18
Déc
08

Quand est ce que tu pars en vacances?





Je relaye ici la vidéo du collectif « Jeudi Noir » qui milite face à la crise du logement. Cette vidéo humoristique est une reprise d’une célèbre chanson de David et Jonathan intitulée « qu’est ce que tu fais pour les vacances? ». Cette fois-ci, ils s’en prennent à Christine Boutin pour lui demander quand est ce qu’elle part en vacances? A mon tour, je lui demande : Christine, que tu sois là ou pas, cela ne change rien alors tu peux partir en vacances…





8 commentaires pour “Quand est ce que tu pars en vacances?”
  1. Alberto dit :

    Dans cette période où on cautionne les banques, sans exiger assez d’elles, à mon avis, où la crise frappe surtout les plus faibles, manque une politique ambitieuse de justice sociale!
    Je la verrais bien privilégier le logement des plus démunis, la grande lacune des dernières années. Et si le gouvernement en est responsable, la ville de Paris et le Conseil Général d’Ile de France n’ont pas fait mieux.

    Assez d’atermoiements, de contorsions pour accuser l’Etat, la complexité administrative, comme l’a fait le maire de Paris! Il faut reprendre les grands programmes de construction, réquisitionner les logements non occupés depuis trop longtemps.

    Je ne suis pas partisan de l’étiquette « logement social », qui abolit la mixité, guettoïse les plus défavorisés et profite trop souvent à des gens qui ne le méritent pas. Je préfère l’aide individuelle, qui tient compte des familles, des enfants et du travail peu rémunéré.

    Il est inacceptable que l’on sauve, à coup de milliards, des établissements bancaires qui ont failli en spéculant outrageusement et que l’on rogne sur les crédits destinés aux plus fragiles. si celà continue, le climat social va se dégrader, la démotivation impacter gravement l’économie.

    En temps de crise, la solidarité, que chacun revendique, passe par le transfert d’une partie des richesses des plus favorisés, y compris des classes moyennes, vers les pauvres. Pas facile, il est vrai, sans réduire la compétitivité. Par exemple, en entraînant les seniors, qui n’ont pas eu d’emploi éprouvant, à travailler jusqu’à 70 ans plutôt que d’être rémunérés à ne rien faire.

    Les jeunes qui se plaignent de cette perspective oublient que l’espérance de vie augmente de 3 à 4 mois tous les ans et qu’une fille sur deux, né ces 10 dernières années, sera centenaire.

  2. Olivier dit :

    Je suis d’accord avec tout ce que tu dis sauf à propos des banques. L’Etat n’a pas sauvé les établissements bancaires à coup de milliards. Il a permis à l’économie de ne pas s’effondrer complètement en offrant sa caution. Ce n’est pas un don qui a été fait aux banques, c’est une caution qui va rapporter des milliards à l’Etat (qui en a bien besoin par ailleurs). Et puis, n’oublions pas qu’une banque qui coule, c’est avant tout les titulaires de comptes qui en font les frais alors on a plutôt intérêt à éviter cela.

  3. Gilles dit :

    Une banque qui coule n’entraîne pas les clients dans sa chute, sinon ça serait un peu trop simple 🙂
    Et à quand la réquisition de locaux vides depuis plus de 10 ans (moins non, on peut comprendre les envies de gagner des sous, mais plus de 10 ans, y’a plus d’intérêt là) ?

  4. Olivier dit :

    Tu diras ça aux clients de Lehman Brothers 😉

    Pour ce qui est de la réquisition, je doute que cela ait lieu un jour, que cela soit la droite ou la gauche au pouvoir. Ils devraient déjà commencer par remplir les HLM vides…

  5. Gilles dit :

    Les HLM vides, je veux bien des preuves 🙂

  6. Olivier dit :

    Tu veux parier? Tu me files combien si je t’envoie des photos d’un immeuble HLM dans Paris où 1/3 des appartements sont vides depuis des mois voire des années pour certains?

  7. Gilles dit :

    Je veux bien te payer avec de la monnaie de singes 😛 surtout si tu as l’explication officielle 😉

  8. Olivier dit :

    L’explication officielle serait qu’il y a des contingents dans les HLMs et que chaque organisme (préfecture, police, mairie, office HLM, …) est libre d’attribuer ou non ses contingents mais j’en sais pas plus.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier