8
Nov
07

Triste bilan





Il y a deux ans, Bertrand Delanoë jouait les maires émus devant les caméras après la mort de dizaines de personnes dans l’incendie d’immeubles insalubres à Paris. Il s’engageait à prendre des mesures. Deux ans après, force est de constater que rien n’a vraiment changé. Cette nuit, trois personnes sont mortes dans l’incendie de leur immeuble. Bertrand Delanoë, lis bien cette note et relis encore une fois : « trois personnes sont mortes brûlées! ». Imagines tu la souffrance de ces personnes lorsqu’elles ont su que leur vie allait s’arrêter brusquement dans les flammes? Qu’est ce qui peut être plus important que la vie de ses concitoyens pour un maire? A ta place, je n’aurais pas fait Paris Plage, je n’aurais pas fait la nuit blanche, je n’aurais pas fait le tramway, je n’aurais pas fait toutes ces voies de bus, je n’aurais pas jeté tout cet argent par les fenêtres, cet argent qui aurait pu permettre de construire des immeubles neufs et sécurisés à la place des taudis présents dans toutes les rues de Paris.

D’ailleurs, je ne sais pas si vous avez remarqué mais depuis que Bertrand est là, tous les immeubles de Paris sont régulièrement ravalés. Il suffit de parcourir une rue pour trouver un immeuble en cours de ravalement. Bien entendu, cette politique pour tenter de sauver les apparences ne doit pas vous tromper. On ravale la façade mais il ne faut mieux pas pousser la porte pour entrer à l’intérieur car là, bonjour les dégâts. Bref, deux ans sont passés mais il y a encore eu des morts cette nuit dans les immeubles de Paris. L’inertie de la Mairie de Paris en terme de logement me laisse à penser que la situation n’est pas prête de changer. Il est grand temps de mettre un grand coup de pied dans la gestion du logement en région parisienne car vraiment, trop c’est trop!





5 commentaires pour “Triste bilan”
  1. pascal dit :

    Depuis quand es tu pour la construction de logements HLM ??
    Si Delanoë rénove les logements à Paris ce sera avec des fonds publics,non ?
    Tout cela est le résultat d’une certaine vision de la société.
    En voici un des aspects les plus négatifs.
    Et ce n’est pas près de changer,car Sarkozy n’est pas pour la construction de logements sociaux
    et les familles en difficulté n’ont pas fini de se faire voler par les marchands de sommeil…..
    Malheureusment c’est aussi pour cela qu’il a été élu,non ?
    Moins d’assistés !! chacun se dém…..brouille…..

  2. Olivier dit :

    Je suis pour une politique de renouvellement du logement urbain concertée et efficace entre tous les acteurs publics et privés afin que chacun puisse avoir un toît correct. Je ne suis pas pour qu’on construise du HLM à tout va pour compenser le manque de logement dans le privé qui crée certaines tensions sur les prix. Je pense qu’il faudrait mieux construire à tout va dans le privé pour justement faire baisser les prix et permettre à chacun de s’y loger. Le but n’est quand même pas que 90% de la population soit dans les HLM, cela serait illogique et dangereux pour les finances publiques.

    Maintenant, ce que je voulais mettre en lumière à travers cette note, c’est que Delanoë a beaucoup dépensé pour faire de la politique « spectacle » mais qu’en ce qui concerne la salubrité des logements dans Paris, ce n’est pas du tout son problème et dans ces conditions, on continuera d’avoir des morts. Mais bon, dans la mesure où les indiens et les africains n’ont pas encore le droit de vote aux municipales, il se dit peut être que ce n’est pas très grave de les laisser croupir dans des taudis…

  3. Gilles dit :

    Heu tu vas rire mais les immeubles en ravalement, ce sont les proprios qui le décident… et dans le cas du privé, c’est pas Delanoé.
    Ensuite, c’est vrai que faire le spectacle devant les caméras lors de l’incendie d’immeubles, c’est pas top. Mais certains finissent Président comme ça. Ca te dit quelque chose Nicolas S. ? Hé bien, il était venu à l’hôtel qui avait crâmé ! Honte à lui ? 😀
    Au fait, qui décide de placer une famille dans un hôtel hors de prix plutôt qu’un logement ? Indice : pas la mairie.
    J’aime bien ta mauvaise foi régulière mais quand tu fournis le bâton pour te faire taper avec elle…
    Delanoé n’est pas responsable de tous tes maux 🙂
    M’enfin tu préférais sans doute Chirac et ses constructions de bureaux (moins de logements) ou Tibéri et ses magouilles (électeurs fantômes, la plus rigolote).
    Pour te rassuser, on devrait nommer Juppé, protégé de l’ancien maire et qui a été condamné pour les HLM de Paris 🙂
    Salaud de Delanoé… qui n’a pas été mis en examen ou condamné 🙂
    Je suis sûr qu’on va lire une note sur l’abécédaire pondu par Panapouf bientôt ici 🙂

  4. pascal dit :

    La politique du logement privé n’est pas d’augmenter l’offre pour faire baisser les prix……ça se saurait.
    Que tout le monde ait un toit correct sur la tête est bien le dernier de leur soucis.
    Le but n’étant QUE de gagner de l’argent et le plus possible.
    Que Delanoë ai dépensé beaucoup d’argent dans « Paris plage » ne me gêne pas,cela atire aussi du monde à Paris et donc de l’argent.
    Je pense que c’est un bon investissement.
    Que cet argent récolté serve aux logements sociaux ou au tramway pour désengorger Paris ne pourai que me faire plaisir.

  5. Olivier dit :

    Paris n’a jamais eu besoin de Paris plage pour être la ville la plus visitée au monde depuis bien longtemps…

    En ce qui concerne l’offre en logements privés, bien entendu, elle répond à une logique économique spéculative mais il y a des moyens de réguler le marché et pour le moment, rien n’a été fait en ce sens…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier