2
Juin
11

PSG, fais nous rêver!





Cette année, le PSG a gagné en stabilité. Presqu’aucune polémique, pas de crise au mois de Novembre, plus de problèmes avec les supporters, le club est transformé! Cela se ressent au niveau du classement, 4e à la fin de la saison, cela n’était pas arrivé depuis un bail.

Mais la plus grosse nouvelle, c’est la cession du club à des investisseurs du Qatar. J’ai bien du mal à me faire une opinion sur le sujet. On nous promet déjà un recrutement extraordinaire avec une enveloppe de 150 millions d’euros sur 3 ans, des grands noms circulent comme ceux de Samuel Eto’o ou Lionel Messi. Difficile de savoir si tout cela se concrétisera ou si c’est juste une opération de communication en vue du mondial au Qatar dans quelques années.

En tout cas, ce n’est pas suffisant pour me faire reprendre une carte d’abonné au Parc. Je vais quand même pas dépenser des centaines d’euros pour aller voir PSG – Dijon ou PSG – Evian…

Je suis un nostalgique des années 90, une époque révolue qu’on ne connaîtra probablement jamais plus. Je me souviens du titre de champion en 94, j’avais concrétisé un rêve de gosse en foulant la pelouse du Parc à la fin du match pour fêter le titre. A cette époque, le PSG enchaînait les victoires…

Avec le PSG, j’ai connu tellement d’émotions fortes que mon soutien était inébranlable. Je me souviens avoir été la victime pendant des années de railleries d’abrutis au lycée puis durant mes études supérieures parce que j’osais afficher mon soutien pour ce club. C’était bien difficile à supporter les lendemains de défaites mais tellement jouissif les jours de victoires.

Et puis les années sont passées, les résultats sont devenus très aléatoires et la passion des premières années s’est peu à peu dilluée. Pourtant, il reste toujours une petite flamme pour ce grand club, notamment lorsque l’on évoque les grands soirs comme ici :





Un commentaire pour “PSG, fais nous rêver!”
  1. Medorius dit :

    « C’est merveilleux, un rêve de gosse, quand on y croit de toutes ses forces! » chantait Montand dans « Le carrosse ».
    Un des plus beaux textes que tu aies écrit, Olivier!Ce que c’est que la rencontre de la jeunesse et de la passion! La raillerie n’est que jalousie.
    La video illustre magnifiquement ce que tu évoques, Olivier: dans les yeux des joueurs qui se souviennent, 17 ans après, « un rêve passe… », cette reviviscence de moments de grâce, qui par la magie de la mémoire, fait que la la vie mérite d’être vécue.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier