.
    Après, les banques qui prêtent à 30% d’intérêt, je les comprends même si c’est sûr que c’est pas le meilleur moyen de les aider. Le taux des banques est lié à l’offre et la demande. Ils sont pas nombreux à être disposés aux grecs du fait du risque de faillite. Donc le taux est très élevé. Si tu avais de l’argent à placer, connaissant la situation actuelle, tu préfèrerais le prêter aux grecs sachant que le risque de tout perdre est très élevé pour le prêter aux allemands qui te rapporteront moins mais où tu es sûr de récupérer ta mise? Et bien moi, vu le mal que j’ai à gagner mon argent, c’est certain que j’irais pas le mettre sur la Grèce… Autant faire un don à une association, cela sera plus direct!
    Je pense qu’on a déjà fait énormément pour aider la Grèce, et ce bien avant cette crise. S’ils n’ont pas la moindre once de responsabilité et de reconnaissance par rapport à cela, et bien qu’ils dégagent… C’est leur choix et rien ne pourra les en empêcher s’ils ne veulent pas payer.

  3. Gilles dit :

    Le truisme est en effet là : comparer la dette grecque à la pauvreté dans le Sahel, c’est mal foutu.
    Pour le reste, je suis d’accord avec heu les gens qui disent que les grecs doivent payer leurs impôts…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier